La "Scandinavie"

Réagir sur l'actualité ou la vie quotidienne, faire part de son humeur, lancer un débat... Ce forum généraliste est dédié à tous les thèmes qui vous préoccupent (en dehors des Dossiers ci-dessous).

Modérateurs: superuser, Yves

Re: La "Scandinavie"

Messagede Yves » 10 Oct 2019

RaoulPiconBière a écrit:C'est tout ce que je ne comprends plus dans ce que tu es devenu depuis le bon temps des vrais combats.


Ça veut dire quoi ce charabia ? :shock: :shock: :shock:

Le bon vieux temps est derrière nous. Tu ne l'as pas remarqué ? Et il le sera de plus en plus car la société se disloque, s'atomise, s'éparpille façon puzzle. Les communautarismes s'imposent. Ce pays vire à la dictature des minorités de la diversité.

On ne parle plus social mais sociétal. On ne parle plus de droit universel mais de lutte contre les discriminations (réelles ou fantasmées). Une chose est certaine : la majorité doit fermer sa gueule de gré ou de force.

Dans ce contexte, dans ce délabrement, cet éparpillement, les combats sont perdus d'avance. D'ailleurs, il n'y en a plus (dans notre sphère : le chômage et la précarité). Et quand d'autres pointent, comme les Gilets Jaunes, on voit comment ça tourne : Récupération par l'extrême gauche et ses alliés, les antifas, les no borders, les black blocs… tous les idiots utiles du système. Je l'ai vécu de l'intérieur depuis novembre 2018.

Là encore, tu fais référence à Égalité & Réconciliation et, sur ce coup, tu n'as pas tort. Le sort réservé aujourd'hui à certains est particulièrement dégueulasse.

J'en parle ici : https://www.actuchomage.org/forum/index ... 0#p1125556

Et là aussi : https://www.actuchomage.org/forum/index ... =viewtopic

Le curseur s'est indéniablement déplacé depuis 15 ans.

L'opposition au système - la vraie - semblait incarnée par la Gauche radicale dont je me suis inspiré, ayant été dès l'âge de 18 ans très impliqué dans la mouvance dite "Autonomie offensive", ou encore les "Autonomes" des années 70/80.

D'ailleurs, Actuchomage a été lancé dans cette veine : L'autonomie pour la responsabilisation de chacun, l'offensive collective pour la dynamique. Pas de dogmes, pas de leader… chacun pense et fait ce qu'il veut au service du collectif.

Et ça a très bien fonctionné. Ça continue d'ailleurs malgré tout. Au démarrage, le mouvement des Gilets Jaunes s'est inscrit dans cette dynamique. De gauche, de droite, du centre, mais toutes et tous dans le même sens.

Seulement les choses ont changé. La Gauche - dans sa globalité - a oublié le peuple, a renié le combat social pour se focaliser sur le sociétal qui n'est pas la priorité.

Finalement, ce sont les patriotes, les natios (comme on dit dans le jargon), qui ont repris le flambeau, avec leurs propositions à eux, qu'on apprécie ou pas : les Français d'abord, la préservation de nos intérêts et de notre identité, le maintien de nos frontières, l'ordre… L'exact contraire des valeurs gauchissantes. :|

Ici, sur Actuchomage, nous avons suivi ce basculement. On peut même dire que quelque part, nous l'avons anticipé. Tout simplement parce que nous sommes à l'écoute des gens sur Internet et dans la vraie vie aussi. Nous avons accueilli ici des milliers et milliers de personnes, répondu à des milliers de mails, rencontré des centaines de gens dans des manifs, dans des actions… depuis 2003.

Avec une Sophie Hancart de sensibilité de gauche, et un Yves Barraud, plutôt de sensibilité de droite (pour simplifier, mais c'est bien plus compliqué que ça).

Nous avons respecté ici un pluralisme total, inédit dans l'action militante. Mais le monde a changé depuis 2003. Profondément. Les scénarios les plus improbables deviennent plausibles.

Aujourd'hui, même si cela peut paraître fou, nous ne sommes pas à l'abri d'un sabotage dans une centrale nucléaire qui serait perpétré par un ingénieur radicalisé. Nous ne sommes pas à l'abri de voir une patrouille Vigipirate ouvrir le feu dans une gare. Tout cela est inédit !

Qui aurait pu envisager qu'un camion fou fauche la foule à Nice, qu'une attaque à l'arme automatique ferait 80 morts dans une salle de spectacle parisienne, qu'un fonctionnaire habilité secret défense égorgerait 4 de ses collègues dans les locaux de la Préfecture de Police. La réalité dépasse la fiction. Et les gens ne semblent pas saisir cette réalité. Ils ont vu trop de films, regardé trop séries, joué à trop de jeux vidéos sanglants… Ils sont anesthésiés. Et lobotomisés par une propagande délirante.

Mais le contexte est explosif. Voilà la réalité. Et les fractures de plus en plus profondes.

Ici, nous ne faisons que le constater. Ce simple regard déplaît. Ce qui prouve - malheureusement - qu'il est juste.

Et nous devons aujourd'hui admettre que les vrais opposants sont ceux qui sont les plus lourdement condamnés par la Justice, donc par le système. Ce ne sont ni les Besancenot, ni les Mélenchon, ni les Poutou, ni les Hamon… mais plutôt les Soral, Dieudonné, les identitaires… toute cette dissidence qui était inexistante quand nous avons créé Actuchomage en 2004.

C'est cela qu'il faut prendre le temps de saisir dans sa grande complexité.
Yves
 
Messages: 6831
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: La "Scandinavie"

Messagede RaoulPiconBière » 10 Oct 2019

Si tu maîtrises mieux que moi la grande complexité de la donne sociétale, tu comprendras que ce que je reproche au texte qui nous occupe, c'est sa dimension islamophobe et va-t-en-guerre.
Cela n'existe pas chez ceux que tu reconnais être les seuls dissidents encore debout.

En réalité, c'est du "zemmour dans le texte", voir même du "Conversano tout craché" (C'est la faaaauuute aux arabes).

Donc tu fais du Zemmour, apparement sans le savoir, et pire, tu balances en "revue de presse" un texte non sourcé signé par un illustre inconnu.
Journalistiquement, cela manque de professionnalisme, je trouve.

Et Zemmour, ce qu'il veut (ce pourquoi il est payé) c'est terroriser les Français (de souche, d'immigration et de souche immigrée), provoquer des pseudo émeutes colorées et mettre du Lepen (version NewAge européiste) au pouvoir.
Une configuration idéale pour mater les pauvres au RUA.

Alors, je te pose la question, moi qui suis un cerveau simple :

Pourquoi désigner des bouc-émissaires et par là inciter à la guerre civile (prédiction auto réalisatrice), plutôt qu'une démarche de réconciliation basée sur une politique bien comprise de remigration.
Plus généralement, ne crois-tu pas que si tu aides ton voisin à se nourrir lui-même, il sera moins tenté de venir piller ton frigo ?

Tu dis que la France "perds la bataille". Toi tu batailles, tu es en guerre.
L'avenir appartient à ceux qui refuseront la guerre.
Moi, grand-père, je milite pour la Paix;
au nom des miens.
RaoulPiconBière
 
Messages: 3376
Inscription: 11 Mar 2009

Re: La "Scandinavie"

Messagede Yves » 11 Oct 2019

Enfin des propos censés. Il était temps ! :wink: La suite va être moins aimable… 

Tu as semble-t-il une lecture très orientée de l'article en question. Qui parle d'arabes ? Toi !

L'article, si je me souviens bien, évoque l'islamisation et la radicalisation qui va avec. Et pas seulement. Il parle de la responsabilité - TRAHISON si je ne me trompe pas - de nos dirigeants. La nuance est de taille !

Et il ne t'a pas échappé, j'imagine, que les flux migratoires du moment drainent plus d'africains d'Afrique subsaharienne que de nord-Africains, les arabes dont tu parles.

Aujourd'hui, le grand chambardement que les Franciliens constatent dans le métro, dans les quartiers populaires est, disons pour faire simple, le nombre croissant de noirs… qui sont les premiers candidats aux migrations vers l'Europe maintenant que la Turquie "contient" les réfugiés syriens (qui seraient 5 millions en Turquie).

Donc ton interprétation est très approximative.

Par ailleurs, tu me parles de guerre, d'incitation à la guerre, mais elle vient de qui ? De Zemmour, du Libre Penseur, de Finkielkraut, de Marine Le Pen, de son père ?

Le Bataclan, l'attaque au camion de Nice, Charlie, l'attaque de Villeurbanne… sont des actes de guerre contre les Français. D'autres sont déjoués régulièrement d'après ce que je sais.

Tu es donc dans l'inversion accusatoire.

En fait, tu m'accuses d'être un va-t-en-guerre alors que je suis agressé depuis des années pour des raisons qui ne me concernent pas. C'est invraisemblable !

Parce que les trois fois où je me suis fait dépouiller, c'était par nos futurs Voltaire. Une fois avec un couteau sous la gorge dans une station de métro (on s'en souvient, tu peux me croire). L'autre fois dans un parc public à Montreuil. Je me suis retrouvé aux urgences en compagnie d'un de mes amis. On s'est fait massacré à 2 contre 10 parce qu'on protégeait nos filles de 2 et 3 ans. Ce n'est pas du baratin !

Une fois aussi, je sortais du restaurant. Il n'y avait plus personne dans les rues. Je marchais en compagnie de ma belle et j'entendais des fusillades au loin. J'étais rue du Chemin Vert dans le 11e arrondissement et ça canardait sur les terrasses et au Bataclan. C'est du vécu.

Comme ce n'est pas du baratin que je connaissais un peu la petite serveuse mexicaine de la Belle Équipe, Michelli, assassinée à l'âge de 27 ans lors de l'attaque des terrasses.

Pour celles et ceux qui veulent se rafraîchir la mémoire : Les noms et visages des victimes - https://philippe-boyer.eu/les-victimes-du-13-novembre/

Moi, tu vois, tout ça, je n'ai pas oublié. Je n'oublierai JAMAIS !

Et je suis convaincu que les choses ne vont pas aller en s'arrangeant et qu'il convient d'être très vigilants et intraitables. Mais ce n'est pas du tout le cas, pas du tout.

On baisse notre froc sous prétexte du "pas d'amalgame", du "vivre ensemble". Moi je m'en tape. Je vois ce que je vois.

Je sais pertinemment que tous les musulmans ne sont pas à mettre dans le même sac. Je compte des kabyles, des musulmans et des noirs dans ma famille. Mais je vois aussi d'où vient le danger. Je connais les pays arabes, j'ai beaucoup voyagé. Je connais les tensions qui existent dans l'islam. Les musulmans n'ont pas besoin des chrétiens ou des juifs pour se foutre sur la gueule entre eux, hein !

Donc, pas d'inversion accusatoire, ça je ne supporte pas. Moi, j'emmerde personne avec mon dieu, avec mes croyances. Je n'agresse personne. Qu'on ne me fasse pas chier !

C'est clair cette fois ?
Yves
 
Messages: 6831
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: La "Scandinavie"

Messagede chomist » 11 Oct 2019

@Raoul

Etant à l'origine de ce topic dans lequel j'entamais la discussion en louant les mérites d'un article dont je maintiens qu'il est admirable de lucidité sur le fond (autant que plaisant sur la forme qui fait – comme chacun l'aura noté – la part belle au « second degré »), je souhaitais réagir à votre intervention, avec la déférence que j'estime vous devoir pour :
- votre ancienneté sur le site
- votre goût des humanités, qui n'est pas pour me déplaire (référence à l'antisémitisme de Voltaire, thèse encore aujourd'hui peu connue du grand public, mais dont vous admettrez en même temps qu'elle est contestée par plusieurs spécialistes)
- votre appartenance à une certaine génération (référence à vos petits-enfants, ce qui m'a amené à penser que vous aviez peut-être vécu l'Occupation … si je vous ai vieilli, veuillez m'en excuser).

Bref, plusieurs éléments me conduisent à avoir un a priori plutôt favorable à votre égard, d'autant que je n'aime pas beaucoup – comme vous d'ailleurs – les antisémites. Je voulais commencer par-là, car j'ai conscience que ce que je vais écrire pourra vous paraître irritant.

Alors comprenez-moi bien : je ne suis pas là pour distribuer les bons et les mauvais points, et encore moins m'ériger en arbitre des vertus. Votre position vaut donc la mienne, ou celle d'Yves, ou celle de Carl, et vice-versa. Si vous avez cru déceler dans l'article publié sur le site quelque antisémitisme ou « incitation à la haine », je respecte évidemment votre vision des choses, mais il me semble que vous allez un peu vite en besogne.

L'article en question commence par dénoncer une agression dans ce qui s'apparente à une micro-zone parisienne « de non-droit ». Je ne vous fais pas l'insulte de penser que vous cautionnez ce type de situation, et j'en conclus que vous êtes d'accord avec cette dénonciation.

Notre auteur poursuit en mentionnant la fâcheuse pratique (sur ordre ?) de la répression à géométrie variable émanant des forces de l'ordre. Mais qui n'a pas constaté, cher Raoul, ce « deux poids, deux mesures » entre (par exemple) le traitement judiciaro-fiscalo-policier du trafiquant de cannabis et celui du contrevenant automobile ? Entre la professionnelle d'un très vieux métier (l' « escort », comme on dit aujourd'hui, émargeant bien souvent à 15 000 euros par mois au black, et prétendue victime bénéficiant à ce titre d'une hallucinante bienveillance institutionnelle) et le brocanteur du dimanche ou encore celui qui a posé/bricolé un abri de jardin/une extension sans les déclarer à l'arrière de sa maison ?

L'article évoque ensuite Voltaire et Montesquieu, non pour en faire un panégyrique, mais parce qu'un conseiller des princes avait fait le rapprochement entre d'illustres auteurs « du répertoire » et les candidats au statut de réfugié, chez qui il subodorait les qualités d'une future élite. Euh, et les milions Français-e-s diplômé-e-s comme moi SVP, peuple légitime sur la terre de ses ancêtres, qui croupissons dans les cases précaires/RMIstes/RSAstes depuis plus de 20 ans, nous passons après les clandos, c'est ça ? Car cessons d'être hypocrites un instant, tout le monde sait ici que les « pépites » dont nous parlons, qui revendiquent le droit d'asile, sont persécutées politiquement dans leur pays comme moi je suis la reine d'Angleterre :shock: ).

Alors venons-en au sujet qui semble fâcher : voici que le nom de ce conseiller est lâché, et qu'il est notoirement israélite. Mais n'est-ce pas oublier un peu rapidement que, le jour même où il fut malmené en marge d'une manifestation « gilets jaunes », un autre représentant éminent de cette communauté, en la personne d'Alain Finkielkraut, s'entretenait avec notre bien-aimé président pour lui faire part de ce qu'il était inadmissible selon lui que la France continue à accepter 250 000 entrées légales par an de ressortissants étrangers ? Vous constaterez que, sur ces événements précis, c'est la victime elle-même, prise à partie parce que juive (ce qui est naturellement odieux), qui associe un comportement délictueux à une origine (« scandinave » ? :D :D :D ), et même à une simple présence – en nombre – sur le sol français. Le philosophe n'est d'ailleurs pas le seul Français de confession juive à tirer la sonnette d'alarme sur ces questions. Comme cela a été rappelé, Gilles-William Goldnadel, Elisabeth Lévy, Eric Zemmour, et tant d'autres, émettent des doutes sur l'opportunité de s'enferrer dans le laxisme migratoire et l'islamophilie naïve qui n'ont cessé de prévaloir (contrairement à ce que certains voudraient faire croire en ré-écrivant l'histoire, et surtout en testant nos limites, notamment judiciaires) depuis plus de 40 ans. Et ceci suffit à écarter, selon moi, le reproche d'antisémitisme ou d'incitation à la haine, puisque c'est précisément à ces « questions » que le reste de l'article est consacré. N'est-il donc permis de les aborder qu'à la condition d'être soi-même juif ? Et si les auteurs précités ne sont pas à votre goût, soit parce que condamnés, soit parce que politiquement incorrects, soit parce que flirtant avec la thèse « haineuse » du grand remplacement, je propose à votre lecture l'ouvrage d'un sondeur (mais sans doute le connaissez-vous déjà) bien en cour sur les plateaux télé, Jérôme Fourquet (qui à ma connaissance, ne fréquente pas les synagogues, mais j'avoue que je ne suis pas un intime, et que de toute façon, ses convictions religieuses – s'il en a – ne regardent que lui). Que chacune et chacun se retienne d'éclater de rire, mais l'auteur de « L'archipel français » développe dans son essai le concept de … « grand basculement démographique » :D :D :D .
C'était bien la peine de moquer, conspuer, vouer aux gémonies le pauvre Renaud Camus qui s'en est pris plein la g.. par les mêmes médiacrates depuis si longtemps.

Encore une fois, je respecte votre position, et si vous persistez à voir dans l'article de l'antisémitisme ou des germes de haine, je ne prétends pas vous faire changer d'avis. Mais je vous en conjure, n'ayez pas le point Godwin à fleur de peau. Pendant plus d'une décennie, et comme vous le savez,Yves s'est éclipsé sur ce site au profit de Sophie, dont la grille de lecture était résolument « mélanchonniste ». Dans une intervention récente, il aspirait à prendre sa retraite de ASPAiste à Madagascar, pays auquel il voue une affection particulière. On a connu plus intolérant pour un « facho » ou un « haineux ». Les enjeux démographiques, c'est contre cela qu'un certain nombre d'entre nous alertons, et rien d'autre.

PS. Ne nous quittez pas pour si peu. Vos posts sont souvent extrêmement intéressants. Bien à vous.
chomist
 
Messages: 45
Inscription: 01 Jan 2019

Re: La "Scandinavie"

Messagede Yves » 11 Oct 2019

Belle et rare contribution. Je crains que personne ici ne soit à la hauteur du propos et de la qualité d'échange. Pas plus moi que Raoul. :wink:

Tu devrais nous alimenter plus souvent de ta prose alerte et désaltérante. Tu m'as mis en appétit. :wink:

chomist a écrit:On a connu plus intolérant pour un « facho » ou un « haineux ». Les enjeux démographiques, c'est contre cela qu'un certain nombre d'entre nous alertons, et rien d'autre.


Ni facho ni haineux, c'est vrai je suis. Cependant je reste campé sur mes positions qui peuvent se résumer ainsi.

Je ne me sens en rien différent "racialement" d'un juif ou d'un arabe musulman. La seule chose qui nous diffère est notre croyance ou non en dieu, et par-là aux allégations religieuses qui s’en inspirent.

Comme je ne crois pas en dieu, pourquoi devrais-je me soumettre aux croyances de communautés qui s’autoproclament élues de ce dieu, quand bien même cette élection divine revêtirait les oripeaux d’une mission bienveillante universelle (restant à démontrer) ?

Ne pas croire en dieu est un droit absolu. Afficher sa défiance à l’égard de ceux qui s’en réclament est donc un droit absolu. Dès lors, la question de savoir de quel bord se situent les mystifications morales et intellectuelles est légitime. Tant que nous n’aurons pas la preuve irréfutable, absolue, de l’existence de ce dieu qui tarde à se témoigner, la prééminence ne doit JAMAIS être accordée à celui qui croit mais bien à celui qui réfute ou à celui qui doute.

Je ne crois pas en dieu pas plus qu’au fils de dieu fait homme en rémission de mes péchés. Je ne reconnais donc pas aux juifs l’élection divine dont ils se targuent, pas plus que je ne leur reconnais de filiation ethnique commune. Ainsi pourrais-je moi-même me considérer juif si je faisais miens les rites et convictions du judaïsme qui est, au mieux, une mythologie ou une doctrine, au pire, une mystification sectaire.

Les mêmes mots qualifieront ma défiance vis-à-vis de l'Islam. Ainsi pourrais-je moi-même me considérer musulman si je faisais miens les rites et convictions de l'islam qui est, au mieux, une mythologie ou une doctrine, au pire, une mystification sectaire.

Aujourd'hui, je déplore que les rapports s'articulent de plus en plus autour de notre appartenance ethnique ou religieuse. Ces distinctions ne sont pas de mon fait, pas plus que celui de mes semblables : les blancs de culture hélléno-chrérienne (pour faire simple).

Nous sommes embringués dans des dérives communautaires qui n'appartiennent pas à ma culture (et que je réfute formellement) qui, malheureusement, accompagnent un bouleversement démographique irréversible.

Je pense, comme Zemmour et J-M Le Pen, qu'au train où vont les choses, la population française sera majoritairement composée, d'ici un siècle, d'individus aux origines extra-européennes. Cette perspective ne m'enthousiasme pas.

Dois-je pour cela présenter mes excuses à celles et ceux qui s'en réjouissent ? CERTAINEMENT PAS !
Yves
 
Messages: 6831
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: La "Scandinavie"

Messagede chomist » 11 Oct 2019

Tu devrais nous alimenter plus souvent de ta prose alerte et désaltérante.

Merci pour ta remarque, je suis touché :oops:. Tu sais, j'essaie d'"alimenter" à ma manière quand je peux.
Pas toujours facile quand on bosse à côté (ce qui est mon cas, quand le système veut bien de moi :wink: )
Pas facile non plus de se motiver quand on sait - je l'ai écrit à plusieurs reprises, comme toi - que tout le monde se fout de la condition des chômeurs et précaires.
Il y a des combats plus porteurs que d'autres :( .
Mais je te trouve bien pessimiste par rapport aux différent.e.s intervenant.e.s. : je me délècte souvent des posts de Zorro, rsaarnaque, des tiens, ceux de Raoul ...
(pardon à celles et ceux que j'oublie). Et cela fait un moment que ça dure : bien avant que je me décide à m'inscrire moi-même sur le forum et à y intervenir (avec une régularité inégale, et en fonction de mes disponibilités).
Je trouve que chacun des contributeurs réguliers y apporte une touche personnelle utile, chacun-e dans son domaine de prédilection (l'étude de la jurisprudence RSA, les magouilles des départements, la déconstruction du discours sur l'insertion quasi garantie des diplômés, la problématique démographique imputable à une immigration anarchique, l'analyse du discours pauvrophobe ...).
Sincèrement, je regretterais que Raoul prenne ses distances, comme ce fut hélas le cas d'autres avant lui.
Si on doit commencer à se tirer la bourre entre nous !
Excuse-moi si j'abrège, mais je suis sur un gros coup professionnel là :
https://www.actuchomage.org/forum/index.php?f=6&t=101129&sid=07df7afb0118fa0fc9412ab234eb6dc0&rb_v=viewtopic
chomist
 
Messages: 45
Inscription: 01 Jan 2019

Re: La "Scandinavie"

Messagede Yves » 11 Oct 2019

chomist a écrit:Sincèrement, je regretterais que Raoul prenne ses distances, comme ce fut hélas le cas d'autres avant lui. Si on doit commencer à se tirer la bourre entre nous !


Oh, il avait déjà pris ses distances, puis il nous est revenu et il est reparti. :wink: Il reviendra peut-être… ou pas.

Tu sais, sur les forums d'Actuchomage, ça va, ça vient, au gré de l'actualité. Mais je suis bien d'accord avec toi. Il y a des personnes qui font ici un travail remarquable, comme Zorro ou Paulactu. D'autres qui contribuent grandement à nous informer comme P-O (très fortiche dans son domaine) ou RSArnaque (très vigilant dans le sien).

Mais chacun (tout le monde) a bien conscience que s'investir sur les questions de chômage et précarité est un engagement très ingrat. On obtient peu de reconnaissance en retour. Je connais la question… depuis 2004 ! :mrgreen:

Ce sont mes bonnes œuvres… qui remplissent 90% du site. Les 10% restants sont des tentatives d'éveil. Là, c'est nettement plus risqué parce que les gens sont bien conditionnés, bien formatés… même les chômeurs et précaires qui n'ont pourtant pas grand-chose à perdre.

Comme tu l'as - justement - noté, Sophie a réalisé ce travail de décryptage sous un prisme "gauchissant" dont elle a atteint les limites. Eh oui, il y a un moment où les gens (les Mélenchon, Poutou, Besancenot, Denis Robert…) arrêtent de dévider la pelote (des responsabilités) pour éviter de nommer les vrais responsables, les vrais manipulateurs… et se retrouver devant les juges. :mrgreen:

C'est aux sanctions judiciaires infligées qu'on reconnaît les vrais dissidents, les vrais opposants. Je ne suis pas sûr qu'un mec comme Besancenot soit passé une seule fois devant des juges. C'est dire ! Et quand ça arrive à Mélenchon, il risque une amende de 3.000 euros et de la prison avec sursis… dans le pire des cas. Je connais des Gilets Jaunes qui sont en prison pour de bon ! :roll:

Les vrais opposants, les Gandhi, les Mandela… ont souvent fait de longs séjours en prison. C'est un passage obligé quand on contrarie les intérêts de l'oligarchie. Besancenot, lui, est utile à ceux qui tirent les ficelles. Il est donc toujours en place. :mrgreen:

Revenons à nos moutons.

Ceux qui tentent de désigner les vrais responsables, les vrais profiteurs, qui mettent des noms sur des maux, se retrouvent devant la justice et sont condamnés à de la prison ferme et à des amendes colossales.

Ces gens-là, ne sont plus à gauche. Ça c'est sûr ! La vraie opposition aujourd'hui en France n'est plus à gauche. Et moi, j'estime avoir parfaitement saisi l'évolution de ces dix dernières années. Forcément, ça ne plait pas à la majorité de la mouvance militante… D'autant qu'à mesure où passent les semaines, les mois et les années, les événements confirment mes intuitions (et celles de ceux que je suis).

Alors, à mon petit niveau, je fais ce travail de ré-information comme on dit. Mais je ne le mène pas en terrain conquis, plutôt en terres hostiles. C'est en cela que je fais montre d'un certain courage. Et c'est pour ça aussi que nombre de personnes se sont détournées d'Actuchomage et de ses forums.

Mais je m'en tape car ces gens n'apportent plus rien au débat que ce que nous savons déjà, ce qui a été traité ici en long et en large sous l'égide de ma camarade Sophie (décédée en septembre). Finalement, de 2004 à 2013, Actuchomage a tourné en rond dans le train-train de la gauche militante. Pour quel résultat ? L'élection de Hollande puis de Macron. :mrgreen:

J'ai donc insufflé une nouvelle orientation éditoriale depuis 2013. Comme par enchantement, mes thématiques de prédilection sont celles dont on parle tout le temps, toute la journée, 24 heures sur 24… et qui ne font que monter en puissance dans l'opinion.

Il m'arrive de me tromper… souvent. Mais j'ai toujours eu de bonnes intuitions (dans ma vie professionnelle et dans ma vie militante, en créant Actuchomage par exemple. En m'investissant dans la dissidence 2.0 depuis l'affaire Dieudonné en 2014). Aujourd'hui, je sais que je suis dans le bon timing. Qu'il se mène ici ou ailleurs importe peu. Que des gens en prennent ombrage m'indiffère totalement.

Car, à vrai dire, ils sont généralement derrière moi. Rarement devant (c'est très prétentieux mais j'assume et le démontre).

Ici notamment, dans un registre totalement chômage/précarité (à lire jusqu'au bout) : https://www.actuchomage.org/20191011272 ... niors.html
Yves
 
Messages: 6831
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: La "Scandinavie"

Messagede RaoulPiconBière » 11 Oct 2019

Oh, il avait déjà pris ses distances,
Pourquoi tu parles sans savoir : j'ai été empéché par des problèmes personnels.

Nous ne sommes pas en guerre, nous sommes un champ de bataille.
Nous subissons les dommages collatéraux d'une guerre entre extra-européens bi-nationnaux extrémistes pseudo-religieux.
Il serait bon de désigner les deux camps et de penser à tous les virer quand le Frexit aura eu lieu; à commencer par ceux qui prônent le "ni pardon ni oubli".
Dans les deux cas, il s'agit de minorités extrémistes qui dévoient leur propre religion manipulés par la grande finance apatride.
Désigner l'Islam dans sa généralité c'est comme se dire Héléno-Chrétien et faire l'impasse sur le Protestantisme ou l'Eglise Orthodoxe et toutes les guerres qui en ont découlées. Tu es Républicain laïc ? Faut-il te parler de la Vendée ?

J'entends bien que ton vécu puisse être douloureux. Mais je pense que cela te disqualifie pour une vision objective du problème.
Ici dans les campagnes, s'il fallait incriminer le responsable de la plupart des morts violentes, il faudrait dénoncer l'alcool, l'hyper-sexualisation et l'habituation à l'hyper-violence distillée depuis ta plus tendre enfance par la télévision venue d'outre atlantique.

Pour finir sur ce thread, je crois que tout à été dit, permets-moi un avis te concernant très directement :
Cette dame, que je ne connais absolument pas, qui a posté sous les video de Sophie après son décès, Véronique VIGIER ;
elle a entièrement raison.
Et tu es comme Sophie.
RaoulPiconBière
 
Messages: 3376
Inscription: 11 Mar 2009

Re: La "Scandinavie"

Messagede Yves » 12 Oct 2019

Mille excuses. J'avions cru comprendre que tu ne reviendrais plus.

RaoulPiconBière a écrit:Ok je me tire puisque je ne suis pas le bien revenu et que tu ne comprends rien à ce que j'écris.


Comme tu l'écris, je ne comprends pas ce que tu écris ! :wink:

RaoulPiconBière a écrit:Il serait bon de désigner les deux camps et de penser à tous les virer quand le Frexit aura eu lieu; à commencer par ceux qui prônent le "ni pardon ni oubli". Dans les deux cas, il s'agit de minorités extrémistes qui dévoient leur propre religion manipulés par la grande finance apatride.


Je suis bien d'accord ! Si ça ne tenait qu'à moi, c'est exactement ce que je ferais : Frexit et on vire toutes celles et tous ceux qui placent leur appartenance communautaire et religieuse au dessus de leur appartenance nationale. Et ils (elles) sont de plus en plus nombreux. C'est bien ça le drame. Ils (elles) ne seront bientôt plus des minorités.

Sur ce point essentiel, on est tout à fait d'accord. Le reste n'est que blabla sans intérêt.

Bon Week-end, bonne semaine… et à l'année prochaine. :wink:
Yves
 
Messages: 6831
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: La "Scandinavie"

Messagede Zorro22 » 12 Oct 2019

@Yves, @chomist : merci pour les compliments, il est vrai que la question des spoliations cyniques de l'administration vis-à-vis des précaires
est tellement sidérante, qu'elle me passionne toujours. Je me doutais bien qu'en creusant, on trouverait encore des problèmes, lorsque j'ai plaidé
auprès de @Yves pour une extension d'une année de son engagement militant l'an dernier (et je le remercie d'ailleurs pour cela).
2019, année horrible pour les précaires, surtout du fait des évolutions orientées radiations chez Pôle Emploi, plus une fonte des droits en phase
avec celle de la banquise, en plus de la fermeture des forums de Recours Radiation, mais on découvre aussi, pour le RSA :
- Le refus de l'administration de cesser la spoliation illégale par défaut qu'est cette taxe de 3 % sur l'épargne sur livret (sauf pour ceux qui réclament) ;
- l'acharnement judiciaire des départements normands et alsaciens contre les décisions de l'Etat, mais aussi malheureusement parfois contre les allocataires du RSA ;
- que le taux de succès des RAPO (recours amiable) doit être proche de 0 % dans certains départements, et guère au dessus de 20 % dans beaucoup d'autres,
ce qui permet de mettre en évidence le ciblage ainsi que l'ardeur politique cynique, brutale et décomplexée dont sont victimes les allocataires du RSA.
Mais le sujet reste toujours flou, faute de chiffres publiés. Désormais, je conseille systématiquement aux (rares) allocataires s'aventurant dans un contentieux juridique de demander ce taux durant leur procédure. Ceci dit, réussir à avancer sur ce sujet que je considère essentiel risque d'être très, très long, voire impossible, faute de combattants. C'est dommage.
- Qu'un nombre inconnu (à ce jour) de départements considèrent (illégalement) qu'un bénéficiaire du RSA est assigné à résidence dans son département, et est à disposition
des "invitations" de l'administration ;
- Que les allocataires du RSA en mauvaise santé, mais dont le diagnostic est difficile, peinent parfois à survivre au RSA face aux mesquineries administratives,
ceci alors même qu'ils devraient être à l'AAH ou bénéficier d'un suivi adapté.
- La violation aujourd'hui fréquente sinon quasi-systématique de la vie privée et du secret médical (ceci déjà constaté l'an dernier, ceci dit).
- etc. (défaut d'information chronique, ...)

Et n'oublions pas les contributions d'@ALBERT56, de @musique, d'@elo, de @willemijns, et des autres,
j'y trouve très souvent des informations utiles ou points de vue pertinents, qui m'aident à avancer sur mes suejts de prédilection.

Voila. Je ne vais pas entrer dans le débat immigratoire ici, j'ai déjà exprimé ces derniers mois ce que j'en pensais.
Zorro22
 
Messages: 3294
Inscription: 17 Avr 2017

Re: La "Scandinavie"

Messagede Yves » 12 Oct 2019

Pas de souci. Le sujet est clos puisqu'il est aujourd'hui sans réponse définitive et assurée, tant ici sur nos forums que dans nos institutions qui se refilent depuis 40 ans la patate chaude. :mrgreen:

Une chose est certaine, ça finira par nous péter à la gueule (ça a déjà commencé).

Ce sujet concerne dorénavant plus les générations à venir que les vieux machins comme moi et Raoul. Dans quelques temps pour ce qui me concerne, c'est déménagement de Paris et direction les îles.

D'ailleurs, pour la petite histoire, savez-vous à combien est mis en vente un studio de 26 m2 dans mon quartier ? 330.000 euros ! :shock: :shock: :shock: Et ça part dans les 5 jours.

Bref !

Nous finirons sur cette (bonne) note, cher Zorro (qui, cette semaine encore, a aidé un mec à se constituer un dossier RSA). Et tu as bien raison Zorro. Plein d'autres personnes (que je n'ai pas citées) participent grandement à nos réflexions… toujours très constructives et suivies. Même si le nombre d'intervenants est faible, par le référence Google, les sujets sont très consultés.

Donc ici nous avons la qualité ET le nombre. Il en a toujours été ainsi. "Sous Sophie" et aussi "sous Yves". :wink:
Yves
 
Messages: 6831
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: La "Scandinavie"

Messagede rsarnaque » 13 Oct 2019

chomist a écrit:Mais je te trouve bien pessimiste par rapport aux différent.e.s intervenant.e.s. : je me délècte souvent des posts de Zorro, rsaarnaque, des tiens, ceux de Raoul ...
(pardon à celles et ceux que j'oublie).


Yves a écrit:Tu sais, sur les forums d'Actuchomage, ça va, ça vient, au gré de l'actualité. Mais je suis bien d'accord avec toi. Il y a des personnes qui font ici un travail remarquable, comme Zorro ou Paulactu. D'autres qui contribuent grandement à nous informer comme P-O (très fortiche dans son domaine) ou RSArnaque (très vigilant dans le sien).


Merci pour les compliments .
Vos commentaires vont arriver à me faire croire qu'il y a plusieurs rsarnaque sur le forum :wink:
Parce que tout ce que je fais , c'est juste de dire ce qu'il se passe dans mon cas avec le rsa , rien de plus ,
du coup , c'est gênant parce que ça me donne l'impression que vous me donnez des qualités ou des compétences que je n'ai pas :oops:
RSA : Revenu des Sans Avenir .
rsarnaque
 
Messages: 536
Inscription: 22 Mar 2010

Précédente

Retourner vers EXPRIMEZ-VOUS !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré