En Marche vers… un appauvrissement général

Vendredi, 08 Mai 2020 10:53
Imprimer

Rien ne nous sera épargné ! Édouard Philippe nous annonce un "appauvrissement général". 

altLors de sa dernière conférence de presse consacrée au déconfinement, Édouard Philippe a confirmé nos sombres projections. 

Le Premier ministre anticipe un "appauvrissement général" des Français.

La formule fait l'effet d'une bombe. Malheureusement elle est fondée.

Depuis février, nous n'avons cessé d'alerter nos lectrices et lecteurs de la crise économique qui accompagne la crise sanitaire. La France est probablement le pays qui risque d'en payer le plus cher tribut, tout simplement parce que nous sommes une des premières destinations touristiques pour les loisirs mais aussi pour le MICE (les meetings, congrès, salons, colloques et autres événements d'entreprises).

L'OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) l'annonce sans détour : Le tourisme international va s'effondrer de 60 à 80% en 2020. On imagine les répercussions désastreuses dans un pays, la France, dont le tourisme est - de loin - le premier secteur d'activité qui en tire multitude d'autres : les transports, l'aérien (ADP - Aéroports de Paris, Air France), la restauration, l'hôtellerie, le commerce de luxe, les grands magasins (Galeries Lafayette, Printemps…), les loisirs culturels (musées, festivals…), les parcs d'attractions (EuroDisney)…

Depuis l'entame de la crise sanitaire (dont nous avons saisi la gravité dès son apparition en Chine), nous avons abordé, parfois bien avant les autres, les grands sujets qui font débat aujourd'hui.

Parmi ceux-ci :

• Le 24 février - Le Medef découvre le souverainisme. Bientôt le patriotisme économique ? - Mais trop tard pour la production industrielle des masques, des tests, des respirateurs artificiels… et même des compresses. 

• Le 1er mars - Coronavirus : Un implacable retour au réel - La "Start-Up Nation" de Macron est un colosse aux pieds d'argile. 

• Le 17 mars - Où sont les masques et les tests ? - La question reste d'actualité cinq semaines plus tard.

• Le 21 mars - Jérôme Salomon : Menteur, Complice du Crime sanitaire qui s'annonce - Le Directeur général de la Santé devra rendre des comptes.   

• Le 1er avril - Covid-19 : Cinq questions qui fâchent - Sept mois après son apparition, l'origine du Covid-19 (naturelle ou hybride) fait toujours polémique.  

• Le 25 avril - Coronavirus : Après la sidération, la débâcle - No Comment !   

• Le 28 avril - Après l'épidémie, le tsunami Chômage 2020 - No Comment !

• Le 3 mai - Économie et Social : La France court à la catastrophe - No Comment !

Par ces huit articles, nous pensons avoir fait le tour de la question sur les origines "douteuses" du virus et de sa fulgurante propagation, sur l'impréparation de la France et son impuissance industrielle à relever les défis (de production des matériels de protection et respirateurs artificiels), sur les responsabilités de nos dirigeants coupables de mensonges d'État, sur les conséquences économiques désastreuses pour un pays dont la principale richesse est son attractivité touristique, et sur les millions de chômeurs supplémentaires que nous comptabiliserons en fin d'année. 

Pour résumer ce fiasco, cette Bérézina, nous avons réalisé un clip "On n'oubliera pas ! Nous n'oublierons JAMAIS !", vu plus de 20.000 fois sur Facebook et beaucoup moins sur Youtube (à peine 1.200 fois) que nous vous invitons à visionner par ce lien ou à consulter sa version écrite

Yves Barraud

alt


Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 08 Mai 2020 14:37 )