Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Vous pouvez poster ici vos articles de presse, communiqués, bons plans, etc... et réagir à ceux des autres.

Modérateurs: superuser, Yves

Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 09 Avr 2021

Pleinement assumé ! :lol:

Mike Yeadon : les gouvernements mentent et le populicide est une menace sérieuse

Le Dr Michael Yeadon, ancien vice-président de Pfizer dont il fut scientifique en chef pour les allergies et les voies respiratoires, a passé 32 ans dans l’industrie à diriger la recherche sur les nouveaux médicaments et a pris sa retraite du géant pharmaceutique avec « le poste de recherche le plus élevé » dans son domaine. Il a accordé un entretien d’une grande importance au site américain LifeSiteNews.

Il y dénonce la propagande des gouvernements au sujet du Covid-19, y compris le « mensonge » de variants dangereux, l’aspect totalitaire des « passeports vaccinaux » et la forte possibilité que nous ayons affaire à une « conspiration » qui pourrait conduire à quelque chose de bien pire que les guerres et les massacres du XXe siècle.

Ses principaux arguments :

1/ Il n’y a « aucune possibilité » que les variants actuels du Covid-19 échappent à l’immunité. C’est « juste un mensonge ».
2/ Nous assistons non seulement à un « opportunisme convergent », mais à une « conspiration ». Pendant ce temps, les médias et les plateformes Big Tech sont engagés dans la même propagande et la même censure de la vérité.
3/ Les sociétés pharmaceutiques ont déjà commencé à développer des vaccins de « complément » (« de rappel ») inutiles pour les « variants ». Les entreprises prévoient de fabriquer des milliards de flacons, en plus de la campagne expérimentale actuelle de « vaccin » Covid-19 .
4/ Les agences de régulation telles que la Food and Drug Administration des États-Unis et l’Agence européenne des médicaments ont annoncé que, puisque ces vaccins « d’appoint » seront si similaires aux injections précédentes qui ont été approuvées pour une autorisation d’utilisation d’urgence, les sociétés pharmaceutiques ne seront pas tenues d’« effectuer des études de sécurité clinique ».
5/ Ainsi, cela signifie pratiquement que la conception et la mise en œuvre de vaccins à ARNm répétés et forcés aboutiront à l’injection d’une séquence génétique superflue sans justification.
6/ Pourquoi font-ils cela ? L’utilisation de passeports vaccinaux et d’une « réinitialisation bancaire » pourraient aboutir à un totalitarisme sans précédent. Le « dépeuplement massif » reste une issue logique.
7/ Tout le monde doit combattre ce totalitarisme.

Le Dr Yeadon se présente volontiers comme étant simplement un « gars ennuyeux » qui est allé « travailler pour une grande société pharmaceutique… »

« Mais l’année dernière, j’ai réalisé que mon gouvernement et ses conseillers mentaient au peuple britannique sur tout ce qui avait trait à ce coronavirus. Absolument tout. C’est faux, cette idée de transmission asymptomatique et que vous n’avez pas de symptômes, mais que vous êtes une source de virus. Que les confinements fonctionnent, que les masques ont une valeur protectrice pour vous ou pour quelqu’un d’autre, et que les variants sont effrayants et que nous devons même fermer les frontières internationales pour empêcher ces variants étrangers désagréables d’entrer.

Ou, qu’en plus de la liste actuelle des vaccins génétiques que nous avons miraculeusement fabriqués, il faudra des vaccins "complémentaires" pour faire face aux variants.

Chacune de ces choses est manifestement fausse. Mais toute notre politique nationale est basée sur le fait que toutes ces choses sont globalement justes, même si elles sont toutes fausses. »

Conspiration et pas seulement opportunisme convergent

« Mais ce que j’aimerais faire, c’est parler de ce qui, je pense, est probablement une conspiration. L’année dernière, je pensais que c’était ce que j’appelais "l’opportunisme convergent", c’est-à-dire qu’un groupe de différentes parties prenantes a réussi à bondir sur un monde en plein chaos pour nous pousser dans une direction particulière. Il semblait donc que c’était un peu lié, mais j’étais prêt à dire que c’était juste une convergence.

Je pense maintenant que c’est naïf. Il ne fait plus aucun doute dans mon esprit que des organismes très importants dans le monde avaient soit prévu de profiter de la prochaine pandémie, soit ont créé la pandémie. La preuve est que des dizaines et des dizaines de gouvernements disent tous les mêmes mensonges et font les mêmes choses inefficaces qui coûtent manifestement des vies.

Et ils parlent tous du même genre de script futur qui est : "Nous ne voulons pas que vous vous déplaciez à cause de ces ’variants’" ; et ils disent tous : "Ne vous inquiétez pas, il y aura des vaccins "d’appoint". Ils disent tous cela alors que c’est manifestement absurde.

Chaque individu sur la planète aura une identification numérique mondiale et un indicateur d’état de santé qui indiquera "vacciné" ou "pas vacciné"… Et cette sorte de base de données unique, exploitable de manière centralisée, applicable partout pour contrôler, fournira en quelque sorte un privilège, celui de pouvoir ou non effectuer telle transaction particulière selon ce que les contrôleurs de cette base de données de la population humaine mondiale décident. Et je pense que c’est de cela qu’il s’agit, car une fois que vous avez cela, nous devenons des jouets et le monde peut être comme le veulent les contrôleurs de cette base de données.

Par exemple, vous constaterez peut-être qu’après une réinitialisation bancaire, vous ne pourrez dépenser qu’en utilisant une application reliée à cette base de données, avec votre identifiant, votre nom et votre indicateur d’état de santé.

Franchir une frontière internationale est certainement l’utilisation la plus évidente de ces passeports vaccinaux, comme on les appelle, mais ils pourraient être nécessaires pour que vous puissiez entrer dans des espaces publics fermés. Je m’attends à ce que, s’ils le veulent, vous ne puissiez plus quitter votre maison à l’avenir sans une autorisation accordée sur votre application.

Même si ce n’est pas avec certitude la vraie intention de la campagne de vaccination, peu importe, le fait que cela puisse être vrai signifie que tout le monde lisant cela devrait se battre comme un fou pour s’assurer que le système de passeport vaccinal ne se réalise jamais.

Avec un tel système, c’est ce qu’ils pourraient en faire, et je pense que c’est ce qu’ils vont faire.

Imaginez l’invention d’une histoire sur un virus et ses variations, ses mutations au fil du temps. Une l’histoire relayée à travers les médias soumis, une histoire que personne ne peut mettre en doute grâce à la censure des sources alternatives. Une histoire qui est un mensonge.

Mais, néanmoins, il vous est répété que c’est vrai, et que nous avons le remède, avec un vaccin complémentaire. Vous recevrez un message, par l’intermédiaire du système d’identification global : « Bing ! Dr Yeadon, l’heure de votre vaccin complémentaire. Et, en passant, il ajoutera que vos privilèges immunitaires existants restent valables pendant quatre semaines. Mais si vous ne recevez pas votre vaccin complémentaire pendant cette période, vous serez malheureusement une "personne bannie", et vous ne le voulez pas, n’est-ce pas ? C’est comme ça que ça fonctionnera, et les gens vont simplement marcher et ils recevront leur vaccin complémentaire. »

Le gouvernement ment, Big Pharma va de l’avant. Bientôt un dépeuplement de masse ?

« Je ne sais pas de quoi parle Vanden Bossche. Il n’y a aucune possibilité du tout, sur la base de tous les variants qui sont connus, environ 4000, qu’un d’entre eux devienne plus dangereux.

Néanmoins, les politiciens et les conseillers en santé (de nombreux gouvernements) disent qu’ils le sont. Ils mentent. Eh bien, pourquoi ?

Voici l’autre chose : les sociétés pharmaceutiques affirment qu’il sera assez facile d’ajuster leurs vaccins génétiques.

Et voici la partie vraiment effrayante, les régulateurs mondiaux des médicaments comme la FDA [Food and Drug Administration], l’agence japonaise des médicaments, l’Agence européenne des médicaments, se sont réunis et ont annoncé, puisque les vaccins complémentaires seront considérés comme si similaires à ceux déjà approuvés par une autorisation d’utilisation d’urgence, que les sociétés pharmaceutiques n’auront plus à réaliser des études d’innocuité clinique.

Donc, vous avez d’une part, les gouvernements et leurs conseillers qui vous mentent sur les variants et prétendent que, même si vous êtes immunisé ou vacciné, vous êtes un risque et vous devrez revenir recevoir un vaccin complémentaire. Et, d’autre part, vous avez des sociétés pharmaceutiques qui vont fabriquer des vaccins complémentaires sans contrôle. Et si Yeadon a raison, et je suis sûr d’avoir raison ou je ne vous dirais pas cela, on va injecter aux bras de centaines de millions de personnes une séquence génétique superflue dont il n’y a absolument aucun besoin ni justification.

Et s’ils veulent introduire une caractéristique qui pourrait être nocive et pourrait même être mortelle, ils peuvent même l’ajuster pour la mettre dans un gène qui causera des lésions hépatiques sur une période de neuf mois, ou pour que vos reins se détériorent progressivement. La biotechnologie vous offre des moyens illimités, franchement, d’invalider ou de tuer des milliards de personnes.

Et cette possibilité sera utilisée pour le dépeuplement massif, car je ne peux penser à aucune autre explication bénigne. »

Source : LifeSiteNews (site américain)
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 09 Avr 2021

La Haute Autorité de santé préconise de "compléter" une injection d’AstraZeneca par une injection de Pfizer ou de Moderna !

Environ 600 000 Français, majoritairement membres du personnel médical, ont reçu une première dose AstraZeneca et devront la compléter avec une seconde injection Pfizer ou Moderna.

En effet, depuis le 19 mars, seuls les Français dont l’âge est supérieur peuvent se faire vacciner avec AstraZeneca. Une décision qui intervient alors que près de 600 000 personnes, majoritairement des membres du personnel soignant, avaient déjà reçu leur première injection. Quelle seconde dose faut-il alors leur administrer ? La Haute Autorité de santé semble opter pour un vaccin ARN messager soit Pfizer ou Moderna, efficaces à 95 %.

« C’est totalement logique » :shock: :shock: :shock:, a réagi vendredi 9 avril le ministre de la Santé Olivier Véran sur RTL. Limiter les injections AstraZeneca « est une mesure de précaution » et « il est tout à fait normal de proposer une deuxième injection d’ARN messager dans les 12 semaines » qui suivent afin de respecter les délais.

Source : lefigaro.fr
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 09 Avr 2021

Le SARS-Cov2 aurait bien été créé par l'homme. Ce reportage très complet d'Envoyé Spécial (France2) semble le confirmer.

https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 28629.html
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 09 Avr 2021

Vers des décennies de vaccinations et de confinements ?

Même si nous disposons enfin, un jour prochain, en Europe et dans le reste du monde, d’un déluge de vaccins ; même si nous réouvrons cet été théâtres, cinémas, hôtels, restaurants ; même si l’automne pourrait être gai ; et même si bien des gens pourront dire, au début de l’hiver prochain, que cette pandémie n’est plus qu’un mauvais souvenir, rien de ce qu’elle implique ne sera derrière nous : D’abord, parce qu’il faudra gérer toutes les tragédies, toutes les séquelles, toutes les faillites, toutes les pertes d’emplois, toutes les études gâchées, toutes les vocations manquées, tous les projets foudroyés pendant ces presque deux ans.

Ensuite, parce qu’il faudra se préparer à l’émergence probable de nouveaux variants résistants aux vaccins actuels, et résister au désespoir qui pourrait suivre la nécessité de nouveaux reconfinements, en attendant de produire à très grande vitesse des milliards de doses de vaccins nouveaux, et organiser des campagnes planétaires de vaccination ; il faudra prendre son parti d’avoir à le faire tous les ans, pendant des décennies ; pour cette maladie et sans doute pour bien d’autres. (…)

Jacques Attali

Lire la suite sur https://www.attali.com/coronavirus-2/la ... -et-apres/
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 13 Avr 2021

Une sommité de la médecine US dénonce le complot Covid-19 :

==> Refus de traiter les gens alors que les molécules disponibles réduisent de 85% le taux d'hospitalisation des malades.

==> Aucun médecin de plateau TV n'a réellement soigné un patient Covid-19 (aux USA - Mais c'est aussi le cas en France).

==> Censure (suppression) par Youtube et Facebook des vidéos pro-traitements médicamenteux.

==> Interrogation sur des vaccins qui étaient annoncés dès le mois de mai 2020, soit 4 mois après l'entame de l'épidémie aux USA (quand on sait qu'il faut généralement plusieurs années pour les mettre au point).

Regardez vite cette vidéo avant sa suppression.

https://www.youtube.com/watch?v=zjn__NjFY7c&t
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 14 Avr 2021

Le compte-rendu vidéo du Conseil Scientifique Indépendant animé par les "méchants médecins complotistes" : Fouché, Perronne… 

Source = Réinfo COVID

https://www.youtube.com/watch?v=tWPXzQH5v3M&t
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 19 Avr 2021

Vers une troisième dose… quatrième, cinquième, sixième… :mrgreen:

« Une hypothèse vraisemblable est qu’une troisième dose sera probablement nécessaire, entre six mois et douze mois, et à partir de là, il y aura une vaccination à nouveau chaque année, mais tout cela doit être confirmé », a indiqué Albert Bourla, PDG de Pfizer, dans des déclarations rendues publiques jeudi par la chaîne CNBC.

« Et d’autre part, les variants joueront un rôle clé », a-t-il ajouté. « Il est extrêmement important de réduire au maximum le nombre de personnes vulnérables au virus », a poursuivi Bourla.

Un rappel contre les variants

Plus tôt dans la journée, le directeur de la cellule anti-Covid de l’administration Biden a lui aussi assuré que les Américains devaient s’attendre à recevoir un rappel du vaccin afin de les protéger contre les variants du coronavirus en circulation.

[...]

L’alliance Pfizer/BioNTech avait déjà annoncé en février étudier les effets d’une troisième dose de son vaccin contre les variants dans une étude clinique. Administré en deux doses, ce vaccin utilise comme celui de Moderna, la technologie novatrice de l’ARN messager, qui n’avait encore jamais été utilisée dans la vie réelle.

Source huffingtonpost.fr
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 21 Avr 2021

La dernière interview de Christian Perronne par le Média en 4-4-2.

Toujours très instructif !

https://lemediaen442.fr/entretien-exclu ... n-compris/
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

vidéo du Dr. louis Fouché

Messagede Vercor » 21 Avr 2021

Louis Fouché, acte 4 : Déferlement totalitaire & libertés
https://youtu.be/sksYYKYrXxw
Vercor
 
Messages: 668
Inscription: 13 Déc 2017

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 24 Avr 2021

Covid-19, les bénéfices outranciers des labos pharmaceutiques

Il se dit qu’encore de très nombreux Français croient au roman officiel médiatico-gouvernemental du Covid-19, à la bienveillante philanthropie des fabricants de vaccins sauvant le monde et autres billevesées que ne croirait pas un enfant bien éduqué de 10 ans doté d’une raison et d’un esprit critique sains. Chaque fois que nous rencontrons ce genre de personnes, dans nos familles, dans la rue ou au hasard des allées d’un supermarché, les bras nous en tombent. Heureusement, la vérité finit en général par prendre le dessus. Gageons qu’il ne faudra pas plus de 75 ans cette fois-ci.

L’article du journal La Croix que nous citons en référence devrait tout de même finir par ouvrir les yeux des plus récalcitrants. À commencer par son propre lectorat (bourgeois légèrement de droite ou légèrement de gauche bon teint, plutôt âgé), un des premiers à courir se faire vacciner après avoir voté Macron et prêt à y retourner en 2022.

[…]

Pour ceux qui n’auront pas le temps de lire l’article complet – ou n’auront pas le moral suffisamment solide pour découvrir l’écœurante débauche d’argent ruisselant de bas en haut (car le ruissellement existe, mais seulement dans ce sens) – voici quelques chiffres à retenir :

- Moderna Therapeutics, financé entre autres par la fondation Bill & Melinda Gates, a vu ses revenus de 60 millions d’euros en 2019, passer à 678 millions d’euros en 2020, année du dépôt de son brevet, et devrait atteindre les 15,27 milliards d’euros selon ses prévisions en 2021 !

- Pfizer, qui s’est associé à l’entreprise allemande BioNTech, table sur un chiffre d’affaires en augmentation de 12 milliards d’euros cette année, dont 3,3 milliards de bénéfices.

- Habituellement, la découverte d’un vaccin n’est une affaire rentable qu’à moyen terme. Pas cette fois : Pfizer prévoit une marge de 25 à 30 % dès la première année sur chaque dose vendue, c’est-à-dire des centaines de millions.

- « Les profits des laboratoires sont trop élevés, estime l’économiste de la santé Nathalie Coutinet. Ils n’ont pris aucun risque dans l’affaire. L’administration américaine leur a versé en amont des milliards uniquement pour la recherche et ce, sans exigence de résultat ». À quoi s’ajoutent des milliards d’euros de pré-achats versés par l’UE, le Royaume-Uni et les États-Unis.

- Les deux tiers du chiffre d’affaires de la start-up Moderna en 2020 ont été constitués de subventions versées notamment par la Barda, l’autorité américaine qui soutient la recherche et le développement dans le domaine biomédical. « De ce fait, les coûts de recherche et de développement des laboratoires pharmaceutiques ont été très modestes », souligne encore l’universitaire Samira Guennif, « D’autant que ces laboratoires ont aussi bénéficié de toute la recherche sur l’ARN messager effectuée par les universités pendant trois décennies ».

Lire l’article complet sur le site de La Croix (qui se garde bien de tirer les conclusions qui s’imposent sur le silence absolu concernant la prévention et les traitements...).
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 24 Avr 2021

Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

Le Comité populaire israélien (IPC), un organisme civil composé d’éminents experts israéliens de la santé, a publié son rapport d’avril sur les effets secondaires du vaccin Pfizer. Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux.

Leur verdict est qu’« il n’y a jamais eu de vaccin qui ait nui à autant de personnes ». Le rapport est long et détaillé. Je ne citerai que quelques-unes des conclusions les plus dévastatrices présentées dans le rapport.

« Nous avons reçu 288 rapports de décès autour de la vaccination (90 % jusqu’à 10 jours après la vaccination), 64 % d’entre eux étaient des hommes ». Pourtant, le rapport indique que « selon les données fournies par le ministère de la Santé, seuls 45 décès en Israël étaient liés à la vaccination ».

Si les chiffres ci-dessus sont sincères, alors Israël, qui prétendait mener une expérience mondiale, n’a pas véritablement rendu compte des résultats de son expérience. Nous entendons souvent parler de caillots sanguins causés par le vaccin AstraZeneca. Par exemple, nous avons appris ce matin l’existence de 300 cas de caillots sanguins en Europe. Toutefois, si les conclusions de l’IPC sont authentiques, le vaccin Pfizer pourrait être associé à plus de décès en Israël seulement que le vaccin AstraZeneca dans toute l’Europe.

« Selon les données du Bureau central des statistiques, en janvier-février 2021, au plus fort de la campagne israélienne de vaccination de masse, on a constaté une augmentation de 22 % de la mortalité globale en Israël par rapport à l’année précédente. En fait, janvier-février 2021 ont été les mois les plus meurtriers de la dernière décennie, avec les taux de mortalité globale les plus élevés par rapport aux mois correspondants des dix dernières années. »

L’IPC constate que « dans le groupe d’âge des 20-29 ans, l’augmentation de la mortalité globale a été la plus spectaculaire. Dans ce groupe d’âge, on constate une augmentation de 32 % de la mortalité globale par rapport à l’année précédente ».

« L’analyse statistique des informations du Bureau central des statistiques, combinée aux informations du ministère de la Santé, permet de conclure que le taux de mortalité parmi les vaccinés est estimé à environ 1 : 5000 (1 : 13000 chez les 20-49 ans, 1 : 6000 chez les 50-69 ans, 1 : 1600 chez les 70 ans et plus). Selon cette estimation, il est possible d’estimer le nombre de décès en Israël, autour du vaccin, à ce jour, à environ 1000-1100 personnes. »

Encore une fois, si cette analyse statistique est correcte, alors les chiffres rapportés par les autorités sanitaires israéliennes sont trompeurs de plus de 22 fois.

Ceux qui suivent mes écrits sont au courant de mon travail sur la corrélation indéniable entre la vaccination, les cas de Covid-19, les décès et la propagation des souches mutantes. L’IPC confirme mon observation, en fournissant des informations plus cruciales concernant les groupes d’âge.

« Il existe une forte corrélation entre le nombre de personnes vaccinées par jour et le nombre de décès par jour, dans une fourchette allant jusqu’à 10 jours, dans tous les groupes d’âge. Les 20-49 ans - une fourchette de 9 jours entre la date de la vaccination et la mortalité, les 50-69 ans - 5 jours entre la date de la vaccination et la mortalité, les 70 ans et plus - 3 jours entre la date de la vaccination et la mortalité. »

L’IPC révèle également que « le risque de mortalité après le second vaccin est plus élevé que le risque de mortalité après le premier vaccin ».

Mais la mort n’est pas le seul risque lié à la vaccination. L’IPC révèle que « à la date de publication du rapport, 2066 rapports d’effets secondaires se sont accumulés et sont parvenus au Comité d’enquête civ ; il et les données continuent d’arriver. Ces rapports indiquent des dommages à presque tous les systèmes du corps humain....Notre analyse a révélé un taux relativement élevé de lésions cardiaques, 26 % de tous les événements cardiaques sont survenus chez des jeunes jusqu’à l’âge de 40 ans, le diagnostic le plus courant dans ces cas étant la myosite ou la péricardite. On a également observé un taux élevé de saignements vaginaux massifs, de lésions neurologiques et de dommages aux systèmes squelettique et cutané. Il convient de noter qu’un nombre important de rapports d’effets secondaires sont liés, directement ou indirectement, à l’hypercoagulabilité (infarctus), l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral, les fausses couches, l’altération de la circulation sanguine dans les membres, l’embolie pulmonaire ».

En Israël, le gouvernement cherche désespérément à vacciner les enfants. L’IPC souligne qu’une telle démarche peut être désastreuse.

« À la lumière de l’étendue et de la gravité des effets secondaires, nous souhaitons exprimer la position du comité selon laquelle la vaccination des enfants peut également entraîner chez eux des effets secondaires, tels qu’observés chez les adultes, y compris la mort d’enfants en parfaite santé. Comme le coronavirus ne présente aucun danger pour les enfants, le comité estime que l’intention du gouvernement israélien de vacciner les enfants met en danger leur vie, leur santé et leur développement futur. »

L’IPC souligne qu’« il n’y a jamais eu de vaccin qui ait affecté autant de personnes ! Le système américain VARES présente 2204 rapports de mortalité de personnes vaccinées aux États-Unis au premier trimestre 2021, un chiffre qui reflète une augmentation de milliers, en pourcentage, par rapport à la moyenne annuelle, qui s’élevait à 108 rapports par an ».

Je dois mentionner que le travail de l’IPC a été très peu couvert par la presse israélienne. Ces experts de la santé font un travail courageux, sachant que leur licence d’exercice de la profession médicale et leurs moyens de subsistance sont gravement menacés.

Gilad Atzmon
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 27 Avr 2021

Guyane : Deux décès de personnes vaccinées

Ce sont des décès qui ne manquent pas de susciter l'inquiétude autour de la campagne de vaccination en Guyane. Deux personnes, âgées de 53 et 68 ans, sont mortes d'une forme grave du Covid-19 « alors qu'elles avaient été vaccinées quelques semaines auparavant avec deux doses de Pfizer », a confirmé l'agence régionale de santé (ARS), ce lundi 26 avril.

Ces deux patients, deux hommes selon une source sanitaire, sont décédés au centre hospitalier de Cayenne après avoir reçu leur deuxième injection du vaccin Pfizer-BioNtech à la fin du mois de février, précise l'ARS.

Source : LePoint

PS : Précisons que ces deux personnes étaient immunodéprimées après avoir été greffées. Leur système immunitaire a été volontairement amoindri pour éviter le phénomène de rejet [quand nos défenses naturelles rejettent un organe étranger].
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 05 Mai 2021

En Chine, plus de problème de Covid-19. Les frontières sont totalement fermées. :wink:

À peine 10% de la population a reçu une première dose de vaccin (contre 18% en France). Les Chinois ne croient pas à leurs vaccins… qui ne fonctionnent pas. :roll:

La preuve :

COVID-19 : LES SEYCHELLES, PAYS LE PLUS VACCINÉ DU MONDE, RÉINSTAURENT DES RESTRICTIONS

Bien que plus de 60 % de leur population ait déjà été complètement vaccinée, soit plus que n'importe quel pays au monde, les Seychelles font face à une nouvelle hausse des cas de coronavirus. En réponse, l'archipel a remis en place des restrictions sanitaires.

Et celles-ci sont strictes : fermeture des écoles, interdiction de se rassembler entre membres de foyers différents, fermeture anticipée le soir des bars, restaurants et commerces, ou encore incitation à télétravailler... Le couvre-feu à 23h reste en vigueur. Ces mesures doivent durer trois semaines minimum. Un nouveau point sera fait le 24 mai.

«Malgré tous les efforts exceptionnels que nous déployons, la situation du Covid-19 dans notre pays est critique en ce moment, avec de nombreux cas signalés la semaine dernière», a déploré lundi la ministre de la Santé seychelloise, Peggy Vidot, lors d'une conférence de presse, dans des propos rapportés par Bloomberg, pour justifier l'instauration de ces mesures.


En trois jours, entre jeudi et samedi, près de 500 nouvelles contaminations ont été enregistrées, portant le nombre de cas actifs dans le pays à environ un millier. Sur l'ensemble de ces malades, 65 % n'ont pas été vaccinés ou ont reçu seulement une dose, et les 35 % restant se sont vus injecter les deux doses.

L'EFFICACITÉ DES VACCINS EN QUESTION ?

Les autorités de l'archipel situé au large de l'Afrique orientale, dans l'océan Indien, n'ont pas vraiment donné de raisons derrière cette flambée des infections, évoquant seulement le moindre respect des gestes barrières et les célébrations de Pâques. La question de l'efficacité des vaccins n'a pas été abordée.

Pourtant, elle est cruciale. Comment expliquer une telle hausse des cas alors que plus de 60 % des quelque 98.000 habitants de l'archipel (60,7 % selon le site Our World in Data, 62,2 % selon Bloomberg) sont d'ores et déjà totalement vaccinés ? Soit davantage qu'en Israël, vu comme le champion mondial de la vaccination (58,5 % selon Our World in Data, 55,9 % selon Bloomberg). Pour leur campagne de vaccination, entamée en janvier, les Seychelles ont utilisé deux vaccins : le chinois Sinopharm et Covishield, la version du sérum d'AstraZeneca fabriquée en Inde. Or, il y a quelques semaines, les Chinois eux-mêmes ont annoncé que leur vaccin n'était pas vraiment efficace.

Source : CNews - https://www.cnews.fr/monde/2021-05-05/c ... strictions
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Yves » 06 Mai 2021

Excellente vidéo de Réinfo Covid qui retrace la chronologie des événements depuis l'apparition du virus et la réalité de sa létalité.

On constate que, dès janvier 2020, alors que la pandémie n'était pas encore officiellement admise par l'OMS (ce qui sera le cas en mars 2020), Pfizer et Moderna planchaient déjà sur leurs vaccins.

Dès l'entame de l'épidémie, on assène que le vaccin est le seul "traitement" envisageable.

On remarque aussi que les variants les plus virulents sont principalement issus des zones géographiques où l'on a vacciné précocement (comme la Grande-Bretagne) et où l'on a traité les patients au Remdésivir (Afrique du Sud et Brésil).

On craint l'apparition d'un "Big One", un mutant hyper dangereux cette fois dont les "cocktails de traitements" seraient à l'origine. [Une possibilité évoquée à plusieurs reprises par le professeur Raoult].

On constate enfin que les effets secondaires de la vaccination sont largement minimisés partout dans le monde.

https://www.youtube.com/watch?v=qINDpnHk5PE&t
Yves
 
Messages: 6845
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Le fil d'infos complotistes [Covid - Épidémie]

Messagede Vercor » 08 Mai 2021

Traité à l'ivermectine : "en trois jours je suis revenu à la vie", l'acteur américain Louis Gosset Jr
https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/louis-gosset-jr-traite-livermectine-en-trois-jours-je-suis-revenu-la-vie
Vercor
 
Messages: 668
Inscription: 13 Déc 2017

Suivante

Retourner vers VOS INFOS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré