Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Dès 40 ans, le marché du travail ne veut plus de vous. Retrouver un emploi quand on a plus de 50 ans, c'est devenu mission impossible. Vous êtes d'origine étrangère, trop vieux, trop jeune, trop gros, handicapé... N'hésitez pas à témoigner !

Modérateurs: superuser, Yves

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede Statovore » 08 Nov 2015

fricero a écrit:Et ceux à 50 ans sans emploi, ils "ne veulent pas tourner en rond, ne veulent pas être coupé socialement" ??


Ce qui finalement revient au même vu la situation. Mais ce n'est qu'un échantillon des situations qui doivent exister derrière le chiffre annoncé.

fricero a écrit:
Et s'ils n'ont pas les moyens, pourquoi ont ils liquidé leur retraite ?


Certaines personnes ont liquidé leurs retraites parce qu'ils ont fait confiance à l’administration qui s'est planté dans ses calculs. Certaines personnes sont obligés de revenir travailler quelques mois pour rattraper cette erreur de l'administration.
D'autres ont sous-estimé leurs besoin financier ou surestimé ce qu'ils toucheraient.
D'autres se remettent au travail parce qu'ils veulent aider leurs enfants (le serpent qui se mord la queue).

Ou tout simplement parce qu'ils n'avaient plus droit à l'ARE/ASS et qu'ils pouvaient toucher leurs retraites. Une occasion d'arrondir leurs fin de mois s'est présenté, ils ont sauté dessus.
On retombe en plein dans le sujet de cette discussion. Le chômage des séniors qui empêche d'avoir une retraite suffisante et qui obligent certains retraité à cumuler.

fricero a écrit:Salarié, tu peux rester jusqu'à 70 ans sans qu'on puisse te mettre à la retraite


Sans que l'on puisse t'y mettre de force.

fricero a écrit:A nouveau, compte tenu de l'environnement, si tu liquides, tu ne travailles plus
Peu importe si c'est une activité professionnelle ou un travail salarié, ça pourrait être fait par un DE


D'un point de vue rentrée d'argent, c'est financièrement intéressant pour les caisses. Le retraité payent la quasi-totalité des cotisations sociale sauf l'assurance chômage sans gagner de droit supplémentaire.
Sans compter que le montant versé par les caisses de retraite est plafonné.

C'est vrai que pour l'aspect social, cela fait un emploi qui ne se libère pas et pour lequel l'assurance chômage ne perçois rien (donc un trou de ce côté).
Maintenant, il faut aussi voir qu'une partie de ces postes ne sont pas forcement reconduit malgré le départ de la personne parce que l'employeur avait l'intension d'externaliser la fonction en question ce qui peut amener à sa délocalisation. La seule chose qui le freinait, c'était le fait d'avoir à licencier une personne ce qui à aussi un cout.

fricero a écrit:Je suis d'accord que c'est complexe compte tenu de tous les cas particuliers

Libellule parle de "cumulards" à 2 000€ et toi à 800 €, Statovore de ceux qui ne veulent pas tourner en rond, ne veulent pas être coupés socialement


C'est bien pour cela que le chiffre brut donné doit être pris avec de grandes pincettes. On ne nous dit pas les profils qu'il y a derrière. Je ne suis pas certains que les cumulard à 2000€ soit les plus nombreux.

fricero a écrit:C'est un choix de société : je préférerais que les postes soient occupés par ceux qui ne peuvent pas liquider

Enfin la nature a horreur du vide : s'il y a du boulot à faire et que X n'est plus là, c'est Y qui va le faire


Sauf que Y ne sera pas forcement en France, délocalisation et externalisation oblige.
Comprendre, c'est avoir une épée à triple tranchant.
Statovore
 
Messages: 1505
Inscription: 26 Oct 2013

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede Invité » 08 Nov 2015

Si on reproche à certains seniors de cumuler, on doit aussi reprocher à certains non seniors de trop travailler.
J'en connais un dans ma commune qui est maçon salarié, fait plein d'heures suppl, bosse 200 heures par mois, voire plus. Ce qui ne peut être légal il le fait quand même, mais payé sous la table. Le week-end ou les vacances il bosse un peu au noir.
Tout ce qu'il fournit comme travail en supplément des 35 heures pourrait faire un poste de plus.
Il fait tellement d'heures suppl qu'il se plaint de payer plein d'impôts. :mrgreen:
Il dit qu'il paie des charges pour tous ces faignants de chômeurs, bon Dieu d'bon Dieu... :mrgreen:
Il bosse tellement qu'il ne vit pas et qu'il sera usé avant la retraite. Il est borné et désagréable, personne n'a envie de lui faire la conversation. Mais c'est sa vie... :|

Ensuite on peut reprocher aux gens en couple de travailler tous les deux alors qu'un seul salaire leur suffirait largement.

Je pense qu'il faut laisser aux gens leur liberté de choisir.
Par contre les salaires de base devraient être plus élevés, et l'écart entre les hauts et bas salaires devrait être faible. Les gens qui ont un boulot très pénible devraient partir à la retraite à 50 ans etc. etc. Il y a tant de choses qu'on pourrait changer pour le bien de tous. :shock:
Invité
 

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede lebeaupolo » 08 Nov 2015

fricero a écrit:
Statovore a écrit:Salarié, tu peux rester jusqu'à 70 ans sans qu'on puisse te mettre à la retraite


Ben non mon gars !
On te met en retraite quand on veut et tu dis merci patron !

Mon pote Jaky va sur ses 61 en décembre, y a ses trimestres et même plus
- pas kom moi ! y a toujours bossé le con -
En juin, son boss lui a mis le deal en main : rupture conventionnelle avec 1 an de salaire d'indemnité toutdsuite
ou chantier à Perpignan, Marseille ou Lille, chaque semaine ailleurs.
Y est monteur en charpente métallique, Jaky, son boulot c'est les ponts, monter, souder, lancer. C'est dur en hiver
surtout quand on habite Strasbourg et ki faut ripper dans une autre ville chaque semaine, les frais de gamelle c'est pas le Pérou, pour se faire de la gratte, y faut vivre dans une caravane....

Alors à 61 balais, le Jaky, ben y a dit ok!
Y est au chomedu sans indemnité maintenant, à cause de la carence de 6 mois, mais bon, en juin 2016, c 'est la quille, y pourra demander sa retraite.
C 'est sur! Si t 'es dans un burlingue au chaud ou tu vas en métro, tu peux faire le difficile,
résister pour la cause, paske coté pépettes, y a rien à gratter, mais quand y faut monter sur la ferraille à Lille
en hiver, tu gamberges avant de faire ton malin, à 61 balais !

Et la boite va le remplacer par un Polonais payé en Zlotys, et pas ke lui, y a en une pleine charrette.
Et Pole Emploi le convoque, mais cool : "On va pas vous embêter beaucoup" .
Encore heureux!

Maintant, on presse des pommes avec Jaky, on fait du cidre, et puis cet hiver on va distiller un peu. Y pas eu de mirabelles, on va tenter l'alcool de coing, c'est technique et on jamais fait, on se lance.
lebeaupolo
 
Messages: 137
Inscription: 26 Jan 2012

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede Fricero » 08 Nov 2015

C'est clair

Mais d'un autre côté, son boss prend le risque que le chantier aille à 2,5 à l'heure ou qu'il se mette en arrêt maladie (à 61 ans, tu peux avoir des prolongations à volonté)

Carence de 6 mois : pas sur :wink:
Fricero
 
Messages: 2435
Inscription: 26 Mai 2015

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede Invité » 08 Nov 2015

Il y a quand même eu chantage d'après Polo.
Moi je souhaite à Jaky de se faire plaisir désormais avec d'autres activités et de ne pas regretter les charpentes métalliques.
Invité
 

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede naejjm » 03 Aoû 2018

Les plus de 60 ans qui travaillent réclament davantage d’arrêts de travail de plus en plus longs. Les seniors ont-ils de plus en plus de mal à soutenir les rythmes qui leur sont imposés ? Ou est-ce notre époque qui ne parvient plus à intégrer les plus âgés dans le monde du travail ?
http://www.atlantico.fr/decryptage/fort ... 68223.html
naejjm
 
Messages: 1845
Inscription: 18 Sep 2008

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede libellule » 03 Aoû 2018

C'est clair qu'à 30 ou 60 ans on n'a pas la même résistance à l'effort physique, mais pas que pour le travail ! pour danser, regardez même les chanteurs de plus de 40 ans ne bougent plus, alors que ceux de 20 30 ans ne tiennent pas en place.
Le vieux chanteur fait illusion 2 à 3 mn, puis fatigué il arrête, mais le public est compréhensif, ce qui n'est pas le cas de certains employeurs, qui vont mettre en compétition tous les employés , et si tu ne cours pas assez vite on te ridiculise en permanence.
libellule
 
Messages: 731
Inscription: 30 Juil 2011


Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede Zorro22 » 20 Avr 2019

@elo : tiens, le MEDEF n'est pas si libéral : mutualiser les problèmes et privatiser uniquement les profits, c'est effectivement très tendance
depuis plus d'une décennie. Ponctionner les impôts des français pour les donner aux patrons, une idée qui n'est pas nouvelle.
C'est vrai, pourquoi se priver ? C'est open-bar en ce moment : CICE à gogo, etc.
Zorro22
 
Messages: 1420
Inscription: 17 Avr 2017

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede evangeliste » 14 Nov 2019

Bonjour,

Ce sujet est un peu ancien mais je pense toujours d'actualité ...
Je suis demandeur d'emploi depuis avril 2019, jusqu'à présent je n'ai jamais mis plus de trois mois pour trouver du travail, je suis technicien et les entreprises en recherchent en permanence . Je pensais trouver facilement mais ayant atteint l'age de 58 ans, je ne trouve rien !
En effet, j'ai répondu à plusieurs offres passer une dizaine d'entretiens, une dizaine de tests en tous genres ( tests validés à chaque fois) dans différentes activités mais toujours des réponses négatives ou pas de réponse du tout .
Lorsque j'expose le constat à mon conseiller PE, j'obtiens la même réponse : " L'age n'y est pour rien, c'est votre CV qu'il faut travailler, inscrivez vous à un atelier CV . De toute façon, la discrimination par l'age est interdite !"
Belles paroles mais comment prouver que c'est une discrimination par l'âge ?
Des ateliers CV j'en ai fait 4 et à chaque intervenant des solutions de remodelages contradictoires .
Je ne suis pas exigeant, je cherche en Interim, CDI, CDD plein temps ou temps partiel mais aucune proposition . Enfin si, du bénévolat .
Je travaille depuis l'âge de 16 ans, j'ai travaillé toute ma vie à part quelques mois, je faisais plus de 10 H par jour dans mon dernier poste avec 70000 Km par an, pas de RRT alors que certains jeunes s'arrêtaient après 35H de travail effectif . Pourtant ce sont les seniors qu'on met dehors, triste France .
Je suis découragé et je vais continuer de percevoir la maigre pension que PE me verse en attendant la encore plus maigre pension de l'assurance retraite .
Peut être y a t'il d'autres personnes dans mon cas ... ( J'en suis sûr ! )

Bien à vous !

Evangeliste
evangeliste
 
Messages: 11
Inscription: 14 Nov 2019

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede Yves » 14 Nov 2019

evangeliste a écrit:" L'age n'y est pour rien, c'est votre CV qu'il faut travailler, inscrivez vous à un atelier CV . De toute façon, la discrimination par l'age est interdite !"


Ben Voyons !

C'est l'histoire d'un mec qui - comme vous, comme moi - travaille toute sa vie, sans problème, sans connaître de longues périodes de chômage (voire aucune), qui du jour au lendemain, comme par enchantement, peine à retrouver un poste… passé 50-55 ans… comme par hasard. Et ça ne serait qu'un problème de présentation de CV ou de lettre de motivation ? Elle est bien bonne celle-là ! Dommage qu'elle ne fasse pas le ménage. :roll:

N'en déplaise à votre conseiller PE, vous êtes malheureusement entré par la grande porte dans le club (pas privé du tout) des discriminés… UNIQUEMENT en raison de leur âge.

Vous rejoignez ainsi la cohorte des 50% de personnes de 55-65 ans qui ne travaillent plus. Ce qui pose un ÉNORME PROBLÈME sur deux aspects qui n'en font qu'un : L'allongement de la durée d'activité et le financement des retraites.

Et si votre conseiller PE n'est pas convaincu, soumettez-lui le dernier rapport de la Cour des comptes sur le chômage des seniors. https://www.actuchomage.org/20191011272 ... niors.html

Sur ce, je vous souhaite de retrouver un travail le plus rapidement possible.

Mon frère parti en retraite l'année dernière a été rappelé par son employeur à 64 ans pour retravailler. Comme mon frangin est marié à une femme de 59 ans toujours en activité, il a accepté le job pour un an ou deux. Comme quoi !

Là encore, on assiste à un mal très contemporain. Il y en a qui sont débordés de boulot au point de faire des burn-out. D'autres qui cumulent retraite et emploi (la super bonne affaire) quand 50% se trainent au chomdu en attendant une retraite qui sera forcément bien maigre.

Sans oublier les vieux machins, accrochés à leurs postes à 70 ans, qui cumulent des fonctions dans des Conseils d'administration et/ou d'élus et/ou de professions libérales et/ou de gros actionnaires et/ou de rentiers dans l'immobilier. Ou tout à la fois ! Sans oublier… leur retraite.

J'en connais un comme ça qui, à 70 ans, gagne près de 7.000 euros par mois en plus de sa pension qui s'élève à 8.000 euros. 15.000 euros quand on a quasiment plus aucune dépense quotidienne (appart payé, maison secondaire payée, voiture payée, investissements immobiliers financés, enfants en activité…), ça fait 500 euros par jour à dépenser… Dans quoi ?

Ce pays part en cacahouète depuis un moment, mais là, ça devient insupportable. :mrgreen:
Yves
 
Messages: 6518
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede evangeliste » 14 Nov 2019

Merci Yves,

Je viens de lire votre "POST" avec interet, j'ai aussi consulté l'article de Challenge du 11 octobre dernier ( lien dans votre réponse ) .
D'un coté, je suis rassuré de voir que mon opinion sur le sujet n'est pas utopique et que PE communique ce qui l'arrange, mais d'un autre coté, je suis inquiet de lire qu'il n'y a que peu de chance de retrouver un emploi passé 55 ans .
Un ami qui connait bien le fonctionnement de PE m'a dit que le dossier seniors était un "pot de pus" pour Pole Emploi et qu'il fallait à tout prix diminuer le nombre de demandeurs d'emploi de plus de 50 ans avec des pirouettes administratives .
En réfléchissant à ses propos, je comprends pourquoi PE m'oriente vers des organismes de conseils sensés m'aider à optimiser mes chances de retrouver un emploi par le biais d'ateliers . J'ai assisté à deux de ces ateliers ou un intervenant explique : je cite " si vous n'avez pas de réponse à une annonce à laquelle vous avez envoyé un CV c'est que votre CV est a refaire !" . Un autre intervenant e dit, pour travailler en Interim, il faut les harceler tous les jours en montrant que vous existez ! ( C'est du grand N'IMPORTE QUOI ) .
Ces organismes de "Pseudos" conseils vous suivent durant 6 mois à raison de trois ou quatre RDV téléphoniques dans la période et surtout, vous êtes sorti des chiffres PE car classé dans une case provisoire de "remise à niveau" .
Pourtant quand j'appelle mes anciens contacts professionnels, tous me disent qu'ils ont besoin de prestations de service mais personne ne veut embaucher car peur de l'avenir .
Nous sommes dans un pays ou l'avenir fait peur ! comment progresser dans un monde de réticence à l'investissement humain ?
L'article en lien de votre message fait allusion aux retraités avec un parallèle avec les gilets jaunes, il est vrai que beaucoup de retraités raclent les fonds de tiroir à la fin du mois mais il en a aussi beaucoup qui prennent les avions Low Cost pour partir au soleil hors vacances scolaires et ceux qui se baladent en camping car flambant neuf et qui sillonnent les routes de FRANCE . Je crois que la génération avant la nôtre aura moins à se plaindre que la nôtre et surtout celles de nos enfants et petits enfants .
Je crains que le gouvernement fasse marche arrière avec la reforme des retraites lorsque l'on voit certaines sociétés dont je tairais le nom, annoncer un blocage du pays le 5 décembre prochain, si l'on touche à leurs avantages . La France est irréformable, tout le monde sait qu'il faut faire des efforts mais ne touchez pas aux avantages de certains .

Bien à vous

Evangeliste
evangeliste
 
Messages: 11
Inscription: 14 Nov 2019

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede Zorro22 » 15 Nov 2019

Le misérable taux d'activité des seniors en France est à comparer avec ceux d'autres pays, comme :

- L'Estonie : taux d'emploi de 60,1 % de la catégorie 50 - 74 ans !
https://bnn-news.com/estonia-registers-lowest-unemployment-in-century-207413

- La Suède : taux d"emploi de 78 % pour la catégorie 49 - 55 ans ! (j'ai parfois lu 70 % ailleurs)
https://www.statista.com/statistics/527218/sweden-employment-rate-by-age-group/

Pour toutes ses discriminations à l'embauche, la France trône.. en haut du podium :
https://psmag.com/news/hiring-discrimination-is-greater-in-france-and-sweden-than-in-the-u-s
Zorro22
 
Messages: 1420
Inscription: 17 Avr 2017

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede ALBERT56 » 16 Nov 2019

Selon moi, le véritable scandale n’est pas qu’un senior de plus de 55 ans ne trouve pas de travail mais qu’il soit obligé d’en rechercher. Ce n’était pas le cas autrefois, avant que les DRE (dispenses de rechercher un emploi) ne soient supprimées par Sarkozy, qui a aussi supprimé l’AER (allocation équivalent retraite). Je n’envie pas l’Estonie et son taux d’emploi des 74 ans. Je trouve aberrant de travailler encore à cet âge alors qu’il y a tant de jeunes au chômage.

A propos du cumul salaire + retraite, je crois que dans le projet de réforme en cours, il est question de le favoriser. Si les pensions baissent, de plus en plus de retraités seront incités à continuer à travailler pour maintenir leur niveau de vie. Mais tous ne le pourront pas.
ALBERT56
 
Messages: 533
Inscription: 10 Déc 2017

Re: Discriminations à l'embauche des Seniors (suite)

Messagede evangeliste » 16 Nov 2019

Bonjour,

ALBERT56, vous dites, je cite : "Selon moi, le véritable scandale n’est pas qu’un senior de plus de 55 ans ne trouve pas de travail mais qu’il soit obligé d’en rechercher. "
Je ne suis pas forcément d'accord avec vous, personnellement, je souhaite trouver du travail, d'abord car je ne me sens pas encore incapable physiquement ou cérébralement d'assurer un poste et aussi car je trouve illogique d'être à la charge d'un organisme lorsqu'on jouit encore de toutes ses facultés .
Je n'ai rien contre de travailler jusqu'à 67 ans comme le voudrais le gouvernement actuel, à condition que les postes soient adaptés .
Aujourd'hui, les gens qui nous gouvernent et qui votent ces lois sont des privilégiés qui travaillent au chaud dans des bureaux avec des chauffeurs privés et du personnel à leur service . Nous salariés ( pour la plupart ), nous devons nous lever tôt et bosser par tous les temps ( à l'extérieur), porter des charges lourdes et prendre des positions inconfortables parfois pour assurer les taches journalières . Lorsque nous rentrons du travail, nous devons assurer le reste, la famille, les repas, le ménage et autres occupations de jardinage parfois très fatigantes .
Dans notre cas, je ne vois pas comment à 74 ans on peut encore être capable d'assurer un travail physique . En revanche, si dans sa carrière votre poste évolue en fonction de votre âge et de vos capacités physiques, pourquoi pas travailler jusqu'à 67 ans .
La génération précédente ( personnes nées entre 1930 et 1945 ) savait qu'à la fin de leur carrière ( 60 ans ) elle partirait avec une pension décente .
La génération après 1980 sait qu'il faudra épargner pour la retraite et en général cette génération commence a travailler plus tard car les études sont de plus en plus longues .
Ma génération ( personnes nées dans les années 1960 ) a commencé très tôt et a cotisé toute sa carrière sans s'inquiéter sur le devenir des caisses de retraites et aujourd'hui on nous demande de travailler plus pour gagner moins .
Une entreprise qui n'est pas rentable et dont les dépenses sont supérieures aux recettes se voit obligée de rendre des comptes, elle est placée en redressement judiciaire et dans le pire des cas doit fermée, doit payer ses salariés et rembourser ses dettes . L'état et déficitaire depuis des décennies, et chaque année les ficelles sont tirées mais rien ne change donc il est fort probable que les caisses seront vides et archi-vides dans quelques temps et que nous serons sans le sou pour la fin de nos jours .

Je recherche donc activement du travail pour essayer de m'en sortir !

Evangeliste
evangeliste
 
Messages: 11
Inscription: 14 Nov 2019

PrécédenteSuivante

Retourner vers DISCRIMINATION

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré