Actu Chômage

jeudi
21 mars
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités On vient te chercher à Paris le 16 mars !

On vient te chercher à Paris le 16 mars !

Envoyer Imprimer

Dénigrés, insultés, méprisés, calomniés, les Gilets Jaunes doivent riposter : Tous à Paris le 16 mars !

altIl en faut du courage pour poursuivre la mobilisation ! 

Nous, Gilets Jaunes, sommes racistes, homophobes, d’ultra droite, d’ultra gauche, foules haineuses et complotistes. Et maintenant antisémites ! 

Mais de quoi va-t-on encore nous accuser pour tenter de briser l’incroyable élan de fraternité qui nous anime pour notre liberté et notre égalité ? 

Tout l’arsenal des récriminations et accusations diffamantes a été déversé sur nos têtes, nous a été jeté à la gueule. 

Et comme cela ne suffit visiblement pas, nous sommes victimes d’une répression policière d’une sauvagerie insupportable, condamnée par les instances européennes et des Nations Unies. Chaque semaine, nous sommes blessés, éborgnés, amputés, gazés sans raison sur ordre des voyous qui nous dirigent.

Et si cela ne suffisait toujours pas, l’oligarchie a lâché à nos trousses ses chiens de garde, les médias mainstream (dominants) aux mains de milliardaires, qui nous trainent le plus souvent dans la boue et minimisent systématiquement l’importance de nos mobilisations. 

3.000 ou 4.000 manifestants à Paris chaque samedi ? Nous démontrons que nous sommes 5 à 10 fois plus nombreux au MINIMUMPour cela, voir notre vidéo vue plus de 100.000 fois en 48 heures sur Youtube et Facebook 

50.000 ou 60.000 manifestants en France chaque samedi nous annonce le ministère de l'Intérieur. On peut logiquement évaluer une participation 5 à 10 fois supérieure, c’est-à-dire entre 250.000 et 500.000 personnes dans les rues. Chaque semaine, depuis trois mois. C'est historique !

Malgré la pluie et le froid (en décembre et janvier), malgré une répression policière qui dissuade les plus faibles et les plus âgés d’entre nous, malgré une campagne médiatique calomnieuse qui s’acharne chaque semaine à nous bombarder d’accusations abominables, nous sommes toujours là. En nombre !

Il s’en trouve encore qui disent : «Mais les Gilets Jaunes ne sont pas d’accord entre eux sur leurs revendications». C’est faux ! 

Nous sommes d’accord sur l’essentiel. Et l’essentiel est : + de Démocratie (Liberté) + de Justice fiscale (Égalité) + de Justice sociale (Fraternité).  

Cela se traduit par des revendications concrètes (liste non exhaustive) : 

• Une augmentation des salaires et minimas sociaux des millions d’entre nous qui, même en se serrant la ceinture, ne finissent pas le mois. 

• Un taux de TVA réduit sur les produits de première nécessité, notamment alimentaires.

• Le gel de toutes les taxes et impôts dans l’attente d’un audit des comptes de la Nation et la communication de ses conclusions. 
 
Nous voulons savoir qui détient la dette française et à qui nous versons chaque année 50 milliards d’intérêts. Nous voulons comprendre comment sont utilisés les taxes et impôts qui pèsent sur nous.  

• L’instauration d’un plan national de lutte contre l’évasion fiscale (100 milliards par an) et le renforcement des sanctions pénales pour les coupables.

• Le renoncement aux dispositifs d’exonérations et crédits d’impôt accordés aux particuliers les plus fortunés et aux grands groupes industriels qui privent l’État de dizaines de milliards d’euros de recettes. Tel que le CICE (Crédit d'impôt pour la compétitivité et l’emploi) qui profite aux actionnaires et de manière marginale à la création d'activités en France. 
 
• Nous voulons être représentés équitablement là où se décide notre sort, là où se votent les lois, à l’Assemblée.
 
Il est inacceptable que deux formations politiques majeures (France Insoumise et Rassemblement National) ne disposent que de 23 députés sur 577, moins de 5%. Un déni de démocratie qui encourage l’abstention et renforce notre sentiment d’exclusion des débats nationaux. 
 
• Nous voulons exprimer nos choix sur les grands sujets qui nous concernent et nous engagent toutes et tous.
 
Nous avons été trompés en 2005 lors du référendum portant sur la Constitution européenne. Nous l’avons rejeté à 55%. Le Traité de Lisbonne (son équivalent) a été ratifié en 2007 dans notre dos. Cela ne doit plus se produire. 
 
Nous voulons que les grands traités internationaux soient approuvés ou rejetés par le Peuple Souverain (Traité d’Aix-la-Chapelle, Pacte de Marrakech, réintégration dans l’OTAN, poursuite de notre intégration européenne…). 
 
• Nous voulons une nouvelle constitution (la VIe) ou une réforme en profondeur de l’existante, avec l’instauration du Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) qui permettra au Peuple Souverain d’approuver ou rejeter les grandes orientations politiques, économiques et sociales qui organisent la vie de la Nation.
 
Nous voulons aussi disposer des moyens de révoquer un représentant qui trahirait le contrat électoral passé avec le Peuple. 
 
Nos exigences s’inscrivent dans la devise de la République : Liberté démocratique - Égalité par la Justice fiscale - Fraternité par la Justice sociale. 
 
Pour faire entendre nos revendications et plus encore notre détermination au changement radical : Toutes et Tous à Paris le 16 mars 2019 !
 
Yves Barraud - www.actuchomage.org
 
==> Ci-dessous, notre Marseillaise Gilets Jaunes multidiffusée sur les réseaux sociaux et plateformes de partage. 
 
Si la vidéo ne s'affiche pas, utilisez ce lien de secours : https://www.youtube.com/watch?v=Z-Z1CXrMl8Y&frags=pl%2Cwn
 

 

Mis à jour ( Vendredi, 15 Mars 2019 13:44 )  

Votre avis ?

Comment jugez-vous la façon dont vous êtes informé ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...