Actu Chômage

mercredi
12 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Bains-douches municipaux : + 200% de fréquentation

Bains-douches municipaux : + 200% de fréquentation

Envoyer Imprimer
C'est un signe, discret mais réel, de la pauvreté galopante : 900.000 personnes ont franchi la porte des bains-douches municipaux parisiens en 2004 contre 300.000 en 1999.

Le public qui a utilisé les 19 établissements de la capitale a donc été multiplié par trois, une augmentation fulgurante qui déjoue tous les pronostics. Les plus optimistes prévoyaient en effet que la généralisation des salles de bains dans les appartements provoquerait une baisse régulière et durable de leur fréquentation. C'était faire fi de la réalité sociale et de la pauvreté qui atteint des couches de plus en plus importantes dans des milieux jusque là épargnés, loin des cités, en plein cœur des centres prestigieux des grandes villes.

Certes, on recense à Paris 6% de logements non équipés d'eau courante. Mais la population qui fréquente les bains-douches est hétérogène, même si elle se compose essentiellement de mal-logés, de travailleurs pauvres et de sans domicile. Par exemple l'établissement du VIIIe arrondissement, dans la rue du Rocher - quartier chic à côté de la gare St Lazare - reçoit chaque semaine plus de 1.200 personnes (dont quelques bourgeois radins qui profitent de la gratuité). Certains usagers viennent aussi de banlieue : La Garenne-Colombes ou Neuilly-sur-Seine, car dans ces communes les douches municipales ont été fermées et, surtout, les logements sociaux ne sont pas une priorité...

A découvrir dans 7 millions de travailleurs pauvres, la face cachée des temps modernes, un livre de Jacques COTTA paru le 27 septembre 2006.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 07 Octobre 2006 18:57 )  

Votre avis ?

Le mouvement des Gilets Jaunes vire à l’insurrection. Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...