Actu Chômage

mercredi
12 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse La lettre de motivation n'a plus la cote

La lettre de motivation n'a plus la cote

Envoyer Imprimer
Plus la peine de vous prendre la tête : la lettre de motivation n'est plus un critère de sélection, selon une étude d'un cabinet de conseil RH. Ouf, il était temps !

Les traditions ont la vie dure, mais pas toutes. Ainsi, la lettre de motivation, véritable must de tout dossier de candidature pour décrocher un job il y a encore peu, n'a plus la cote. Elle n'entre plus dans les critères de sélection des RH, affirme une étude du cabinet de conseil RH WIT Associés à paraître aujourd'hui.

À preuve, 76,4% des DRH interrogés affirment qu'ils n'écartent plus une candidature si celle-ci n'est pas accompagnée d'une lettre — manuscrite ou non — de son expéditeur. En revanche, sans un bon CV, un dossier ne retient pas l'attention et 69% des DRH disent qu'ils ne liront pas la lettre qui l'accompagne.

Comme le souligne Rafaël Vivier, coach chez WIT Associés, la lettre de motivation a perdu au fil des années toute utilité. «La plupart sont des lettres types ne présentant aucun intérêt. Mieux vaut ne pas envoyer de lettre de motivation type et préférer un paragraphe explicitant le parcours et le cheminement du candidat», conseille-t-il.

Avis, enfin aux mauvais élèves en orthographe : une lettre de motivation mal écrite ou comportant de nombreuses fautes est pire que tout. Elle est purement et simplement «rédhibitoire» et 93,5% des DRH la mettent systématiquement au panier… même si le CV est intéressant.

(Source : Le Figaro)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 10 Mai 2011 01:45 )  

Votre avis ?

Le mouvement des Gilets Jaunes vire à l’insurrection. Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...