Actu Chômage

mardi
21 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Utiles et indispensables De l'illégalité des «recrutements bidons»

De l'illégalité des «recrutements bidons»

Envoyer Imprimer
“Bienvenue dans un monde où les offres d’emploi servent souvent à communiquer et où le recrutement lui-même ne correspond pas forcément à un besoin immédiat…” : c’est par cette excellente phrase que l’Apec résume les pratiques de recrutement en SSII dans une étude devenue célèbre sur le "trompe l’œil de l’effet pénurie" en informatique.

[...]

L’article L5331-3 du code du travail interdit «de faire publier dans un journal, revue ou écrit périodique ou de diffuser par tout autre moyen de communication accessible au public une insertion d’offres d’emploi ou d’offres de travaux à domicile comportant des allégations fausses ou susceptibles d’induire en erreur et portant en particulier sur un ou plusieurs éléments suivants : 1°) L’existence, le caractère effectivement disponible, l’origine, la nature et la description de l’emploi ou du travail à domicile offert ; 2°) La rémunération et les avantages annexes proposés ; 3°) Le lieu du travail.»

Ainsi, une offre qui ne correspond pas à un poste précis réellement ouvert est tout simplement illégale.

Voir également les autres types d’interdictions : TITRE III : DIFFUSION ET PUBLICITÉ DES OFFRES ET DEMANDES D’EMPLOI

Dans ce cas, l’Inspection du travail peut être saisie par le candidat. La DGCCRF peut également être saisie en vertu de l’article L5333-1 du Code du Travail mais son pouvoir est limité, car ses agents sont habilités seulement à constater des infractions et ne peuvent exiger la communication de certains éléments propres à justifier les allégations formulées qu’en s’adressant au directeur de publication de l’annonce, qui n’est lui-même que le canal de recrutement…

[...]

=> Lire tout l'article du MUNCI
qui, outre faire la lumière sur la disproportion entre les offres diffusées et les recrutements "bruts" (annonces fictives, recrutements "abandonnés"…), tord également le cou au mythe des "offres d'emploi non pourvues".
Mis à jour ( Mardi, 10 Janvier 2012 10:02 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...

Soutenir Actuchomage