Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Vous souhaitez vous lancer, mais vous hésitez... Vous avez une idée, mais comment savoir si elle est bonne ? Vous avez créé votre entreprise et souhaitez parler de votre expérience... Ce forum est pour vous !

Modérateurs: superuser, Yves

Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede tristesir » 04 Fév 2009

La violente charge des artisans contre l'autoentreprise. Le dispositif, déjà adopté par 40.000 personnes, fausse la concurrence, accuse l'UPA.

http://www.lefigaro.fr/entreprise/2009/ ... prise-.php

(...) Mais Pierre Martin, le président de l'UPA (artisans), ne partage pas leur enthousiasme. Il a procédé hier matin, en présence de deux représentants du gouvernement, Patrick Devedjian et Laurent Wauquiez, à une attaque en règle. «Que diable sommes-nous allés faire dans cette galère ?», s'est-il interrogé, devant les deux ministres interloqués, allant jusqu'à dénoncer des «dérives préjudiciables pour les régimes sociaux et l'économie du pays». Le président des artisans considère que ce statut représente une «distorsion de concurrence» importante à l'encontre des artisans (les charges des autoentrepreneurs sont moins élevées que celles d'une entreprise classique). Pour lui, le dispositif revient purement et simplement à «développer une économie parallèle avec des acteurs pas ou peu qualifiés qui n'ont comme autre horizon qu'une retraite de misère». Pis, ses effets pervers seraient, à l'entendre, importants. «Nombre de nos collègues ou de patrons de TPE sont incités à se séparer de leurs collaborateurs et leur proposent de passer sous statut autoentrepreneur, a-t-il encore avancé. Et ils leur promettent ensuite de faire appel à eux en sous-traitance une fois que la reprise sera là et qu'ils auront à nouveau des commandes à satisfaire. » Une affirmation que l'UPA n'a toutefois pas étayée par des exemples précis.[/url]

Le dispositif existe depuis peu, il serait assez difficile matériellement de recenser les problèmes. On en reparle dans quelques mois.

Il y a une grande offensive pour promouvoir le travail en miettes (auto-entrepreneur, RSA) avec au final des retraites de misères avec une place réservée dans une soupe pop'.
L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui se lèvent tôt.
Le travail c'est la santé du capital.
Tout travail mérite patron.
Si tu n'as pas délocalisé une usine Molex avant 50 ans, tu as raté ta vie !
tristesir
 
Messages: 14445
Inscription: 05 Déc 2005
Localisation: TAZ

Messagede tristesir » 05 Fév 2009

Un auto-entrepreneur n'est pas un salarié (à moins qu'il ait une autre activité salariée par ailleurs). Il signe des contrats avec d'autres entreprises, des clients. Le risque est de voir s'installer un dumping sur le travail à travers l'autoentreprise.
Le travailleur auto-entrepreneur sera rétribué sur des objectifs et pas sur un temps de travail effectif. La concurrence aidant, on retrouvera le phénomène de moins disant social à l'oeuvre.

En outre, 40% des gens qui se sont inscrits pour bénéficier de ce dispositif (statut?) sont des gens qui ont déjà un emploi.

Les salaires étant bas, ils veulent un complément de revenus et ils entrent en concurrence directe avec les 60% restants qui eux n'ont pas d'emploi du tout.
Tous les ingrédients sont présents pour une lutte féroce qui aura pour résultat de faire baisser le coût du travail.
Les artisans et autres petits patrons ont raison de s'inquiéter me semble-t-il.

A première vue, je pense que l'autoentreprise est un moyen pour contourner le SMIC et faire baisser le coût horaire du travail.
L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui se lèvent tôt.
Le travail c'est la santé du capital.
Tout travail mérite patron.
Si tu n'as pas délocalisé une usine Molex avant 50 ans, tu as raté ta vie !
tristesir
 
Messages: 14445
Inscription: 05 Déc 2005
Localisation: TAZ

Messagede superuser » 05 Fév 2009

"Auto-entrepreneurs", contrats "aidés", "portage salarial"... MÊME COMBAT !
superuser
 
Messages: 14468
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris

Re: Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede pleinsud » 20 Fév 2009

Bonsoir à tous,

Effectivement à long terme on risque de se retrouver avec une concurrence "sauvage" mais officiellement installée.
Le flot de sortant d'AE sera compensé par des entrants AE pensant trouver une solution miracle.

Dans mes recherches d'emploi, on me glisse très souvent:
"Pourquoi ne vous inscrivez-vous pas en Auto-entrepeneur, c'est facile?"
Si vous pensez trouver du travail et être compétant en qualité de salarié, lancez-vous!!!!!!!


Mais ces mêmes personnes n'y connaissent rien à ce statut et aux conséquences induites..........
Il ne vous sensibilise pas non plus au calcul de marge, chiffre d'affaire, frais fixe de fonctionnement........; mais oui je m'égare; ça ne fait pas partie de leurs objectifs, ni compétences, ils doivent juste vous faire croire à une solution miracle et vous faire sortir/dégager de leur statistique et de leur liste...........

En tout cas, ne cédez pas et étudiez bien ce statut qui peut être intéressant pour certain et pour une phase de développement mais certainement pas comme La solution Miracle!!!!!!!!!!!!! et en aucun cas pour ce substituer à l'artisan.
pleinsud
 
Messages: 2
Inscription: 07 Juil 2007

Re: Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede pleinsud » 20 Fév 2009

Ah oui un autre point très important!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Un auto-entrepreneur qui n'aurait qu'un client (une entreprise ou un artisan) mettrait cette association en danger!!!!!!!!!!!!

Cela peut être requalifié par l'URSAFF comme du salariat camouflé avec un lien de subordination !!!!!!!!!!!!! et Bang redressement ect...........BaDaBOUM

Donc encore une fois, ce statut n'est pas un simple produit marketing comme on veut nous faire croire et ne colle pas à toutes les situations.

A méditer et à étudier avec un cabinet comptable qui pourra vous faire un vrai comparatif entre les différentes possibilités pour créer son emploi, parce qu'il est ici question de créer son emploi!!!!!!!!!!!!!!!!!!! pas plus.
pleinsud
 
Messages: 2
Inscription: 07 Juil 2007

Re: Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede Monolecte » 24 Fév 2009

Dutreil avait retoqué cette requalification de salariat déguisé pour les "indépendants" qui travaillent pour un seul donneur d'ordre, afin de ne pas "décourager" les entreprises de faire appel aux indépendants. C'est comme cela qu'on se retrouve avec des "indépendants" qui "louent" un emplacement obligatoire chez leur client, qui travaillent aux horaires de l'entreprise, avec les tarifs définis par le "client" et qui doivent acheter le matériel de travail "recommandé par le client"...
"Entre le fort et le faible
entre le riche et le pauvre
entre le maître et le serviteur
c’est la liberté qui opprime
et la loi qui affranchit."

Lacordaire
Monolecte
 
Messages: 3096
Inscription: 27 Juin 2005
Localisation: Groland

Re: Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede gérard » 27 Fév 2009

"Le nombre de créations d'entreprises en France a fortement augmenté de 34,7% en janvier par rapport à décembre, une hausse liée à la prise en compte du nouveau statut de l'auto-entrepreneur, a annoncé jeudi l'Insee dans un communiqué.

Depuis le 1er janvier, ce statut permet aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou complémentaire pour augmenter leurs revenus, avec des démarches simplifiées. Selon le secrétaire d'Etat chargé des PME, Hervé Novelli, le chiffre record de janvier s'explique à la fois par ce nouveau régime et par l'envolée du chômage. "Une entreprise nouvelle sur deux est lancée par une personne qui était au chômage", a souligné M. Novelli dans un entretien à La Tribune alors que la France compte 90.200 demandeurs d'emploi supplémentaires en janvier. "

Source

Selon la formule consacrée (bien connue de ceux qui ont eu l'insigne honneur de "servir sous les drapeaux") : "Les baisés, comptez-vous !"
gérard
 
Messages: 992
Inscription: 18 Oct 2004

La bombe atomique de l’autoentrepreneur

Messagede superuser » 19 Mai 2009

Une démonstration très convaincante :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/ar ... de-l-56149
superuser
 
Messages: 14468
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris

Auto-entrepreneur: au bonheur des patrons véreux !

Messagede superuser » 31 Mai 2009

Lire ici la proposition du patron de Talou, qui souhaite la licencier et lui propose de s'installer en auto-entrepreneur pour continuer à lui fournir du travail… en tant que client :

index.php?f=8&t=8901&rb_v=viewtopic

Hallucinant !
superuser
 
Messages: 14468
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris

Re: Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede tristesir » 31 Mai 2009

«Nombre de nos collègues ou de patrons de TPE sont incités à se séparer de leurs collaborateurs et leur proposent de passer sous statut autoentrepreneur, a-t-il encore avancé. Et ils leur promettent ensuite de faire appel à eux en sous-traitance une fois que la reprise sera là et qu'ils auront à nouveau des commandes à satisfaire. » Une affirmation que l'UPA n'a toutefois pas étayée par des exemples précis


On a au moins un exemple maintenant :shock:
L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui se lèvent tôt.
Le travail c'est la santé du capital.
Tout travail mérite patron.
Si tu n'as pas délocalisé une usine Molex avant 50 ans, tu as raté ta vie !
tristesir
 
Messages: 14445
Inscription: 05 Déc 2005
Localisation: TAZ

Re: Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede ledesa » 01 Juin 2009

bonjour,

Et de plus que les auto-entrepreneurs se renseignent bien, avant de se lancer dans cette voie, car j'ai entendu sur les ondes et donc cela demande à être vérifié que :

" un auto-entrepreneur ne valide que un trimestre à la caisse de retraite pour................. une année complète travaillée !"

Si d'autres en savent plus ?
ledesa
 
Messages: 449
Inscription: 18 Avr 2006

Re: Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede José » 01 Juin 2009

Didier Ridoret, président de la FFB (Fédération Française du Bâtiment), a demandé à Hervé Norelli, secrétaire d'état chargé des PME, d'exclure les métiers du bâtiment du champs d'application de cette nouvelle mesure.
Il craint notamment que ce statut entraîne des cas "de contre-exemples sérieux dont les particuliers pourront malheureusement faire les frais".

Il semble toutefois que le bâtiment ne soit pas "dans le top cinq des métiers choisis". Sans doute la technicité, les compétences, le travail en équipe mais aussi l'obligation d'une garantie décennale freinent-ils les velléités des candidats.
José
 
Messages: 270
Inscription: 27 Sep 2007
Localisation: St-Péray (07)

Re: Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede tristesir » 05 Juin 2009

Je sens revenir le temps où la protection sociale n'existait pas, au début du siècle dernier car des boîtes comme celles-ci vont bientôt fleurir, concurrencer les boîtes "honnêtes" qui emploient de vrais salariés avec des cdi. Bel avenir que l'on est en train de préparer à nos enfants... ça me fait froid dans le dos !


L'avenir ce sont des boîtes qui concentreront toutes ces activités de service dont le travail sera effectué par des travailleurs ultra-flexibles et précaires qu'ils feront travailler par milliers (à la journée peut-être) dans des miettes d'emploi payées à la tâche (le meilleur moyen pour faire baisser les salaires et supprimer le smic)
L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui se lèvent tôt.
Le travail c'est la santé du capital.
Tout travail mérite patron.
Si tu n'as pas délocalisé une usine Molex avant 50 ans, tu as raté ta vie !
tristesir
 
Messages: 14445
Inscription: 05 Déc 2005
Localisation: TAZ

Re: Auto-entrepreneur: une imposture de plus?

Messagede goobee » 08 Juil 2009

Il y a déjà tant d'entreprises dans tous les domaines que je me demande si toutes ces créations d'auto-entrepreneurs partent d'idées viables ou de coups de têtes...J'ai parfois eu envie de devenir mon propre patron mais, franchement, dans quel secteur? je me pose encore la question...
goobee
 
Messages: 7
Inscription: 08 Juil 2009

La complainte de l'auto entrepreneur

Messagede maguy » 11 Aoû 2009

Je viens de trouver ceci chez Seb Musset

Courageux auto-entrepreneur.
Tes enfants vont morfler,
quand tu reviens surexcité de ton chantier.
70 kilomètres de routes défoncées.
Tu croyais en avoir fini mais demain tu dois recommencer.
La patronne du jour veut que tu repeignes sa véranda en vert cassé,
Elle dit : "C'est comme ça si tu veux être payé !"

Fier auto-entrepreneur.
Grâce à ton monarque, tu es patron sans rien avoir dépensé.
Tu dis : "J'ai enfin le choix, maintenant je ne me lève que pour moi !"

Et tu démarres au quart de tour dès que le bourgeois claque des doigts.
Quelles que soient les conditions.
Pour toi : Plus de lois, pas de protections.
Taf sur taf sinon plus de maison,
plus de caddies remplis et pour les enfants, pas de Playstation.

Dynamique auto-entrepreneur.
Pour modeler le pays, il fallait juste te séduire.
Salarié, tu refusais la moindre heure supplémentaire.
Aujourd'hui tu te coltines enjoué 74 heures hebdomadaires.
Ton excuse : "Je ne suis pas imposé sur mon chiffre d'affaire !"

Au beau milieu de la France des propriétaires dans la misère,
tu le cries convaincu : "Je navigue dans le système !"
Le système, lui, se joue de toi,
trop heureux de te chasser de ses fâcheuses statistiques.

Triomphant : "Je facture 30 euros de l’heure !"
Mais quand, comme toi, ils seront 1 million,
avec bien moins ou bien plus de qualifications,
jusqu’à quels rabais descendras-tu pour rester dans la compétition ?

Déjà tu t’inquiètes :
"Dans le pavillon d’en face, un autre fait la même chose que moi !"

Frêle auto-entrepreneur.
A trimer comme un forçat, tu perds la santé.
Tes parents ont 70 ans.
Comme eux tu en parais 50.
Tu en as à peine 30.

Quand ton dos sera défoncé par le labeur,
rendu inutile et immobilisé dans la douleur,
Y aura t-il une cellule psychologique pour toi ?
Une aide à domicile, des soins remboursés ?

Exécuteur testamentaire de cette société de services dont tu ne profiteras jamais,
tu es pourtant bien placé pour le savoir :
Pour être servi, il faut de l’argent.

Pauvre auto-entrepreneur.
Si seulement tu pouvais mettre de côté.
Mais non, tout augmente : le coût de la vie comme tes temps de trajets pour rallier tes 1001 chantiers, espèce de pollueur !

Chacun matin dans les bouchons,
Tu te dis : "Le monde est mal fait.
Pourquoi les pauvres et les riches n’habitent pas aux mêmes endroits ?
Pourquoi les riches et les pauvres n’ont pas le même pognon ?"
Grâce à toi, leurs maisons ils en jouissent,
La tienne est un puits à soucis que tu rembourses aux banques qui te menacent de saisie.

Quand il te reste un peu de temps libre,
tu stresses pour ta déco.

Habitué à être le concurrent de ceux qui devraient être tes alliés,
tu convoites ce que veut le voisin qui lui aussi veut t’épater.
Tous comme un, un contre tous et tous en 806 pour aller bosser.

Ambitieux auto-entrepreneur.
Regarde plus loin que le bout de ton nez.
Ne vois-tu pas les grands lignes du tableau que tu dessines à l’encre de chine ?
Tu abandonnes sans broncher ce qu’il a fallu des années de lutte à tes ainés pour conquérir.
Tu perds tant mais tu tempères : "Je n’ai jamais autant gagné !"

Paradoxal auto-entrepreneur.
Tu pestais contre Bush et l’Amérique.
Tu vas encore voter Sarko : Parait qu’à gauche c’est l’immobilisme.
Désormais tu ricanes en écoutant Besancenot et tu es sincère quant tu cites Sophie De Menthon.
Tu ne dis plus : "Je ne gagne pas assez, je suis mal traité !"
Tu affirmes : "Les entreprises sont trop taxées !"
Tu étais alter mondialiste, on pourrait te filmer pour un spot UMP !
Tu rêvais de décroissance, chaque lundi tu pries pour que les affaires recommencent.
Tu te pensais de gauche, pour la collectivité et la liberté,
T'es pas loin de penser que la collectivité c’est plein de feignants et que la solidarité c'est de la concurrence déloyale.
Quant aux syndicats ? Pas ça de chez toi.
En ton domaine, tu es seul roi.

Inventif auto-entrepreneur.
Tu as attendu 20 ans que la droite t’autorise à faire là où elle te dit faire.
Tu saisis souriant la bouée lestée de plomb qu’elle te jette avec ses slogans tout confort.
Réforme ou offre promo, tu es fasciné par les calicots affichant -50%.
Tu ne vois pas que le seul discount c’est toi.
Tout doit disparaître, tes revendications avec.

Citoyen auto-entrepreneur,
pas vraiment non.
Figurant de la démocratie, un dimanche tous les 5 ans,
acteur de seconde zone du marché le reste du temps.
Avec toi pas d'insurrection,
la paix sociale s’achète à la sueur de ton front.

Optimiste auto-entrepreneur,
à la grande joie de tes oppresseurs.
Dans ton bataillon, le nouveau régime fait un carton.
Sacrifié à l’exclusif bénéfice de la productivité,
esclave autorisé, juste bon à facturer.
Tu es content : "Je ne suis imposé qu’à 23% !"

Complice auto-entrepreneur.
Le monarque débarrassé de toi se gausse de ton abnégation.
Tu t’offres sur un plateau à ses amis les nantis,
qui s’impriment tout à tour billets de banque et papier Q à ton effigie.
Victime volontaire d’un crime parfait,
tu fournis ta force de ton travail et son alibi : "J’ai envie de bourgeoisie !"

Dépressif auto-entrepreneur.
Une bonne discussion ou un coup d’œil sur ta comptabilité
et tu finis par l’avouer : "Au fond, je n’ai pas le choix."

Dangereux auto-entrepreneur.
Tes enfants te regardent.
Quel modèle leur offres-tu ?
Tu rêvais d’une économie à la Marx, tu leur construis un monde social à la Mad Max.
Avec des auto-drivés comme toi,
Ils n’auront même pas besoin de dictateur pour filer droit.

Instinctif auto-entrepreneur.
Tu sens bien que ton pays est au bout du rouleau.
Tu espères qu’un jour les gens se réveilleront.
Tu n’as pas encore fait la connexion,
les autres c’est toi.
Mais toi tu es occupé.

Tu es ton auto-bourreau.

Alors, tu n’y penses pas trop,
ça fait chauffer le carafon.
Et tu regardes une émission de déco avant d'aller dormir.
Demain y a boulot.
http://sebmusset.blogspot.com/2009/08/la-chanson-de-lauto-entrepreneur.html
La vérité est comme le soleil, elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.
Victor Hugo
maguy
 
Messages: 14142
Inscription: 24 Déc 2005

Suivante

Retourner vers CRÉER SON ENTREPRISE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré