Actu Chômage

mardi
24 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Grèves : le drapeau de la pénurie d'essence

Grèves : le drapeau de la pénurie d'essence

Envoyer Imprimer
A votre avis, que vaut-il mieux : être emmerdé pour faire son plein quelques jours durant, ou être obligé de continuer à travailler jusqu'à 62 ou 67 ans ?

C'est la bête noire du moment, véhiculée par le gouvernement avec la complicité des médias : à cause de ces saletés de grévistes dans les raffineries, "la France qui se lève tôt", déjà "prise en otage" par ces salopards de grévistes dans les transports, ne va bientôt plus pouvoir faire son plein pour aller trimer, un vrai scandale !

C'est de bonne guerre : tout est fait pour rendre la grève impopulaire auprès des Français qui, pourtant, sont en majorité opposés à cette réforme des retraites et comprennent la nécessité d'un bras de fer face au mépris du gouvernement.

Cependant, il faut tout tenter. Pour cela, rien ne vaut la mise en exergue des petits tracas quotidiens que vont subir les usagers au cours de ce conflit social majeur : ça flatte les instincts égoïstes et les visées à court terme, au détriment d'une réflexion globale sur l'avenir et nos choix de société.

Les Français sont-ils dupes ? Pas si sûr.

En tous cas, côté gouvernement, on s'agite. Il paraît que certaines pompes sont déjà à sec. Le gouvernement vient d'annoncer qu'il débloquait les stocks de réserve qui correspondent à 11 jours de consommation en France. L'Union des importateurs indépendants pétroliers (Ufip), qui représente la grande distribution, va plus loin et demande carrément de pouvoir puiser dans les stocks stratégiques !

Ce matin, le secrétaire d’Etat aux transports Dominique Bussereau se voulait rassurant : «Il n’y aura pas de pénurie d’essence à la pompe. Nous avons ce qu’il faut pour au moins un mois». Avant d'ajouter : à condition que les automobilistes ne fassent pas d’achats de précaution... Car, effectivement, la consommation d'essence a bondi de 50% cette semaine. «De manière générale, les quelques problèmes actuels dans les stations-service viennent avant tout des mouvements de panique chez les consommateurs, qui se ruent sur les pompes en précaution», constate également la Fédération française des combustibles.

Et si on aidait les grévistes ?

Si les salariés du privé, qui ne peuvent faire grève et se demandent comment participer à la lutte, soutenaient le mouvement en allant tous à la pompe ? En ce moment, un tract circule :

«Vous refusez le passage autoritaire à 62 et 67 ans pour bénéficier de la retraite
et vous êtes pour une réforme juste de son financement ?
Une action à la portée du plus grand nombre : ALLER À LA POMPE.
Anticipez le moment où vous aviez prévu de faire le plein d'essence, ou faites un complément d'essence… en augmentant artificiellement la demande.
L’approvisionnement ne se fera plus et le gouvernement sera rapidement devant un dilemme : engager ses réserves stratégiques de carburant (environ 90 jours d’avance) ou engager le retrait de sa politiques de casse sociale qu’il entreprend sur le dossier des retraites.»

A vous de jouer !

SH

L'essence, c'est le capitalisme !

Mis à jour ( Mercredi, 03 Novembre 2010 09:39 )  

Commentaires 

 
0 # tristesir 2010-10-18 20:52 Pour une fois on peut remercier les média et le gouvernement pour avoir précipité la pénurie d'essence.

Les média tout en répétant la propagande du gouvernement n'ont pas pu s'empêcher de céder au sensationnalism e.
Voir des gens qui vous racontent qu'ils n'ont pas trouvé d'essence a précipité la panique.
Si les camions ne peuvent rouler par manque de gaz oil ou parce que leur chauffeur sont en grève. Qui va refaire le stock des supermarchés? (ils n'ont souvent pas de réserve. Tout ce qu'ils ont, il est dans les rayons)
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2010-10-18 21:25 Pour aider les grévistes, devenez gourmands :) Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2010-10-21 21:36 Les pétroliers sont des enfoirés ! Ils profitent de la grève et de la pénurie pour augmenter leurs prix !!! Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...