Marie-France Hirigoyen : Les nouvelles solitudes

Ce n'est pas parce qu'on est devenu pauvre qu'on n'a plus envie de se cultiver ou de savoir ce qu'il se passe. Partagez vos coups de cœur et bons plans => livres, musique, cinéma, télé, expos, etc...

Modérateurs: superuser, Yves

Messagede Idgie » 23 Juin 2008

...et plus abyssale sera la chute de ce système...la prise du mur dans la tronche...Avant le refus intellectualisé, d'abord l'impossibilité de consommer pour une frange grandissante de la population.

Nous décroisserons donc pour leur plus grand mal...

Vivent les solitaires et Pascal!



:wink:
Idgie
 
Messages: 205
Inscription: 14 Avr 2006
Localisation: Alléluia

détresse affective, ou hygiène sexuelle ?

Messagede superuser » 29 Juin 2008

auxi a écrit:C'est bien connu : détresse affective et misère sexuelle sont les secrets du bonheur !

Tant que l'hygiène sexuelle (ça, c'est vendeur !) sera un prétexte à la "détresse affective", on aura de "nouvelles solitudes" pleinement assumées et revendiquées.

Image
superuser
 
Messages: 14468
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris

Messagede Pili » 02 Juil 2008

...et oui...Sophie

7 ans que je vis un vrai célibat...pas un regard, pas une proposition d'invitation, aucune curiosité d'essayer de me connaitre ...j'ai essayé quelques temps le virtuel,...je l'ai vécu comme une blessure et de façon très violente...des rendez-vous où en 5 minutes, le monsieur m'avait déjà mis dans sa poubelle, objet à jeter...à peine vu à peine jetée...pas la bonne marchandise... :wink: aucun regret...aucune rancune, mais encore moins sûre de moi...et encore plus timide malgré les apparences :wink:

ainsi va la vie et j'assume mon célibat et je ne cherche plus à forcer...ce destin amoureux, de l'engagement...

un témoignage impunique et pitoyable, je vous l'accorde :wink: juste un petit coup de blue ce matin...

Bonne journée

:arrow: rajout pour répondre à Triste Sir de son post en dessous: Je vais arrêter là mon épenchement...mais les rares personnes qui m'ont interessé, j'ai pris mon courage à deux mains pour faire une proposition d'invitation, résultat je me suis fait jétée, ...et comme j'aime les hommes grandes gueules, engagés et ayant la fibre créative alors la rencontre fait des étincelles dans le mauvais sens du terme:wink:
Mais je reste moins même, joyeuse, dynamique, enthousiaste, volontaire, timide et engagée :wink:

Tout à fait d'accord avec toi Triste Sir, un vrai questionnaire de recrutement, j'ai eu le même sentiment, alors c'est clair que le résultat est couru d'avance en ce qui me concerne, je me bloque d'entrée par cette avalanche de question, donc les sites de rencontres, c'est pas fait pour moi, car c'est incontournable ce mode d'entrée en matière, et comme je suis plutôt une fille qui se découvre dans le mouvement et non dans la mise en valeur par le blabla de mon CV :wink: ...

:arrow: j'ai une préférence pour la vie réelle qu'au fantasme du virtuel

Ainsi va la vie
Dernière édition par Pili le 06 Juil 2008, édité 8 fois.
Pili
 
Messages: 2264
Inscription: 17 Mar 2007
Localisation: Ile de France

Messagede tristesir » 02 Juil 2008

pas une proposition d'invitation d'homme


Et pourquoi cela ne serait pas le contraire?

j'ai essayé quelques temsp le virtuel,...je l'ai vécu comme une blessure...des rendez-vous où en 5 minutes, le monsieur m'avait déjà mis dans sa poubelle à jeter

Il y a de nombreuses façons de rencontrer virtuellement des gens sans qu'obligatoirement cela passe par des sites qui font du fric sur la détresse des gens.

Je vais faire un peu de pub à un site gratuit qui permet aux inscrits de proposer des sorties en direction des gens qui fréquentent ce site.
(les sorties proposées sont surtout des sorties resto, cinéma mais pas seulement)

http://onvasortir.com/

(je ne suis vraiment pas rancunier, ils m'ont viré de leur site après quelques discussions politiques sur leur forums.)


Des gens j'en ai rencontré quelques uns virtuellement, avant de les rencontrer en vrai et par expérience je sais que c'est un processus long, mieux vaut ne pas être impatient.

Tous mes amis (j'en ai peu) je les ai connus virtuellement au départ.
Le virtuel est un outil comme un autre, il ne fait pas de miracles et il a des inconvénients.

Sans le virtuel, je n'aurai pas rencontré un certain nombre d'intervenants des forums d'Actu.

Je pense qu'il faut être très patient pour maitriser cet outil sinon il se retourne contre vous (c'est mon impression)
L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui se lèvent tôt.
Le travail c'est la santé du capital.
Tout travail mérite patron.
Si tu n'as pas délocalisé une usine Molex avant 50 ans, tu as raté ta vie !
tristesir
 
Messages: 14445
Inscription: 05 Déc 2005
Localisation: TAZ

Messagede maguy » 02 Juil 2008

Les sites de rencontre virtuels, pour moi c'est un peu comme les petites annonces ou pire les agences matrimoniales :?

Tout le monde est beau, gentil avec un bon métier, je n'ose pas imaginer la suite qui y est donnée

Pourquoi devrait-on être en couple, pour le regard des autres surtout quand on voit le nombre de gens vivant seuls en ville.

Je sais, je n'ai pas l'instinct grégaire, j'aime bien voir des gens de temps en temps, et encore des gens choisis, mais je ne supporterais pas qui que ce soit tous les jours. Je le ressentirais comme une intrusion, une agression dans mon intimité.

Tiens, pour vous faire sourire. J'ai récemment vu un vieux docu sur les agences matrimoniales (c'était encore en noir et blanc). On voyait un papy de la campagne qui venait de s'y inscrire dans son beau costume des dimanches.

La journaliste lui demande alors ce qu'il recherche dans sa future épouse "la voudriez-vous très douce, qui fasse bien la cuisine ?". Sur ce, papy lui répond "non, moi j'en veux une costaud !!!" :lol:
La vérité est comme le soleil, elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.
Victor Hugo
maguy
 
Messages: 14142
Inscription: 24 Déc 2005

Messagede tristesir » 02 Juil 2008

Les sites de rencontre virtuels, pour moi c'est un peu comme les petites annonces ou pire les agences matrimoniales


Mais comme je le montre ci-dessus, ces sites dédiés à faire de l'argent sur la misère affectives des gens ne sont pas incontournables.

Il y a d autres pistes dans le <<virtuel>> qui sont moins connues parce qu'elles demandent plus de patience et qu'elles ne sombrent pas dans la consommation.

J'ai aussi testé à leur début des sites de rencontres, j'avais l'impression de remplir une fiche à l'ANPE et le comportement des gens va dans le même sens, on se croirait à un recrutement permanent. 8)
Dernière édition par tristesir le 02 Juil 2008, édité 1 fois.
L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui se lèvent tôt.
Le travail c'est la santé du capital.
Tout travail mérite patron.
Si tu n'as pas délocalisé une usine Molex avant 50 ans, tu as raté ta vie !
tristesir
 
Messages: 14445
Inscription: 05 Déc 2005
Localisation: TAZ

Messagede maguy » 02 Juil 2008

Tiens, je n'ai jamais essayé, je craindrais qu'ils ne conservent mon IP ou un truc comme ça :?

j'avais l'impression de remplir une fiche à l'ANPE


On ne nous demande pas encore la taille, couleur des yeux, mais ça vient :lol: :lol:
La vérité est comme le soleil, elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.
Victor Hugo
maguy
 
Messages: 14142
Inscription: 24 Déc 2005

Messagede Liloux » 02 Juil 2008

A ce sujet, j'aime bien cette petite planche de BD :


http://www.blogsbd.fr/blog/uploads/02-c ... barras.jpg
Liloux
 
Messages: 37
Inscription: 20 Oct 2007

Messagede tristesir » 02 Juil 2008

J'ai repris la planche BD mentionnée par Liloux:

Image

Source:
http://www.blogsbd.fr
L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui se lèvent tôt.
Le travail c'est la santé du capital.
Tout travail mérite patron.
Si tu n'as pas délocalisé une usine Molex avant 50 ans, tu as raté ta vie !
tristesir
 
Messages: 14445
Inscription: 05 Déc 2005
Localisation: TAZ

Messagede Pili » 03 Juil 2008

:wink:

Lisez le bouquin, ça vaut le coup

Extrait de l'excellente note lecture de Sophie

Axée sur l'individualisme et le consumérisme, cette mutation a favorisé le narcissisme et la satisfaction immédiate des désirs. Mais, disait Socrate, «il y a désir de ce qui manque, il n'y a pas désir de ce qui ne manque pas» : prônant une fausse abondance qui, à travers de multiples artifices, valorise l'avoir et le paraître sur l'être, force est d'avouer que le commun des mortels, même s'il se prête au jeu pour rester dans la course, souffre de ne pas y trouver pleinement son compte.

L'autre grave conséquence de cette métamorphose, finalement anxiogène, est la nette montée du désengagement, qu'il soit individuel ou collectif. Plus grave encore : dans un tel contexte qu'on qualifie volontiers de "loi de la jungle", certaines perversions se sont développées et sont même érigées en qualités humaines !

Non, la solitude (et même l'abstinence sexuelle) n'est pas une tare : en conclusion de son livre, certes un peu mal fichu mais très bien écrit, Marie-France Hirigoyen s'évertue à la réhabiliter. «L'homme qui n'aime que soi ne hait rien tant que d'être seul avec soi», disait Pascal. Partant du principe qu'on ne peut être disponible aux autres que si l'on s'est rendu disponible à soi-même, elle loue le retour à la connaissance de soi, au désir du savoir et de son partage, à l'authenticité des relations et à la profondeur des sentiments, jusqu'à citer l'ataraxie.


Ici
Pili
 
Messages: 2264
Inscription: 17 Mar 2007
Localisation: Ile de France

Précédente

Retourner vers CULTURE CHÔMEURS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré