Actu Chômage

dimanche
21 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil s'informer La revue de presse La réalité économique aux Etats-Unis

La réalité économique aux Etats-Unis

Envoyer Imprimer
Derrière les récents "bons" chiffres du chômage US, l'implacable vérité en 50 points relayés par Olivier Berruyer sur son blog. Un effondrement semble inévitable.

#1 48% des Américains sont considérés comme ayant de «faibles revenus» ou vivant dans la pauvreté.

#2 Approximativement, 57% des enfants américains vivent dans des foyers à «faible revenus» ou sous le seuil de pauvreté.

#3 Si le nombre d’Américains «ayant ou désirant un emploi» était aujourd’hui le même qu’en 2007, le taux de chômage officiel selon le gouvernement serait de 11%.

#4 La durée moyenne de chômage entre 2 emplois pour un actif américain est de 40 semaines.

#5 Une étude récente a montré que 77% des PME américaines ne prévoient pas d’embaucher.

#6 Il y a aujourd’hui moins d’emplois salariés aux USA qu’en 2000 alors que la population a augmenté de 30 millions de personnes.

#7 Depuis décembre 2007, le revenu médian aux USA a diminué de 6,8% compte tenu de l’inflation.

#8 Selon le Bureau of Labor Statistics, 16.6 millions d’Américains étaient des travailleurs indépendants en décembre 2006. Aujourd’hui, leur nombre a chuté à 14.5 millions.

#9 Un sondage effectué cette année a montré qu’environ 20% des américains ayant un emploi se considèrent comme sous-employés.

#10 Selon Paul Osterman, environ 20% des adultes travaillent pour une rémunération au niveau du seuil de pauvreté.

#11 En 1980, moins de 30% des emplois aux USA étaient à bas salaires. Aujourd’hui, plus de 40% des emplois le sont.

#12 En 1969, 95% des hommes entre 25 et 54 ans avaient un emploi. En juillet 2011, seulement 81.2% des hommes de cette tranche d’âge en avaient un.

#13 Une étude récente a montré que 1 américain sur 3 serait incapable de payer la mensualité de son emprunt immobilier ou le loyer du mois prochain s’il perdait soudainement son emploi.

#14 La Réserve Fédérale a récemment annoncé que le capital net des ménages américains avait diminué de 4.1% au cours du seul 3e trimestre 2011.

#15 Selon une étude récente menée par BlackRock Investment Institute, le ratio dette des ménages sur revenus des ménages est de 154%.

#16 En 2011, l’économie a ralenti, et le nombre de mariages avec. Selon Pew Reserch Center Analysis, seuls 51% des américains majeurs sont actuellement mariés. En 1960, ils étaient 72%.

#17 L’US Postal Service a perdu 5 milliards de dollars l’an passé.

#18 À Stockton, Californie, les prix de l’immobilier ont baissé de 64% comparé au pic.

#19 L’Etat du Nevada a enregistré le plus important taux de saisie immobilière du pays pendant 59 mois consécutifs.

#20 Si vous arrivez à y croire, le prix moyen d’une habitation à Detroit est maintenant de 6.000$ seulement.

#21 Selon le US Census Bureau, 18% des habitations de l’Etat de Floride sont vacants. C’est 63% de plus qu’il y a 10 ans.

#22 La construction d’habitations neuves aux USA est sur le point d’atteindre son plus bas niveau  historique.

#23 19% des Américains de 25 à 34 ans vivent chez leurs parents.

#24 Les factures d’électricité aux USA ont augmenté plus vite que le taux de l’inflation pendant 5 années consécutives.

#25 Selon le Bureau of Economic Analysis, les dépenses de santé comptaient pour 9,5% du total des dépenses personnelles en 1980. Aujourd’hui, elles comptent pour environ 16,3%.

#26 Une étude a montré qu’approximativement 41% des actifs avaient des problèmes à payer leurs factures de santé ou ont actuellement contracté un emprunt pour y faire face.

#27 1 américain sur 7 possède au moins 10 cartes de crédit.

#28 Les USA dépensent environ 4$ en produits et services chinois pour chaque dollar que la Chine dépense en produits et services américains.

#29 La prévision pour le déficit commercial des USA en 2011 est de 558 milliards de dollars.

#30 La crise des retraites aux USA continue d’empirer. Selon le Employee Benefit Research Institute, 46% des actifs ont moins de 10.000$ d’épargne pour leur retraite, et 29% des actifs ont moins de 1.000$ d’épargne retraite.

#31 Aujourd’hui, 1 personne âgée sur 6 vit sous le seuil de pauvreté.

#32 Selon une étude qui vient de paraître, les revenus des PDG des plus grosses entreprises américaines ont augmenté de 36,5% sur les 12 derniers mois.

#33 Aujourd’hui, les banques «too big to fail» (trop grosses pour faire faillite) sont plus grandes que jamais. Le total des actifs des 6 plus grandes banques américaines a progressé de 39% entre le 30 septembre 2006 et le 30 septembre 2011.

#34 Les six héritiers du fondateur de Wall-Mart, Sam Walton, ont un capital net presque équivalent à celui des 30% des américains les plus pauvres.

#35 Selon une analyse des données du Census Bureau faite par le Pew Research Center, le capital médian des ménages de plus de 65 ans est 47 fois plus important que le capital médian des ménages de moins de 35 ans.

#36 37% des ménages américains de moins de 35 ans ont un capital de 0$ ou moins.

#37 Le pourcentage d’Américains vivant dans l’extrême pauvreté (6.7%) a atteint un nouveau record.

#38 Le nombre d’enfants sans-abris aux États-Unis est désormais 33% plus élevé que ce qu’il était en 2007.

#39 Depuis 2007, le nombre d’enfants vivant dans la pauvreté a augmenté de 30% dans l’État de Californie.

#40 Tristement, la pauvreté infantile a littéralement explosé partout aux États-Unis. Selon le National Center for Children in Poverty, 36.4% des enfants vivants à Philadelphie vivent dans la pauvreté, 40,1% à Atlanta, 52,6% à Cleveland et 53,6% à Detroit.

#41 Aujourd’hui, 1 américain sur 7 et 1 enfant sur 4 dépend de l’aide alimentaire.

#42 En 1980, les prestations sociales représentaient 11,7% des revenus. Aujourd’hui, elles en représentent plus de 18%.

#43 48,5% des Américains reçoivent des aides du gouvernement. En 1983, seulement 30% en bénéficiaient.

#44 Actuellement, les dépenses du gouvernement fédéral représentent 24% du PIB. En 2001, elles représentaient seulement 18%.

#45 Pour l’année fiscale 2011, le gouvernement fédéral a enregistré un déficit budgétaire de presque 1.300 milliards de dollars. C’est la 3e année consécutive que le déficit budgétaire dépasse les 1.000 milliards de dollars.

#46 Si Bill Gates donnait toute sa fortune jusqu’au dernier centime au gouvernement, cela couvrirait seulement 15 jours de déficit budgétaire.

#47 Le gouvernement des Etats-Unis a accumulé une dette totale de 15.000 milliards de dollars. Quand Barack Obama est devenu président, la dette nationale était de 10.600 milliards de dollars.

#48 Si le gouvernement fédéral commençait à l’instant même à rembourser la dette nationale au rythme de 1$ par seconde, il faudrait 440.000 ans pour l’effacer.

#49 La dette nationale a progressé en moyenne de 4 milliards de dollars par jour depuis le début de l’administration Obama.

#50 Pendant la présidence de Barack Obama, le gouvernement américain a plus augmenté la dette que pendant la période allant de l’investiture de George Washington à celle de Bill Clinton.


(Source : Le blog d'Olivier Berruyer)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 16 Février 2012 09:55 )  

Commentaires 

 
# willemijns2 2012-02-04 09:13 les chiffres de l'emploi sont pipés on, le sait Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# WS Kirkmont 2012-02-04 12:56 il serait très intéressant de comparer la France avec les US sur la base de ces 50 points…

malheureusement , je pense que la tendance sera la même :-(
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# superuser 2012-02-04 14:26 La "1ère puissance économique du monde" n'est qu'un colosse aux pieds d'argile… Pour nous fourguer leur modèle, ils ont pratiqué l'hégémonie culturelle : ils ont colonisé nos cerveaux avec leur "rêve" américain, leur Coca-cola et leur société de consommation. Ils nous ont fourgué leur malbouffe, leurs guerres, leurs émissions de CO2 et leurs subprimes. Les empires aussi irresponsables et irrespectueux du monde finissent toujours par s'écrouler. Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# tristesir 2012-02-04 14:30 Citer:
Pendant la présidence de Barack Obama, le gouvernement américain a plus augmenté la dette que pendant la période allant de l’investiture de George Washington à celle de Bill Clinton.


Pourquoi s'arrêter à la période de G. Washington pourquoi ne pas remonter jusqu'à l'ère des dinosaures? 8-)

Ils essaient à chaque occasion, de nous faire croire que la dette serait un phénomène naturel, comme la sècheresse, les tsunamis, un hiver rigoureux, qui nous tombe sur la tête et auquel on doit se plier, c'est à dire payer jusqu'au dernier centime.

(On se demande bien comment les portugais, après les grecs, vont payer cette dette avec des taux d'intérêts de 15%. Après les grecs, les portugais, les espagnols, ce sera notre tour et la tornade FMI va redoubler de violence contre nos services publics…)
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# superuser 2012-02-04 15:28 L'excellent documentaire sur la crise de 2008, INSIDE JOB de Charles Ferguson, montre à la fin que l'administration Obama comprend les mêmes éminences grises et salopards que sous Bush : Henry Paulson, Ben Bernanke, Tim Geithner, Gary Gensler, Larry Summers… un "gouvernement Wall Street" qui ne réforme rien et s'entête dans ses erreurs. Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# Hector 2012-02-04 15:44 Décryptage du maquillage des chiffres du chômage US :

theeconomiccollapseblog.com/archives/i-cant-take-it-anymore-when-will-the-government-quit-putting-out-fraudulent-employment-statistics

Mieux que la radiation, la disparition pure et simple des listes !

" The federal government has been pretending that millions of unemployed Americans have decided that they simply do not want jobs anymore. "
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# espionite-aigue 2012-02-07 17:30 > Mieux que la radiation, la disparition pure et simple des listes !

Voilà pourquoi ca baisse :) ne cherchez pas plus loin…
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# tristesir 2012-02-06 02:03 Hector:

Merci pour ce lien.
Lisez les commentaires si vous pouvez: la même situation qu'ici.

Un extrait:Citer:
Some guy on CSpan explained that the number included both part time and temporary jobs. This seems to be the future of employment: no more full time jobs with decent pay and benefits.

Un type sur CSPAN (une tv? une radio? un journal?) a expliqué que le nombre (d'emplois j'imagine) inclus en même temps, temps partiels et boulots temporaires. Cela semble être le futur de l'emploi:fini les emplois à plein temps avec une paie décente et des bénéfices.
Cela ne vous rappelle pas un autre pays? Mais les USA ont une longueur d'avance dans l'ignominie préparez vous à ce que soit bien pire que cela ne l'est ici (si on ne fait rien pour s'y opposer)
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# Hector 2012-02-07 14:59 47 millions d'américains ( soit environ 16% ) vivent de l'aide alimentaire et seulement 8.3% de chômeurs, cherchez l'erreur :

http://www.dailymotion.com/MinuitMoinsUne#videoId=xnd6t7
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# Hector 2012-02-07 15:03 Edit lien :

www.dailymotion.com/video/xoer2q_olivier-delamarche-20-de-chomage-aux-usa-bfm-business-07-02-2012_news

Olivier Delamarche ( analyste financier et président de Platinium Gestion ) passe les chiffres du BLS à la loupe.
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Votre avis ?

Les salariés de la SNCF auraient été augmentés de 4% par an ces 10 dernières années. Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...