Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Vous souhaitez vous lancer, mais vous hésitez... Vous avez une idée, mais comment savoir si elle est bonne ? Vous avez créé votre entreprise et souhaitez parler de votre expérience... Ce forum est pour vous !

Modérateurs: superuser, Yves

Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede fab31610 » 08 Mai 2018

Bonjour tous le monde.
J'écris ce post pour essayer de trouver une solution pour les personnes (et je pense qu'il y en à beaucoup) qui sont dans le même cas que moi, c'est à dire:

"Je suis Auto Entrepreneur, je n'ai pas d'autre revenu que celle de mon AE, et j'arrive (je suis) à la fin de mes 750h /12 mois d'ASS. Que faire après ?"

Ayant lu d'innombrables post traitant de ce sujet, j'en profite pour faire une synthèse.

Info perso (pas très utile mais bon, tant que j'y suis)

Situation personnelle:44 ans, célibataire, sans enfants, locataire dans une petite maison en pleine campagne à 30 km de PE et surtout sans voiture.

Situation "Professionnelle": Travaillé pendant 17 ans (1997-nov 2014) dans la même entreprise mise en liquidation judiciaire suite décès du gérant. Du coup j'ai eu droit au CSP. J'ai monté une AE en aout 2015 et eu l'ACCRE. Cette AE bien sûr n'a pas fonctionné et je l'ai fermé au 31/07/2016. Pendant ce temps plus de convocations à PE (non pas que je les aiment pas, mais pour moi c'est synonyme de voyage d'une journée pour y aller (voisin qui pars au boulot à 6h du mat et reviens à 19h)).
Donc au 01/08/16 (en ARE) me revoilà avec PE et ces convocations. Comme mon conseiller de l'époque n'était pas très conciliant, j'ai eu droit au: Vous habitez dans la campagne profonde, vous avez qu'à déménager et trouver un studio en ville ou un foyer si vous avez pas de quoi payer le loyer (et aussi de vendre / donner mes animaux).
Bref à chaque convocations je savais pas à quelle sauce il allait vouloir me manger. Histoire qu'il me lâche la grappe je décide de réouvrir une AE (celle que j'ai actuellement, je vends des articles sur internet en Dropshipping (En gros pour ceux qui connaissent pas: Je suis abonné (payant) sur des sites de grossistes qui me propose leur catalogue de produit.Je met des articles en vente sur le net, le client me l'achète, je le commande et le fait livrer directement au client) au 01/06/17 et là SANS ACCRE (pas le droit vue que je l'ai eu en Aout 2015).
Mes ARE ce terminant au 2/05/17 je bascule avec l'ASS juste avant la création de mon AE.

Résumé: 1ere AE (ACCRE) que je ferme / 2eme AE (Sans ACCRE) que j'ai actuellement.

Je suis donc dans le cas de "travailleur non salarié (micro-entrepreneur) percevant l'ASS complet + bénéfices pendant 3 mois, puis pendant 9 mois l'(ASS - le calcul sur le CA) + 150 €" c'est bon tous le monde commence à connaitre.

J'ai reçu la fatidique lettre me disant que c'est fini:
"Fin de cumul de l'allocation avec une rémunération"

Les bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique peuvent cumuler cette allocation avec les revenus
d'une activité professionnelle ou percevoir la prime forfaitaire de 150 euros, dans la limite de 12 mois et 750
heures*.
Or vous avez atteint cette limite au cours du mois de mai 2018.
Désormais, chaque mois où vous exercerez une activité professionnelle, vous ne percevrez plus l'allocation
de solidarité spécifique.

Dans la mesure où vous êtes toujours à la recherche d'un emploi, continuez à actualiser votre situation par
les moyens mis à votre disposition. Ainsi, vous resterez inscrit comme demandeur d'emploi et tout
changement dans votre situation pourra être pris en compte.


ALORS:

3 Choix: Soit je continue mon AE, soit je la ferme, soit "stand-by de l'AE pour 3 mois (ou 6 je sais plus) pour reprise ASS .(je pense pas qu'il y ait d'autres alternatives)

A\ JE GARDE MON AE
Je rappelle que je n'ai que cette AE comme revenu, je n'ai pas de boulot à coté.
ASS=0
APL=0
Petite parenthèse utile pour beaucoup: Dès le début de l'année suivant la création de l'AE on ne touche plus les APL (de Juin à Décembre ok, après 0 pour moi)
car:
Considéré comme "Travailleur Indépendant" dans la rubrique situation professionnelle du simulateur, j'ai droit à:
"Vous êtes actuellement travailleur indépendant.
Les droits vont être estimés en tenant compte d'un revenu forfaitaire évalué par la Caf."

BREF EN TANT QU'AUTO ENTREPRENEUR LA CAF (Conseil Départemental) APPLIQUE UN FORFAIT POUR LE CALCUL DES APL !
En résumé Auto entrepreneur = APL = 0 Pas le choix ! (A partir du 1er Janvier suivant la création de l'AE)
fin parenthèse.
RSA Socle = 0 car je suis "Travailleur indépendant" donc pas 100 % chômeur
Prime activité (RSA activité) = hahaha trop fort le montant c'est tellement risible que tu te demandes si tu les saignent pas.
Petit test sur la CAF, en déclarant 3000 € de CA trimestriel (et j'en suis trèèèès loin), avec rien d'autre comme revenu (pas d'APL / ASS / ... ) nous obtenons la somme astronomique de 178 € / mois.
Si c'est 0 de CA, c'est 0 pour 3 mois! Ils ont bien fait de changer le nom de RSA Activité car ce n'est pas du tout un revenu de solidarité.
TOTAL: 0 + 0 + pas grand chose en Bénéfice de l'AE (surtout après le passage des cotisations) = Encore moins que rien.

B\ J'ARRETE MON AE
Je récupère mon ASS
j'ai Droit aux APL
et ptêtre bien autre chose, mais là tellement ça me dégoute que je n'ai pas cherché.

C\ J'arrête mon AE pendant 3 (ou 6?) mois pour récupérer mon ASS pour ..... 3 mois ! (en gros 3 mois boulot / 3 mois demandeur emploi / 3 mois boulot ......) On dirait Karadoc et la quête du Graal (pour les connaisseurs).

Il est bien sûr exclu le fait de recréer une AE sans l'ACCRE car depuis le 01 Septembre 2017 c'est fini cette histoire de 3 mois + 9 mois + 150 €. Maintenant c'est 3 mois ASS et après plus rien.

Alors ais-je juste sur la forme ? Si pas ou pas du tout (j'espère bien) pourriez-vous corriger mes allégations histoire que tous ceux dans le même cas que moi puissent en tirer des réponses.


Question subsidiaire personnelle cette fois-ci : Je pourrai demander de nouveau l'ACCRE dans 3 mois, est-ce que, si je l'obtient et que je créé une AE j'aurai l'ASS de nouveau pour 1 an ?

En vous remerciant par avance et bonne journée à toutes et à tous du forum !

(J'ai plein d'autres questions mais plus philosophiques (genre : Pourquoi arrêter l'ASS (et l'APL) des Travailleurs Non Salariés alors qu'ils sont dans une situation beaucoup plus précaire que les Travailleurs Salariés) mais on va s’arrêter là :mrgreen:
fab31610
 
Messages: 7
Inscription: 08 Mai 2018

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Statovore » 08 Mai 2018

La question à se poser, c'est si votre auto-entreprise à des chances de décoller ou pas.

Si vous n'avez aucune perspective de développement, il n'y a aucun intérêt à conserver cette activité vu qu'elle vous fait perdre de l'argent.

Si vous souhaitez continuer votre activité de vente en ligne, il faudra trouver des moyens d'augmenter votre chiffre d'affaire pour vendre mais je suppose que vous ne restez pas planté à attendre les commandes clients sinon c'est le mur.

La vente en ligne est un secteur très concurrentiel et la différence se fait souvent sur le prix et la qualité du service.
Le prix, je pense que vous êtes contraint par vos fournisseurs donc il ne vous reste que le service pour vous démarquer et fidéliser votre clientèle (diversité des produits, conseil personnalisé, rapidité de livraison, information du client en cas de souçis ...).

Je suppose que l'absence de véhicule est un gros handicap car cela vous empêche de créer certains service comme par exemple grouper les commandes chez vous et les livrer au moment où le client est présent chez lui.
Comprendre, c'est avoir une épée à triple tranchant.
Statovore
 
Messages: 1505
Inscription: 26 Oct 2013

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede fab31610 » 09 Mai 2018

Merci Statovore de votre réponse.
J'ai lu plein de vos post concernant les AE, et comme je ne pense pas que du jour au lendemain je vais multiplier par 50 ou 100 mon CA je vais la fermer.

Pour récupérer mon ASS je dois la fermer à quelle date ? (ASS depuis le 03/05/17, début de l'AE le 01/06/17)
Vais-je récupérer l'ASS de suite (en Juin), ou y à t'il une période de carence ?
Je suppose que le fait d'envoyer à PE mon attestation de radiation enclenchera automatiquement une entrevue avec ma conseillère (que je n'ai jamais vue) pour refaire un PPAE .... youpi :(

Une chose est certaine:Il est hors de question que je déménage de là où je suis. (Faible loyer, terrain de 2800 m² avec potager,verger,rivière, volailles et basse-cour).
Je suis en quasi auto suffisance c'est pour cela que ASS + AE me convenais bien: Étant sans moyen de locomotion (et franchement ça ne me manque pas du tout) j'avais l'AE pour calmer les hardeurs de PE ^^ (de toute façon je faisait du CA tous les mois).

Bonne journée à vous.
fab31610
 
Messages: 7
Inscription: 08 Mai 2018

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede fab31610 » 09 Mai 2018

oups pardon, ardeurs et pas hardeurs c'est pas la même chose :mrgreen:
fab31610
 
Messages: 7
Inscription: 08 Mai 2018

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Fricero » 09 Mai 2018

Bonjour,

Une entrevue avec sa/son conseiller, ce n'est pas la mer à boire : bonjour, oui, bien sur, oui, vous avez raison, au revoir

Vous avez connu 2 fois l'ancien cumul acticité/ASS
Avec le nouveau système, on s'aperçoit que c'est beaucoup moins avantageux pour les AE
Au bout de 3 mois, ça s'arrête.
Fricero
 
Messages: 2435
Inscription: 26 Mai 2015

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Statovore » 09 Mai 2018

fab31610 a écrit:Merci Statovore de votre réponse.
J'ai lu plein de vos post concernant les AE, et comme je ne pense pas que du jour au lendemain je vais multiplier par 50 ou 100 mon CA je vais la fermer.


Sans la multiplier par 50 ou 100 en 3 ou 4 mois, il faut déjà voir si votre entreprise peut rapporter quelques choses ou pas.

Des entreprises qui démarrent sur les chapeaux de roue, je n'en connais pas beaucoup sinon tout le monde deviendrait entrepreneur. :lol: Lorsque c'est le cas, c'est soit une demande qui n'était pas comblé donc avec une marge assez forte, soit un effet de mode.

En plus, le statut d'auto-entrepreneur à un énorme handicap, il est conçu pour les secteurs à forte valeur ajoutée.

Si vous voulez tirer un smic net soit 13800€/an en frolant le plafond de 82 800€ annuel, cela signifie que votre rémunération nette représente 16.67% de votre chiffre d'affaire à rajouter avec les 14.3% lié aux cotisations sociale ce qui fait que votre rémunération totale doit représenter au moins 31% de votre chiffre d'affaire.

Si vous payez 100€ à votre fournisseur, pour sortir un smic en étant au plafond de chiffre d'affaire, il faudra faire payer le client au moins 144,93€.

Si vous étiez moins cher que le prix "marché", vous seriez assailli de commande donc je pose la question même si je connais déja la réponse :
Faite-vous une telle marge actuellement ? Si ce n'est pas le cas, c'est soit que votre secteur est trop concurrentiel et que votre auto-entreprise n'a donc aucune chance si vous ne vous battez que sur le prix.
Il faut donc rajouter les services annexes afin d'attirer et conserver la clientèle. J'ai développé quelques suggestions plus haut mais c'est à vous de voir ce qui est réalisable.


L'autre possibilités est donc de changer de statut en se mettant en EURL ou en SAS afin de payer sur votre rémunération réelle et non sur votre chiffre d'affaire. Ca peut vous permettre d'afficher un prix de vente plus faible et donc d'avoir plus de vente mais il y a des cotisations minimum à verser ce qui peut créer un problème de marge minimum à réaliser comme pour l'AE si le chiffre d'affaire est trop bas et en plus certaines cotisations sont à verser d'avance... :?


Pour l'ASS, je ne saurais dire, je n'ai jamais eu droit à ce dispositif.
Comprendre, c'est avoir une épée à triple tranchant.
Statovore
 
Messages: 1505
Inscription: 26 Oct 2013

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Yves » 10 Mai 2018

Ben dis-donc, il faut un BAC+10 en "accompagnement des chômeurs auto-entrepreneurs" pour répondre aux questions de Fab. C'est là où tu te rends compte que les procédures d'accompagnement et d'indemnisation sont d'insondables usines à gaz. :shock: Je n'ai pas capter grand-chose aux questions posées et pense que peu ici seront en mesure d'y apporter une réponse définitive. Pas moi, c'est certain !

Vous me direz alors : Pourquoi il la ramène celui-là s'il n'a rien de constructif à apporter à l'édifice des interrogations d'un chômeur auto-entrepreneur ?

J'y répondrai : Juste pour le plaisir de poser une question à laquelle je peux cette fois répondre. :wink:

Je ne pense pas que "raisonner" à partir du statut est en soi la manière la plus perspicace de poser le problème, et rejoins en ce sens Statovore (souvent de bons conseils). Si vous souhaitez réellement développer votre activité, en vivre, échapper aux affres de la précarité et de l'assistanat, il faut sortir de ce genre de schémas, faute de quoi vous n'arriverez jamais à vos fins, je le crains. Je pense qu'il est quasi incompatible de s'inscrire dans une dynamique entrepreunariale tout en organisant autant que faire se peut les meilleures conditions d'assistanat. J'en comprends la logique (limiter les risques, ce qui est bien légitime) mais elle me semble vaine.

Les questions que je me pose sont donc : Ne pouvez-vous pas développer votre activité de "Dropshipping" - dont je n'y entends rien, j'avoue - en dehors de l'AE ? Vous rapporte-t-elle un complément de revenu significatif ? Pensez-vous qu'elle recèle un réel potentiel de développement ? Si oui à quelle échéance ?

Si vous n'êtes pas convaincu, le mieux est de songer dès à présent à une reconversion dans un autre secteur. Là se situe la pierre d'achoppement. Le fait que vous vous posiez toutes ces questions trahit votre expectative.

Aujourd'hui, vous n'êtes ni auto-entrepreneur ni un "assisté" - un terme qui chez moi n'a rien d'infamant, étant moi-même ASSISTÉ. Qu'on se comprenne bien.

Votre questionnement témoigne d'interrogations plus profondes. Puisque vous vivez (et aimez) la campagne, les animaux, la verdure… n'y aurait-il pas une activité complémentaire dans ce secteur ? Ça me paraîtrait plus cohérent que de développer un "business" sur le Web… sauf si vous vous sentez vraiment fait pour ça.

Voilà, j'arrête-là. Y trouverez-vous un intérêt ? Pas certain mais j'aurais essayé. :wink:

Tenez-nous informé de la suite.
Yves
 
Messages: 6371
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Statovore » 10 Mai 2018

En bon Français, "DropShipping" signifie "livraison directe" dans le sens où le fabricant ou bien le grossiste envoi la marchandise directement au client sans passer par l’entrepôt de la société vendeuse.
La société vendeuse ne sert que de négociant et assume donc les risques vis à vis des clients particulier qui sont souvent pire à gérer que les clients "professionnel".

Le grossiste ou le fabricant est largement gagnant dans le sens où il n'a qu'une seule adresse de facturation à gérer en cas de litige et externalise la vente aux particuliers.

Nous sommes dans une entreprise "commerciale" mais dont les caractéristiques se rapprochent d'une entreprise de service.
Dernière édition par Statovore le 10 Mai 2018, édité 1 fois.
Comprendre, c'est avoir une épée à triple tranchant.
Statovore
 
Messages: 1505
Inscription: 26 Oct 2013

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Yves » 10 Mai 2018

Et notre ami Fab du fin fond de sa campagne, perdu au milieu des champs et des poules, sans bagnole, il peut vivre de ça ? :shock: :shock: :shock:

Il faut qu'il nous explique.
Yves
 
Messages: 6371
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Statovore » 10 Mai 2018

En tout cas, il y a des sociétés qui en vivent en jouant sur les deux tableaux de l'externalisation.

D'un côté, la société joue sur l'externalisation de la fonction "force de vente" et de l'autre sur l'externalisation de la fonction "achat".

Je viens de regarder les chiffres d'une grosse boite du genre et ça donne plus de 100k€/mensuel par salarié. Avec un tel chiffre d'affaire, la "marge" nécessaire pour payer le salarié et les charges afférentes est inférieure à 3%.
Comprendre, c'est avoir une épée à triple tranchant.
Statovore
 
Messages: 1505
Inscription: 26 Oct 2013

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Yves » 11 Mai 2018

Mouais… :roll: Je ne vais pas chipoter sur les chiffres mais avec 3.000 € de marge tu ne finances pas un salaire (de commercial) et ses cotisations. Tes chiffres datent un peu cher Statovore. Pour réaliser 100.000 € de chiffres d'affaires mensuel par salarié, il faut motiver les gens. Tu ne peux pas leur filer le Smic et des tickets resto ! :shock:

La question que je me pose reste entière : Peut-on raisonnablement développer pareille activité au fin fond de la campagne, sans même être équipé d'une bagnole ? C'est peut-être possible. Je n'en sais rien car je ne comprends même pas comment ça fonctionne malgré tes explications. Mais j'imagine que notre ami Fab sait, lui, s'il peut à terme développer une vraie activité. Parce que c'est la question centrale. Son statut professionnel et social suivra…

Alors attendons son passage… Et comme le dit la chanson : "J'attendrai le jour et la nuit, j'attendrai toujours son retour…" (on a les références qu'on mérite. Dans mon cas… Dalida). :wink:
Yves
 
Messages: 6371
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Statovore » 11 Mai 2018

Yves a écrit:Mouais… :roll: Je ne vais pas chipoter sur les chiffres mais avec 3.000 € de marge tu ne finances pas un salaire (de commercial) et ses cotisations. Tes chiffres datent un peu cher Statovore. Pour réaliser 100.000 € de chiffres d'affaires mensuel par salarié, il faut motiver les gens. Tu ne peux pas leur filer le Smic et des tickets resto ! :shock:


Derrière les commerciaux qui sont la pour trouver de nouveaux client, il y a bien des gens qui font la partie saisie des commandes, relation client et qui ne bougent jamais de leurs bureaux (mail et téléphone) et qui sont payé des clopinettes.

D'après le bilan 2017 pour la société en question, pour la ligne "salaires et charge", ça donne une moyenne mensuelle de 3752€/salarié donc un net à 2059€ et un brut à 2631€ pour 116k€ de CA mensuel par salarié donc le salaire et ses charges représente à peine 3,2% du chiffre d'affaire.
D'où mon argument sur le "handicap" du statut d'auto-entrepreneur si tu compares avec la marge nécessaire à Fab pour se verser une rémunération au niveau du SMIC.

Yves a écrit:Je n'en sais rien car je ne comprends même pas comment ça fonctionne malgré tes explications.


En gros :
1) le client X fait appel à Fab pour obtenir un produit en lui passant commande (boutique en ligne, mail, téléphone, fax, aucune importance)
2) Fab passe commande auprès du grossiste ou du fabricant
3) le grossiste ou fabricant livre le produit directement à X
4) Le grossiste ou fabricant envoie la facture à Fab
5) Fab facture le produit au client X avec sa marge.

A aucun moment, Fab ne voit passer la marchandise chez lui et n'a aucun besoin de se déplacer chez ses clients en temps "normal".

Quel est l’intérêt du grossiste ou du fabricant ? Externaliser la vente au détail en limitant les risques qui sont derrière.
Quel est l'intérêt du client ? C'est la-dessus que Fab doit travailler.

Pour certaines entreprises, c'est le fait d'externaliser les achats de certains produit. Pour une personne qui n'a pas trop confiance dans les achats par internet, c'est d'avoir une entreprise "sérieuse" sous la main et avec qui l'on traite régulièrement.
Pour d'autres personnes, ce sont les conseils qui sont fournit. Pour certains particulier, c'est la possibilité d'avoir des prix intéressants car Fab peut bénéficier de réduction réservée aux professionnels et donc être moins cher que les grandes surfaces ...
Comprendre, c'est avoir une épée à triple tranchant.
Statovore
 
Messages: 1505
Inscription: 26 Oct 2013

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede fab31610 » 11 Mai 2018

Merci de vos réponses à vous tous, et oui Statove c'est exactement ça le DropShipping.

Avoir accès au catalogue d'un grossiste pour mettre ces produits en vente sur le net. (Pour ce faire il faut avoir un SIRET (d'où mon AE)).

Le client m'achète un produit que j'ai mis en vente sur le net (et donc me le paye)
A ce moment là je passe la commande chez mon grossiste (et donc je lui paye le produit) en lui indiquant l'adresse de livraison qui est celle du client
Je reçois par mail la facture du fournisseur, et envois par mail MA facture au client.

Pour Yves, effectivement c'est un peu brouillon mon post (que j'ai mis 3h (sans rémunérations !) à faire)
J'ai voulu synthétiser un cas pas particulier car il va sûrement y avoir des intéressés d'içi peu (Avec le nombre d'AE créés entre Juillet et Aoùt 2017, juste avant la Réforme de Septembre)

Enfin bref, c'est tout joli, mais j'ai décidé de fermer mon AE :mrgreen:

Du coup j'ai 3 petites questions (c'est bon Yves c'est pour vous :wink: )

Juste quelques indications :

Statut au niveau de Pôle Emploi (Sur ma page perso)
mon inscription: inscrit depuis le 01/06/17

Dernier contrat de travail: De Septembre 1997 à Octobre 2014 CDI Temps plein.
Contrat CSP pendant 1 an
le 01/08/15 Création 1ere AE avec ACCRE
le 31/07/16 Cessation 1ere AE
le 01/08/16 Reprise de mes ARE pour 247 jours
le 27/03/17 Admission ASS à compter du 05/04/17
le 02/05/17 Fin ARE
le 01/06/17 Création 2eme AE Sans ACCRE et donc en ASS depuis le 05/04
le 25/09/17 Renouv ASS de 6 mois à compter du 04/10/17
le 02/05/18 Fin de l'ASS avec AE "Interruption cumul act réduite et RSN"

J'ai décidé de fermer mon AE.

A\ A quelle date dois-je la fermer ? (31/04 ?) (01/05 ?) (31/05 ?) pour avoir espoir de toucher quelque chose le mois prochain, ou le plus tôt possible.
B\ Qu'en est-il de mes reliquats ASS ? (je pense pas qu'il y en ai beaucoup, mais comme je n'ai pas reçu de renouvellement depuis le dernier (25/09) je me pose la question)
C\ Si je n'ai plus de reliquat, est-ce que le fait d'envoyer l'attestation de radiation de mon AE à PE fera qu'ils me renverront le document de renouvellement ?



Mon dernier relevé en date du 16/04 indique:
INFORMATIONS SUR VOS DROITS AU 31/03/2018
Indemnisation à l' Allocation de Solidarité Spécifique depuis le 05/04/2017 : 180 allocations.
Activité professionnelle déjà cumulée avec des allocations pendant 10 mois pour 1510 heures.

En vous remerciant par avance.
fab31610
 
Messages: 7
Inscription: 08 Mai 2018

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede Fricero » 11 Mai 2018

fab31610 a écrit:le 27/03/17 Admission ASS à compter du 05/04/17
le 02/05/17 Fin ARE


un chose est sure : il n'y a pas de carence en jour entre l'ARE et l'ASS
J-1 à l'ARE
J à l'ASS
Fricero
 
Messages: 2435
Inscription: 26 Mai 2015

Re: Que faire à la fin des 750h + Ass quand on est juste AE

Messagede fab31610 » 11 Mai 2018

Oui Fricero au temps pour moi, le courrier du 02/05/17 est juste un refus de l'ARE
en Avril 2017 j'ai eu 4 j d'ARE et le complément en ASS.

Merci de me l'avoir signaler :wink:
fab31610
 
Messages: 7
Inscription: 08 Mai 2018

Suivante

Retourner vers CRÉER SON ENTREPRISE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré