Pas d'apport personnel : que faire ?

Vous souhaitez vous lancer, mais vous hésitez... Vous avez une idée, mais comment savoir si elle est bonne ? Vous avez créé votre entreprise et souhaitez parler de votre expérience... Ce forum est pour vous !

Modérateurs: superuser, Yves

demande d'aide

Messagede angel33 » 03 Mar 2008

j'aimerais ouvrir une societe mais je n'est pas d'apport personnel pour faire un credit.Est ce que les assedic aides pour ce genre de probleme???
MERCI POUR TOUS RENSEIGNEMENTS :P
angel33
 
Messages: 3
Inscription: 03 Mar 2008

pas d'apport personnel que faire????????

Messagede angel33 » 03 Mar 2008

aidez moi s'il vous plais besoin de bon conseil pas d'apport personnel pour faire des credit pour ouvrir ma boulangerie que faire??????????
HELP ME!!!!
angel33
 
Messages: 3
Inscription: 03 Mar 2008

Messagede tux12 » 03 Mar 2008

Bonjour Angel33

La réponse qui me vient immédiatement est de se tourner vers une reprise plutôt qu'une création. On peut parfois trouver quelqu'un qui souhaite rester 1 ou 2 ans pour s'assurer du sérieux du repreneur, et qui acceptera d'être payé ensuite par mensualités. J'ai un ami chocolatier qui avait trouvé comme ça.

Concernant les aides, il faudrait au moins nous indiquer votre situation actuelle; chômeur (indemnisé, à quel titre?), salarié, ...
ActuChomage vous à aidé? Adhérez à l'association à partir de 5€ par an
tux12
 
Messages: 211
Inscription: 25 Jan 2007

Messagede angel33 » 03 Mar 2008

rebonjour

je te remerci pour ta reponse je pense aussi faire ce que tu as dit.
je suis au chomage depuis presque 1ans marre indemnisée (ARE) :x envie d'etre patron :lol: je desespere un peu "meme beaucoup"
angel33
 
Messages: 3
Inscription: 03 Mar 2008

Messagede zalou » 03 Mar 2008

Bonjour,

Contactez une boutique de gestion proche de votre domicile qui saura vous conseiller sur les éventuels financements dont vous pouvez bénéficier...

Vous avez également l'ADIE

http://www.adie.org/

mais leur taux d'intérêt reste relativement élevé de mon point de vue...

7,98%

Bonne chance pour la réalisation de vos projets !
zalou
 
Messages: 40
Inscription: 21 Mai 2006

Messagede dixdobby » 03 Mar 2008

Si vraiment tu as un projet qui tiens la route et que tu es fauché comme les blés et uniquement s'il ne te reste plus rien, il y a la fondation de la deuxième chance qui pourrait te financer ton projet.
dixdobby
 
Messages: 174
Inscription: 03 Aoû 2007

Messagede tux12 » 03 Mar 2008

Un DE percevant l'ARE peut demander le bénéfice de l'ARCE (aide à la reprise ou création d'entreprise).

Le montant de l'aide est égal à la moitié du montant brut du reliquat des droits à l'ARE à la date du début d'activité.
L'aide est versée par l'ASSEDIC du domicile du demandeur à hauteur de 50% à la date de début d'activité ou à la date d'ouverture des droits si elle est plus tardive (soit au plus tôt lors de l'inscription comme DE). Le solde est versé à l'issue d'un délai de 6 mois à compter de la date du premier versement.

Pour en bénéficier il faut être bénéficiaire de l'ACCRE ou que le projet ait été validé par la DDTEFP ou un prestataire conventionné par l'ASSEDIC.

edit1:: Bonne chance ;)
edit2 :: rectificatif, la mesure en question est l'ARCE.
Dernière édition par tux12 le 04 Mar 2008, édité 1 fois.
ActuChomage vous à aidé? Adhérez à l'association à partir de 5€ par an
tux12
 
Messages: 211
Inscription: 25 Jan 2007

Messagede St-Dumortier » 04 Mar 2008

Bonjour,

hélas,
l'ACCRE n'est que réductions de charges ou avantages fiscaux pour le futur créateur.

Pour l'argent c'est EDEN(dans le cadre de l'ACCRE uqand même), c'est pas grand chose et c'est pas partout. (Et même de moins en moins).
St-Dumortier
 
Messages: 5699
Inscription: 16 Déc 2005

Messagede zoée » 04 Mar 2008

Bonsoir Angel,

Je rejoins St Dumortier en vous spécifiant que l'aide ACCRE vous exonère pendant un an (renouvelable depuis décembre 2007) des charges sociales uniquement (cotisations maladie, retraite...) mais elle ne vous accordera pas de prêt et ne vous accordera pas d'allègements fiscaux.En revanche elle vous permet de cumuler l'ARE et votre futur chiffre d'affaire, de façon dégressive.
Il vous faut déjà négocier un prêt auprès de votre banque ou d'autres. Si refus, tournez-vous vers l'ADIE.
Je ne sais pas si votre projet est "bien ficelé", je pense qu'il ne vaut mieux pas monter une société sur un coup de tête pour échapper au système anpe/assedic, car si vous vous endettez, vous risqueriez de basculer dans le système Banque de France et surendettement, qui, à mon sens, est le début de la spirale sans fin !
Enfin, je ne connais pas votre âge, mais je sais qu'il existe des aides régionales, départementales, communales, pour les jeunes créateurs d'entreprise (moins de 30 ans).

Bon courage à vous :)
zoée
 
Messages: 506
Inscription: 03 Oct 2007

Messagede tux12 » 04 Mar 2008

Bonsoir,

La réponse de St-Dumortier me fait remarquer que j'ai parlé d'ACCRE en pensant à l'ARCE. Je rectifie donc mon post précédent pour plus de cohérence. :roll:
ActuChomage vous à aidé? Adhérez à l'association à partir de 5€ par an
tux12
 
Messages: 211
Inscription: 25 Jan 2007

Messagede St-Dumortier » 05 Mar 2008

Bonjour,

exact zoée, "avantages fiscaux" est de trop ... :D


Et ici sur APCE .. quelques adresses..
notemment les "cigales" où assimilés s'il y en a sur votre secteur.
St-Dumortier
 
Messages: 5699
Inscription: 16 Déc 2005

Messagede José » 05 Mar 2008

Il faut construire son projet. D'abord contacter les organismes et en tout 1er lieu la chambre des métiers et la chambre de commerce, voire le syndicat de la boulangerie. Ils ont souvent une liste de boulangerie à reprendre, connaissent ceux qui veulent arrêter ou prendre leur retraite. Ils peuvent mettre en relation et aider au montage financier.
S'associer avec un boulanger à 1 ou 2 ans de la retraite et travailler avec lui avant de reprendre à son compte le commerce me semble être une bonne solution (formation assurée, clientèle déjà en place, maintien de ses droits, montage financier et dossiers administratifs allègés, banquiers à ne plus trouver...).
Une piste à ne pas négliger est celle des minotiers. Ils sont puissants et ont beaucoup d'argent, souvent ils prennent en charge des dépenses pour placer leur farine (je les ai souvent vu financer le coût des enseignes, même pour des boulangeries indépendantes).
La réussite d'une boulangerie passe souvent par son emplacement. Il faut donc privilégier une boulangerie dont l'accès est facile avec parking. En ville les stations services reconverties en boulangerie marchent très bien.
José
 
Messages: 270
Inscription: 27 Sep 2007
Localisation: St-Péray (07)


Retourner vers CRÉER SON ENTREPRISE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré