un livre sur la précarité de F. Aubenas

Ce n'est pas parce qu'on est devenu pauvre qu'on n'a plus envie de se cultiver ou de savoir ce qu'il se passe. Partagez vos coups de cœur et bons plans => livres, musique, cinéma, télé, expos, etc...

Modérateurs: superuser, Yves

un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede tranquille2 » 14 Fév 2010

http://inventerre.canalblog.com/archive ... 97169.html

Peut-être Supeuser nous concoctera une feuille sur le livre ? Ou sinon quelqu'un qui le lira.
tranquille2
 
Messages: 518
Inscription: 08 Avr 2008

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede tristesir » 18 Fév 2010

En ce moment, son auteure en fait la promotion partout. J'ai peur que ce livre soit instrumentalisé par les média pour sous entendre que du travail il y en a partout et qu'il suffit seulement de se relever les manches, on connait la chanson.

PS:
Elle était invitée dans le journal de France 2 ce midi.
PS2:
Sur France info elle a raconté que deux personnes l'avaient reconnue, sur France 2 elle a affirmé que personne ne l'avait reconnue...
PS3:
Elle et son éditeur ont trouvé un moyen de se faire de l'argent sur la précarité des autres sous prétexte de la dénoncer.
(son discours dans les média est de la guimauve)
Dernière édition par tristesir le 18 Fév 2010, édité 1 fois.
L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui se lèvent tôt.
Le travail c'est la santé du capital.
Tout travail mérite patron.
Si tu n'as pas délocalisé une usine Molex avant 50 ans, tu as raté ta vie !
tristesir
 
Messages: 14445
Inscription: 05 Déc 2005
Localisation: TAZ

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede maguy » 18 Fév 2010

En effet Tristesir, je viens de la voir sur France 2.

Il me semble qu'elle a une idée très angélique de la précarité.

D'abord, elle parle de "solidarité" ce qui me laisse dubitative.

Ensuite elle parle de "dignité" car les gens ne se plaignent pas et font leur petit taf en miettes sans pouvoir en vivre. Ce n'est pas l'idée que je me fais de la dignité. Accepter tout et n'importe quoi, baisser la tête et quoi encore dire merci ????

Je ne lirai pas son livre, elle me parait très condescendante cette dame, elle n'a rien compris, pffff
La vérité est comme le soleil, elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.
Victor Hugo
maguy
 
Messages: 14142
Inscription: 24 Déc 2005

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede tristesir » 18 Fév 2010

D'abord, elle parle de "solidarité" ce qui me laisse dubitative.

Je me suis dit la même chose.

Ensuite elle parle de "dignité" car les gens ne se plaignent pas et font leur petit taf en miettes sans pouvoir en vivre. Ce n'est pas l'idée que je me fais de la dignité. Accepter tout et n'importe quoi, baisser la tête et quoi encore dire merci ????

Le message que j'ai compris est vous pouvez les exploiter, ils sont contents et en redemandent.

Je l'ai entendue parler de salaire de 700 euros , 800 euros mais qu'elle n'avait pas gagné cela tous les mois pendant 6 mois mais ce dernier point n'est pas clair dans son message.
L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui se lèvent tôt.
Le travail c'est la santé du capital.
Tout travail mérite patron.
Si tu n'as pas délocalisé une usine Molex avant 50 ans, tu as raté ta vie !
tristesir
 
Messages: 14445
Inscription: 05 Déc 2005
Localisation: TAZ

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede Invité » 18 Fév 2010

Je vois les choses un peu différemment. Si même une fille qui a l'air aussi sympa, pleine d'énergie, propre sur elle, ne trouve aucun travail pendant 5 semaines dans les boîtes d'intérim, même au Smic , même quelques heures, je pense que cela peut être une révélation pour beaucoup de gens qui voient les chômeurs comme des paresseux qui trouveraient s'ils cherchaient.
Si ça peut foutre la frousse à encore plus de bien-pensants, tant mieux.
Maintenant il faudrait lire le bouquin.
Je n'ai pas les moyens d'investir dans des livres neufs, (et la bibliothèque municipale n'achète que des valeurs sûres sorties depuis plus d'un an), je le regrette.
Invité
 

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede maguy » 18 Fév 2010

Si ça peut foutre la frousse à encore plus de bien-pensants, tant mieux.

Même pour ça, j'ai encore des doutes, mais je suis dans une phase douteuse :lol:

a bibliothèque municipale n'achète que des valeurs sûres sorties depuis plus d'un an), je le regrette.

C'est la loi et je le regrette aussi souvent :?

Je l'ai entendue parler de salaire de 700 euros , 800 euros

J'ai compris qu'elle n'avait atteint 700 euros que pendant UN mois.

En effet, son discours est un peu guimauve. Elle ne peut pas se rendre compte puisqu'elle sait que ce ne sera que pour un temps et qu'elle retrouvera après son confort. J'ai entendu un discours vantant le "boulot à tout prix", que personne ne se plaint. C'est lénifiant et un brin moralisateur, cette fichue "valeur travail" qu'on nous ressasse sur tous les tons.

C'est surtout le mot de "dignité" qui m'a fait bondir. Non, madame Aubenas, ce n'est pas le sens que je donne à ce mot, même si vous avez l'air aussi sympa.
La vérité est comme le soleil, elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.
Victor Hugo
maguy
 
Messages: 14142
Inscription: 24 Déc 2005

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede Soraya » 18 Fév 2010

Je l'ai vu aussi ce midi dans le journal de France2, et moi non plus je ne suis pas d'accord avec elle. Elle n'a pas vu ce qu'était la précarité (d'ailleurs si ça se trouve elle logeait dans un hôtel 4 étoiles.... De plus pour elle ce n'était qu'un CDD de 6 mois, le temps de faire son livre, nous on le vit parfois depuis des années.
Dire que les gens ne se plaignent pas, non mais on ne fait que ça, alerter, tirer la sonnette d'alarme pour que le gouvernement se rende compte du malaise.
Comment ne pas se plaindre quand on est dans une situation précaire...
Soraya
 
Messages: 185
Inscription: 17 Oct 2009

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede maguy » 18 Fév 2010

Elle n'a pas vu ce qu'était la précarité

Tout à fait Soraya. La précarité est pour nous un état permanent et pas pour quelques mois, elle ne sait pas ce que signifie de pourvoir aux besoins primaires d'un être humain avec des crampes de trouille à chaque fin de mois, quand le moindre truc cassé devient un réel problème à remplacer.

Quand les enfants grandissent et qu'il faut racheter fringues et chaussures, que ces boulots merdiques où vous êtes si déconsidérés ne permettent pas l'accès à la cmu. Et lorsque vous avez la cmu, il faut l'avoir vécu pour connaitre la différence de ton de la part du médecin ou de la secrétaire, et lire le mépris dans les yeux, quand on ne vous renvoie pas.

La "précarité" est devenu un mot à la mode, un peu comme le business avec l'écolo-bio, une vaste fumisterie, dont le sens glisse jusqu'à devenir quelque chose d'acceptable.

D'ailleurs, cette brave fille, elle est vraiment arrivée avec zéro euro en poche pour commencer sa vie de pauvre, pour "voir ce que ça fait" ? Non, j'ai vraiment du mal, là...
La vérité est comme le soleil, elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.
Victor Hugo
maguy
 
Messages: 14142
Inscription: 24 Déc 2005

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede Soraya » 18 Fév 2010

A mon avis, elle avait une carte bleue bien remplie la petite dame :wink:
L'été dernier, ma voiture est tombée en panne, coût des réparations 1000 euros, et encore fait au black, 2 mois 1/2 de mes allocations chômage y sont passées :evil:
Soraya
 
Messages: 185
Inscription: 17 Oct 2009

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede maguy » 18 Fév 2010

Je trouve assez indécent ce jeu de rôles avec frissons garantis sans s'impliquer vraiment. La pauvreté vraie, ce n'est pas 6 mois comme ça, pour de rire.

Un peu comme Marie-Antoinette jouant à la bergère.
La vérité est comme le soleil, elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder.
Victor Hugo
maguy
 
Messages: 14142
Inscription: 24 Déc 2005

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede superuser » 18 Fév 2010

Florence Aubenas à Canal+ avec Giscard (complètement gaga) => http://player.canalplus.fr/#/318500
(le "Grand Journal" :mrgreen: du 17/02, partie 2).

C'est net, on est vraiment dans deux mondes : la réalité de 7 millions (au bas mot) de Français
expédiée par la "bulle du haut", celle d'une poignée de privilégiés !
Et Giscard qui trouve que c'est un "beau livre" et qui se félicite de la "chaleur humaine", ben voyons...
Et Apathie qui, ensuite, fait son "grand" :mrgreen: numéro. Circulez, y'a plus rien à voir !!!!!
La précarité, la pauvreté, on s'en tape. C'est une parenthèse dans "leur" actualité.

La gerbe ! :twisted:
superuser
 
Messages: 14468
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris


Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede romain23 » 18 Fév 2010

Il y a des extraits de son bouquin dans le nouvel observateur de la semaine dernière:

"Pendant six mois , de février à juillet 2009, Florence Aubenas s'enrole dans cette armée de CDD qui constitue aujourd'hui une nouvelle classe ouvrière. Elle fait la tournée des agences d'interim où, quand on ne l'éconduit pas d'un " Vous etes plutot dans le fond de la casserole, Madame, on la traite , dit'elle " avec une douceur d'infirmière dans un service de soins palliatifs". Jusqu'au jour où une conseillère de Pole Emploi lui assure que dans son cas, la meilleure solution , c'est de s'orienter vers la spécialité d'agent de nettoyage. Au bout d'un mois et demi, la voilà employée à bord du ferry pour l'Angleterre, à OUIstreham, à récurer les cabines et les toilettes. Une heure par jour, de 21h30 à 22h30. viendront s'ajouter d'autres boulots, quand ce n'est pas quelques heures attribuées au dernier moment. Au total, elle ne gagnera jamais plus de 700 € par mois.

la suite sur le nouvel observateur.
http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/paruti ... 9nage.html

Mais, bon, j'appellerai cela " La nouvelle aventure existentielle des bobos écolos mediatiques qui s'ennuient....Ou comment se faire peur en allant decouvrir la précarité.
Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité
ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin
romain23
 
Messages: 3857
Inscription: 03 Mai 2007
Localisation: Peteu Land

Exact romain!

Messagede Pili » 18 Fév 2010

Exact romain mais

je pense qu'elle est sincére et que depuis qu'elle a vécue sa prise d'otage, où elle a cotoyé au fond d'elle même la condition de vraie survie, de sauver sa peau, elle a des traces!

On ne revient que difficlement de ce voyage en enfer!

Elle se débrouille comme elle peut avec ça!
D'où ce voyage dans l'exclusion, car elle aussi je pense qu'elle se perçoit cassée, ailleurs, donc exlue elle aussi de quelque chose, par forcement de l'emploi ect...mais il y a ce trait commun à nous autres ici, d'être exclu de quelque chose :wink:

Par contre, qu'ici on en fasse à la fois une sainte ou un bouc emissaire, est inapproprié

comme tu le disais si bien sur au autre post, ne nous mettons pas en position basse

Ici, chacun de vous pouvez faire acte de témoignage, et écrire sur cette exclusion! écrire vous même comme elle l'a fait!

FAITES LE! vous étes les mieux placées!

on se débrouillera pour trouver un édicteur
Pili
 
Messages: 2264
Inscription: 17 Mar 2007
Localisation: Ile de France

Re: un livre sur la précarité de F. Aubenas

Messagede diety » 19 Fév 2010

Je trouve sa démarche très bien - l'immersion. Evidemment elle s'est faite piéger par les "chroniqueurs divertissement" qui dépolitisent tout ce qui dérange et se mettent en lumière eux.

Günter Wallraff, journaliste allemand, a travaillé en immersion pendant toute sa vie professionnelle et a tiré à la surface pas mal de scandales. Il ne s'est pas fait que des amis. A certaines époques, les grands industriels avaient une peur bleue d'être infiltré par G. Wallraff. Il était blacklisté et sa photo circulait dans les grands groupes pour l'empêcher de faire son travail d'investigation. Ce que les médias essayent d'en faire après est une autre question.

C'est vrai que sur le plateau de télévision j'aurais aimé entendre de la part de F.A. un discours politique. Le côté "la solidarité entre les précaires, la grandeur d'âme, c'est la vie" dépolitilise, déresponsabilise le pouvoir que ces conditions de travail et de vie existent et peut plonger dans un fatalisme paralysant. Mais bon, d'autres peuvent prendre le relais pour donner une dimension politique au travail de F.A.
diety
 
Messages: 3350
Inscription: 16 Mar 2006

Suivante

Retourner vers CULTURE CHÔMEURS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré