Un Français sur cinq ne peut pas faire trois repas par jour

Vous pouvez poster ici vos articles de presse, communiqués, bons plans, etc... et réagir à ceux des autres.

Modérateurs: superuser, Yves

Un Français sur cinq ne peut pas faire trois repas par jour

Messagede carl » 11 Sep 2018

Selon le dernier baromètre Ipsos-Secours populaire, 21 % des personnes interrogées ont déclaré ne pas être en mesure de s’offrir une alimentation saine.
Ne pas pouvoir faire trois repas par jour et s’alimenter sainement est une réalité pour près d’un Français sur cinq. Selon le dernier baromètre Ipsos-Secours populaire (*) publié ce mardi, 21 % des personnes interrogées ont déclaré ne pas être en mesure de s’offrir une alimentation saine. Près d’un tiers (27 %) n’a pas les moyens financiers de s’acheter quotidiennement des fruits et légumes.

Dans les foyers les plus modestes, c’est-à-dire avec des revenus mensuels inférieurs à 1200 euros, plus d’un Français sur deux a du mal à payer la cantine des enfants et la moitié affirme avoir des difficultés à se procurer une alimentation variée.

Image

Aujourd’hui, plus de 8 millions de Français vivent sous le seuil officiel de pauvreté, fixé à 1015 euros (Insee, publication de 2017). Cependant, ils seraient plus nombreux si l’on retenait le seuil de 1118 euros avancés par les Français dans le dernier baromètre Ipsos/Secours populaire 2018.

En 2017, les bénévoles du Secours populaire ont aidé 1 826 090 personnes sur le plan alimentaire. De façon générale, le Secours populaire souligne que la situation financière d’une partie des Français s’est améliorée par rapport à 2017 mais ils sont 39 % (+ 2 % par rapport à 2017) à déclarer avoir déjà connu une situation de pauvreté.

Difficulté à payer certains actes médicaux
Outre la question de l’alimentation, cette année encore, le sondage révèle que les vacances et la culture restent des postes de dépenses « problématiques » pour de nombreux Français. Ils sont 41 % à admettre avoir du mal à partir en vacances une fois par an (45 % en 2017). C’est aussi le cas pour les actes médicaux. Un Français sur trois reconnaît avoir du mal à payer les actes médicaux mal remboursés.

A quelques mois des élections européennes et alors que le renouvellement du Fonds européen d’assistance aux démunis (FEAD) qui arrive à échéance en 2020 n’est pas assuré, le Secours Populaire souligne son importance en rappelant que 15 millions d’Européens en bénéficient.

(*). Sondage réalisé par téléphone du 22 au 26 juin 2018 sur un échantillon de 1 016 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

Source : Le Parisien
carl
 
Messages: 2097
Inscription: 19 Mai 2005

Retourner vers VOS INFOS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré