Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Vous pouvez poster ici vos articles de presse, communiqués, bons plans, etc... et réagir à ceux des autres.

Modérateurs: superuser, Yves

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Zorro22 » 01 Mai 2019

@fricero : remarque quelque peu digressive, mais ...
catastrophe pour le marché du logement (il en faut 2 au lieu d'1)

Concernant le logement, effectivement, les petites surfaces sont prises d'assaut (T1 bis, T2),
dixit les bailleurs sociaux auprès desquels j'ai un dossier depuis... fin 2015. Et toujours rien.
Entre les mères célibataires, les migrants à la rue et les grands invalides, je ne tiens pas la (triste) compétition !
Zorro22
 
Messages: 1418
Inscription: 17 Avr 2017

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Yves » 01 Mai 2019

Quelques images du cortège parisien des Gilets Jaunes ce 1er Mai : https://www.youtube.com/watch?v=tK4BCyt ... gs=pl%2Cwn
Yves
 
Messages: 6511
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Yves » 05 Mai 2019

Une leçon de courage captée le 4 mai à Paris :

https://www.youtube.com/watch?v=tH1xxL9 ... gs=pl%2Cwn
Yves
 
Messages: 6511
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Yves » 18 Mai 2019

Les Gilets Jaunes toujours aussi impopulaires ! :wink:

La preuve en images ce 18 mai à Paris : https://www.youtube.com/watch?v=I-2-Bq5 ... gs=pl%2Cwn

Une vidéo partie pour faire du buzz sur Facebook et YT.

L'avant-dernière (celle de la personne handicapée, voir plus haut) a été vue plus de 100.000 fois. :shock:
Yves
 
Messages: 6511
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Zorro22 » 18 Mai 2019

@Yves : bravo, belle vidéo ! :D
Zorro22
 
Messages: 1418
Inscription: 17 Avr 2017

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede ALBERT56 » 20 Mai 2019

Christophe Guilluy: «La classe moyenne occidentale ne veut pas et ne va pas mourir»

FIGAROVOX/ENTRETIEN - Pour le géographe, on aurait tort de vouloir trop rapidement refermer la page des «gilets jaunes». Selon lui, le mouvement n’est que le symptôme d’une recomposition populiste beaucoup plus large qui touche toutes les démocraties occidentales. Et la question du retour des peuples sera l’enjeu majeur des décennies, voire du siècle à venir…

L’auteur de «No society. La fin de la classe moyenne occidentale» (Flammarion) aurait pu passer ces six derniers mois 24 heures sur 24 sur les plateaux de télévision. En effet, avant tout le monde, Christophe Guilluy avait vu l’existence et la révolte de la France périphérique dont le mouvement des «gilets jaunes» a été l’incarnation vivante. Mais plutôt que de jouer les prophètes médiatiques, le géographe a préféré se taire. Pour mieux observer, mais aussi pour laisser enfin la parole aux «invisibles». Six mois après le début du mouvement, alors que celui-ci s’est essoufflé et abîmé dans la violence, il en dresse un premier bilan.

LE FIGARO. - Six mois après, quel regard portez-vous sur le mouvement des «gilets jaunes»?

Christophe GUILLUY. - Le mouvement a été l’incarnation charnelle du concept de France périphérique. La carte des ronds-points de novembre, c’est exactement la géographie de cette France-là, c’est-à-dire une géographie complètement dispersée. Ce n’est pas seulement la France rurale contre la France urbaine, ni la France du Nord et de l’Est contre la France du Sud et de l’Ouest, mais c’est bien tout cela à la fois : un phénomène plus large qui imprègne l’ensemble du territoire et est potentiellement majoritaire.

(...)

Car, sur les ronds-points, il y avait des ouvriers qui hier votaient à gauche, des paysans qui hier votaient à droite, des urbains et des ruraux, des jeunes, des actifs et, pour la première fois même, des ­retraités. Ils formaient hier le socle d’une classe moyenne occidentale intégrée. Celle-ci s’est totalement affranchie des appartenances gauche-droite traditionnelles. Le renversement est historique. Une part importante des deux Français sur trois de Giscard, hier intégrée éco­nomiquement et représentée politiquement et culturellement, ont basculé dans une contestation durable du modèle dominant. Tenter d’analyser ce mouvement comme un phénomène conjoncturel est une absurdité. Il est au contraire le produit du temps long et devrait s’inscrire durablement dans l’avenir.

Combien de temps pensez-vous que cela peut durer ?

Une centaine d’années ! De la même manière que les brexiters ne vont pas s’évanouir dans la nature. Les Britanniques ont cru qu’en gagnant du temps les classes populaires allaient abandonner. Et cela explique la percée spectaculaire du Brexit Party. Nigel Farage surfe sur le « gilet-jaunisme » britannique ! Farage, qui a créé un parti avec trois bouts de ficelle, pèse davantage en six mois que les tories et les travaillistes réunis, qui existent depuis des siècles. Cela veut dire qu’il s’appuie sur un socle et ce socle s’appelle le peuple. La question du morcellement est piégeante, c’est une lecture ultralibérale qui tend à justifier l’abandon du bien commun et in fine à invisibiliser un conflit vertical entre le haut et le bas. Évidemment que la société se communautarise et que c’est inquiétant, mais cela ne doit pas éluder le phénomène majeur du XXIe siècle, qui est la recomposition d’une majorité dont le socle est composé par les classes populaires et moyennes. Elles ont fait un diagnostic concernant la mondialisation. Après y avoir adhéré, elles ont pu constater que celle-ci les appauvrissait socialement et les fragilisait culturellement. Elles ne vont pas changer d’avis de sitôt.

(...)

Mais, à partir du moment où un mouvement issu de la France périphérique, qui se déroule sur les ronds-points, est aspiré par les grandes métropoles, il devient autre chose. Le mouvement des « gilets jaunes » a ainsi été imprégné par la sociologie des grandes métropoles. Il est d’abord devenu beaucoup plus politique. Car les grandes métropoles sont les lieux où le politique s’exerce encore et où le clivage droite-gauche existe toujours, c’est d’ailleurs pourquoi le monde journalistique ou universitaire y croit encore. Certains habitants des grandes métropoles sont devenus acteurs des manifestations, notamment des gens qui travaillent dans la fonction publique, qui sont traditionnellement plus proches de la gauche ou de l’extrême gauche. Les manifs des « gilets jaunes », qui à l’origine étaient des manifs de la France périphérique, sont ainsi devenues des manifs de ­gauche.

Priscillia Ludosky l’a compris. C’est pour cela qu’elle a dit qu’il fallait relocaliser le mouvement dans la France périphérique, que c’était là que se trouvait sa légitimité. Elle a parfaitement raison et c’est là aussi qu’il est le plus puissant car il est dispersé. Un mouvement est faible lorsqu’il est concentré. La concentration dans les grandes métropoles l’a affaibli. Mais même en région parisienne, même dans les grandes métropoles, beaucoup de « gilets jaunes » sont conscients de cette récupération et ne souhaitent pas, par exemple, que La France insoumise ou la CGT noyautent le mouvement. Cela montre que les « gilets jaunes » ne sont pas manipulables et pas arrêtables. Cela rend le mouvement très complexe pour le gens de gauche, mais aussi pour les gens de droite. Il n’entre dans aucune des représentations traditionnelles, qui sont en train de s’effondrer.

Cela reflète aussi la recomposition politique actuelle avec une incapacité de la droite et de la gauche à s’adresser aux marges populaires. Notamment parce qu’il est absurde de séparer le social et le culturel, comme le font la gauche et la droite aujourd’hui. Le mouvement est à la fois social et culturel. Et les gens ne reviendront vers les partis traditionnels que si cette double dimension est prise au sérieux. De même que Macron arrive en tête ou en deuxième position aux élections européennes, cela ne changera rien aux fondamentaux de la société française.

(...)

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/christophe-guilluy-la-classe-moyenne-occidentale-ne-veut-pas-et-ne-va-pas-mourir-20190519
ALBERT56
 
Messages: 530
Inscription: 10 Déc 2017

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Yves » 22 Mai 2019

Ma dernière vidéo (celle du soutien des automobilistes parisiens aux GJ) vient de passer la barre des 400.000 vues en cumulé Facebook/YT, et s'achemine lentement mais surement vers les 450.000. :shock:

Cette audience exceptionnelle (mon record depuis l'entame du mouvement) est liée au relais de cette modeste réalisation par la page FB de "Cerveaux non disponibles" très fréquentée par les Gilets Jaunes (plus de 250.000 VUES par ce seul intermédiaire).

Au fait, Ami-E-s Actuchomeuses et Actuchomeurs, êtes-vous présents sur Facebook ?
Yves
 
Messages: 6511
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Zorro22 » 22 Mai 2019

@Yves : la vidéo est à 40 000, pas 400 000 :mrgreen:
C'est déjà bien, 40 000 :D

Au fait, Ami-E-s Actuchomeuses et Actuchomeurs, êtes-vous présents sur Facebook ?

Bien sûr que non, ceci en harmonie avec mes convictions anti-fichage.
Sauf un faux compte sous une identité de fantaisie, ceci afin de récupérer parfois un bien digital quelconque contre un "like", etc.
Zorro22
 
Messages: 1418
Inscription: 17 Avr 2017

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Yves » 22 Mai 2019

Il faut me lire Zorro… pour comprendre. :mrgreen: 40.000 c'est sur mon seul compte perso Youtube.

Mais je fais (en moyenne) 10 fois plus de vues sur Facebook. 260.000 rien qu'avec la reprise de ma vidéo sur la page "Cerveaux non disponibles" (pour ceux qui connaissent ou veulent y faire un tour).

Avec mon compte perso Facebook (et une ou deux autres reprises), je te confirme que l'audience chemine vers les 450.000 vues.

Sans forcément y adhérer, il faut (un peu) s'intéresser aux réseaux sociaux sinon on ne comprend rien (notamment à la dynamique Gilets Jaunes). Si je devais me "contenter" de la seule audience d'Actuchomage, je ne m'investirais pas tant en militance. Je ne suis pas fou ! :wink:
Yves
 
Messages: 6511
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Yves » 22 Mai 2019

Et pour que tu te "rendes compte" des choses, en dix minutes (le temps que j'écrive mon précédent message et que je vérifie), ma vidéo a été vue 467 fois sur Facebook et 52 sur YT. :shock:
Yves
 
Messages: 6511
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Zorro22 » 22 Mai 2019

Certains pros du marketing ne jurent effectivement que par Facebook, Instagram, Twitter et compagnie.
Ok, je pensais que ton post Facebook redirigeait vers la vidéo YouTube, autant pour moi.

Quant à m'intéresser aux réseaux sociaux, vu mes problèmes de santé, je n'en ai ni eu le temps, ni le loisir,
ces dernières années. Sauf Actuchomage. Et j'ai même supprimé mon compte Linkedin il y a quelques temps,
vu que les données personnelles n'y sont plus protégées (et d'ailleurs les miennes s'étaient retrouvées en Inde et ailleurs aux USA,
ça été compliqué pour les faire supprimer).
https://thenextweb.com/artificial-intelligence/2017/08/15/linkedin-loses-legal-right-to-protect-user-data-from-ai-scraping/

Evidemment, Facebook a pris une grande importance chez les Gilets Jaunes.
Mais voir fiché sous son vrai nom des opinions politiques, je trouve ça inacceptable.
Zorro22
 
Messages: 1418
Inscription: 17 Avr 2017


Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Fricero » 27 Mai 2019

Parisien du jour

Sur les Champs mais pas dans les urnes :mrgreen: :mrgreen:

Image
Fricero
 
Messages: 2435
Inscription: 26 Mai 2015

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Yves » 27 Mai 2019

Ça confirme surtout que les Gilets Jaunes sont issus de toutes les sensibilités politiques. Ce mouvement fédère des gens de droite, des gens de gauche… qui ont voté comme ils le font d'habitude. Je le regrette.

Raison pour laquelle, les "grands équilibres" de 2017 (entre le RN et LREM) restent les mêmes deux ans plus tard.

La grosse déconvenue est l'effondrement des Insoumis. Celle des LR et Socialistes est programmée (et actée) depuis deux ans maintenant.
Yves
 
Messages: 6511
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Sur les Champs-Élysées avec les Gilets Jaunes

Messagede Zorro22 » 27 Mai 2019

@Yves :
La grosse déconvenue est l'effondrement des Insoumis.

Le vote de gauche est volatil.
Sûr qu'ils n'avaient pas le moral, vu les efforts colossaux qu'ils ont déployés. J'en étais un peu triste pour eux.
Une bonne partie des votants sont partis chez EELV.
Si Duflot & Co étaient restés, les Insoumis auraient réalisé un bien meilleur score.
Voila ce que c'est que de prôner une alliance avec la Russie et la Chine, à gauche.
Jadot, il enfonce Poutine à chaque opportunité.
En Allemagne, Die Linke a fait 5 %.
Ca va les inviter à réfléchir.
Zorro22
 
Messages: 1418
Inscription: 17 Avr 2017

PrécédenteSuivante

Retourner vers VOS INFOS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré