Absence à convocation : les motifs légitimes

Problèmes pratiques, casse-têtes administratifs : peut-être qu'un(e) participant(e) de ce forum pourrait vous répondre ?

Modérateurs: superuser, Yves

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede paulactu » 29 Sep 2016

de là l'intérêt d'accepter la dématérialisation :) (mais ça signifie aussi qu'il faut regarder régulièrement ce qui se passe sur votre espace personnel)

Le courrier est oblitéré en tarif lent et passe avant par une plate forme, bref ça met 3 plombes

Dans votre cas cafcata il faut répondre par courrier à l'avertissement avant radiation disant exactement ce que vous nous avez dit, si c'est la 1ère fois que cela vous arrive vous n'aurez pas de souci
paulactu
 
Messages: 3490
Inscription: 21 Juil 2012

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede Cafcata » 29 Sep 2016

Merci paulactu,
je ne faisais que répondre à "dépitée"

par contre je suis preneur d'un avis éclairé,j'avais posé la question sur une autre file restée sans réponse,

Comment argumenter pour un recours devant le "bureau insertion" de ma province que j'ai été radiée de PE parce que mon contrôleur de "preuves de recherche d'emploi" n'acceptait pas de considérer comme valide,ni même de regarder,ce que mon conseiller "normal" acceptait comme ma solution de réinsertion professionnelle à savoir un projet où je crée mon propre emploi?
Cafcata
 
Messages: 75
Inscription: 14 Sep 2016

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede paulactu » 29 Sep 2016

Cafcata a écrit:Comment argumenter pour un recours devant le "bureau insertion" de ma province que j'ai été radiée de PE parce que mon contrôleur de "preuves de recherche d'emploi" n'acceptait pas de considérer comme valide,ni même de regarder,ce que mon conseiller "normal" acceptait comme ma solution de réinsertion professionnelle à savoir un projet où je crée mon propre emploi?

:? en fin de journée c'est parfois difficile :( Vous pourriez dire QUI dit QUOI et QUI a fait QUOI que je m'y retrouve ?
paulactu
 
Messages: 3490
Inscription: 21 Juil 2012

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede paulactu » 29 Sep 2016

OK j'ai retrouvé le fil

La cellule contrôle de PE a trouvé que votre mari ne remplissait les conditions de recherche d'emploi
Pour éviter la rad de 15j votre mari s'est auto désincrit (mais cela n'a servi à rien)
La conseillère référente a noté à chaque entretien qu'il était bien en processus de création d'entreprise
Malgré tout votre mari est menacé de réduction de RSA suite à la remontée de contrôle

Mon conseil :

Argumenter que le contrôle PE a porté sur la "recherche d'emploi" alors que tout le dossier mentionne une future création d'entreprise et qu'il aurait été important que PE axe son contrôle sur les avancées du projet (mais je pense sincèrement que cet axe là du contrôle n'existe pas)
ET
lister toutes les avancées avec preuves à l'appui
paulactu
 
Messages: 3490
Inscription: 21 Juil 2012

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede Cafcata » 29 Sep 2016

d'accord,Merci!
Cafcata
 
Messages: 75
Inscription: 14 Sep 2016

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede Invité » 17 Fév 2017

Bonjour
Dernière édition par Invité le 12 Juin 2017, édité 1 fois.
Invité
 

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede Invité » 17 Fév 2017

Demandez tout simplement une attestation à votre employeur justifiant de votre impossibilité à vous rendre à la convocation de PE parce que vous serez ce jour-là en formation interne de ceci-cela conformément à votre droit à la formation en contrat CAE.
Invité
 

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede Invité » 17 Fév 2017

Merci
Dernière édition par Invité le 12 Juin 2017, édité 1 fois.
Invité
 

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede Invité » 17 Fév 2017

Vous aimeriez bien que Pôle emploi vous fiche la paix, je comprends ça. Même en CUI on a envie d'être considéré comme un salarié ordinaire, faire son boulot et penser à autre chose qu'au chômage.
Mais personnellement je préfère éviter les ennuis que m'en créer. Vous ne serez pas gagnante à ce petit jeu avec Pôle emploi.
Mettez un mail à votre conseillère : "je travaille ainsi que vous devez le savoir, je ne peux me rendre à votre convocation. Point c'est tout."
Invité
 

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede paulactu » 18 Fév 2017

Vous avez déjà utilisé les 2 reports de RDV et savez qu'au 3è c'est radiation directe, ce serait idiot de vous mettre dans cette situation.

Vous travaillez certes mais quid de vos actualisations ? Combien d'heures travaillées avez vous déclaré pour janvier ?? *Mais comme votre rdv est en rapport avec ce que vous évoquiez sur l'autre post il y a un moment où il faudra bien aller à la rencontre de votre conseillère.

Pour compléter ce que dit Serabeth il faut absolument envoyer un message à votre conseillère (via espace personnel)

1/ lui rappelant que vous travaillez (type contrat, employeur, poste, et jours/horaires de travail), que le XX vous serez en formation interne de XXXX conformément aux obligations faites aux employeurs pour les salariés en contrat aidé (si vous arriver à avoir un justif de cette formation joignez la)

et que par conséquent

2/ il faut qu'on vous convoque un jour où vous ne travaillez pas (si tant est que ce soit le cas) ou bien par téléphone (avec indication du créneau horaire où vous êtes dispo)
paulactu
 
Messages: 3490
Inscription: 21 Juil 2012

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede Invité » 05 Mar 2017

bonne journée
Invité
 

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede Boxcar » 04 Mai 2019

Bonjour,

j'ai reçu une convocation pour "un entretien dans le cadre du PPAE" pour la semaine prochaine. Lors de mon dernier entretien PPAE, la conclusion d'entretien stipulait bien que "vous vous concentrez sur la préparation d'un concours de la fonction public catégorie A. Il indique par ailleurs les dates du concours Mars pour les écrits, juin pour les oraux. Il a été également convenu, en présence de la directrice de l'agence, qu'au vue de cette préparation très lourde, que les entretiens futurs pouvaient se faire par téléphone sans condition, mais sans que cela soit transcrit dans cette conclusion. Préparant les oraux de début juin (il me reste 3 semaines), j'ai donc demandé à ma conseillère de bien vouloir appliquer ce qui avait été convenu, à savoir de faire cet entretien par téléphone. Or, à ma grande surprise, celle-ci s'y refuse et revient sur la parole donnée par la directrice avançant que 7 mois séparent le dernier entretien du nouveau et, qu'en conséquence, elle ne peut pas m'accorder cette modalité. Je signale au passage que je devais être convoquée en janvier et que celui-ci n'a jamais eu lieu. Décontenancée par cette position rigide et qui fait fit de ce qui avait été pourtant convenu, et au vu du stress qu'occasionne de refus qui se rajoute à celui résultant de la préparation du concours, j'ai appelé le 3949, pour faire part de ce malaise, qui m'a invité, étant donné que j'ai déjà usé, par deux fois, de la possibilité de deux reports de rdv, à déposer un jour de congé en attendant de me faire arrêter par mon médecin, ce stress renforçant l'épuisement psychique liée à cette préparation. Ce que j'ai fait, ce qui a annulé de fait le rdv en question. De façon à être tranquille et contourner cette rigidité, j'ai posé cette fois 5 jours de congé jusqu'aux dates des oraux. Je signale que je suis depuis peu au RSA et que je suis assez stressée d'être dans cette situation de vulnérabilité économique, renforcée par une incapacité physique (j'ai une arthropathie tendineuse qui empêche toute activité liée aux outils informatiques plus de 2 heures, attestée par deux certificats médicaux) et mentale (une dépression résultant de cette pathologie). Je dispose donc depuis 6 mois d'un certificat médical de ma psy qui indique qu'en raison de cette dépression, tout déplacement pour des entretiens physiques sont contre-indiqués, suivi d'un autre plus détaillé. Jusqu'à maintenant, je n'ai pas fait usage de ces certificats, du fait de la parole de la directrice de l'agence de m'accorder cette possibilité de faire les entretiens par téléphone. Mais depuis ce non-respect de la parole donnée, j'envisage d'y recourir. Que me conseillez-vous?

En vous remerciant par avance pour vos réponses
Bonne journée

Je n'arrive pas à comprendre cette rigidité
Boxcar
 
Messages: 34
Inscription: 01 Avr 2019

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede paulactu » 04 Mai 2019

Il n'est pas question de "rigidité"

Vous n'ignorez pas qu'à être inscrit à POLE EMPLOI vous avez des Obligations dont celle de vous présenter au RDV Fixé. 2H maxi de votre temps, c'est rien et ce n'est pas parce que vous préparez un Concours que vous êtes dispensé de vos obligations. Bossant à PE des demandeurs qui préparent des concours j'en ai en à suivre et il n'y a rien d'anormal, au contraire, de leur demander de venir en entretien pour faire un point d'autant que cela permet parfois de savoir que finalement le projet de concours a capoté ou qu'il y a eu échec à l'écrit (je peux tenir le même discours avec ceux qui veulent ouvrir une société, moins de 3 sur 10 vont immatriculer)

Enfin concernant votre santé ce dont vous parlez ne peux que vous desservir (votre certificat médical) car il pourrait éventuellement permettre à POLE EMPLOI de vous déclarer "non disponible à la recherche d'emploi" (une autre de vos obligations) et de vous radier. Vous devriez plutôt et rapidement faire renseigner un dossier MDPH à votre médecin afin d'obtenir une RQTH qui elle vous permettrait d'être certes inscrit à PE mais suivi par CAP EMPLOI

(quant à la "parole de la directrice" sachez que ce n'est pas elle qui reçoit les demandeurs d'emploi et qu'elle n'est peut être plus dans l'agence. Perso, en 11 ans j'en suis à mon 5ème directeur d'agence.......... ça bouge bcp ces gens là)
paulactu
 
Messages: 3490
Inscription: 21 Juil 2012

Re: Absence à convocation : les motifs légitimes

Messagede Boxcar » 06 Mai 2019

Merci pour vos conseils et je vais procéder à une demande de dossier MDPH à mon médecin afin d'obtenir une RQTH;

Afin de dissiper toute méprise, ce n'est pas sur le fond que la rigidité se pose (je n'ai jamais contesté la légitimité des entretiens pour actualiser le PPAE...), bien sûr que je dois répondre à mes obligations...mais sur la forme, car, encore une fois, avant de déposer ce congé et l'arrêt maladie, j'ai demandé au préalable à ma conseillère de faire cet entretien par téléphone et c'est face à son refus de cette modalité de droit que j'ai dû recourir à ces derniers...
Par ailleurs, vous n’êtes pas sans savoir qu' il y a plusieurs concours de la fonction publique (A, B, C...) qui ne mobilisent pas la même intensité de travail.... Celui que je vise appartenant à la catégorie A qui regroupe le personnel d’encadrement, de conception et de direction, et les « hauts » fonctionnaires..sa préparation est très lourde....Et perdre 2 heures, quand il ne vous reste plus que 3 semaines avant les épreuves et que vous avez encore à apprendre ou revoir le droit public, le droit privé, le droit du travail, c'est énorme...En conséquence, je ne vois pas de problème objectif à ce que l'entretien se fasse juste après, d'autant plus, que sa réussite ou son échec permettra, comme vous l'avez souligné, de faire un bilan et d'envisager la suite. :D
Boxcar
 
Messages: 34
Inscription: 01 Avr 2019

Précédente

Retourner vers POSEZ VOS QUESTIONS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré