Actu Chômage

jeudi
20 janvier
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Tonton pro-vaxx VS Neveu anti-pass vaccinal

Tonton pro-vaxx VS Neveu anti-pass vaccinal

Envoyer Imprimer

Lettre ouverte à mon Tonton 100% pro-vaxx et 100% pro-pass vaccinal.

altSalut Tonton,

Petite mise au point afin de lever toute ambiguïté.

Lors de ton aimable invitation, en présence d'Emma, nous avions convenu (SAGEMENT !) de ne plus aborder les sujets qui fâchent et déchirent les familles.

Cette source de tensions t’attristait au plus haut point. Je te rejoignais à 100%.

Depuis l’entame de la vaccination, tu n’as pourtant cessé de m’inciter à le faire. Je t’ai exposé mes arguments (qui restent les mêmes) tout en admettant que le «vaccin» (enfin, le traitement génique préventif) est probablement utile aux personnes fragiles. Raison pour laquelle j’ai fortement encouragé Papa et Maman à se le faire injecter au plus vite. Comme toi !

Pour moi et Emma, je n’en voyais pas l’utilité. Et n’en vois encore moins depuis que j’ai attrapé le virus, développé la maladie, et suis protégé pour un moment d’une nouvelle infection (sérologie confirmant une forte proportion d’anticorps).

Par ailleurs, comme tu le sais, j’estime que cette vaccination forcée - parce qu’il s’agit bien de cela - s’inscrit dans l’agenda du Nouvel Ordre Mondial qui nous conduit à un incroyable (effroyable) bouleversement civilationnel.

Je travaille sur le sujet depuis 2004. Tout ce que nous vivons confirme la mise en œuvre d’une machination mondialiste visant à soumettre les Peuples et les Nations. Je ne vais pas développer cette thèse sur laquelle se greffent d’autres «signes» concordants, tirés des Ancien et Nouveau Testaments, de leurs interprétations, comme le Livre de l’Apocalypse qui évoque cette «marque de la Bête sans laquelle il ne sera plus possible d’acheter ni vendre».

J’en perçois l’allégorie du pass vaccinal qui sera, dans quelques mois probablement, injecté sous la peau sous forme de puce RFID (testée par Microsoft et actuellement développée en Suède).

On ne pourra plus voyager, plus retirer d’argent, plus se soigner, plus toucher d'allocations… sans être «pucé». On y viendra, crois-moi !

Voilà mes convictions résumées en quelques mots (il me faudrait des heures pour les étayer).

Cette histoire dépasse donc très largement le cadre sanitaire. L’incendie de Notre-Dame de Paris en fut le prologue. Depuis, tout se déroule selon les plans établis par l’élite satanique qui nous domine.

À ce contrôle global s’ajoute une escroquerie d’une ampleur inégalée dans l’histoire. Elle porte sur des centaines de milliards d’euros et profite à la clique d’initiés qui a la prétention d’écrire l’Histoire de l’Humanité en nous soumettant.

Tu peux ne pas partager ces convictions «fantaisistes» - «complotistes» diront certains - mais tu ne pourras pas m’interdire d’en être intimement, profondément, convaincu. Je crains malheureusement être dans le vrai.

C’est ce qui motive politiquement, PHILOSOPHIQUEMENT, mon opposition radicale à la «vaccination de masse». Je ne veux pas en être. Je ne veux pas que les enfants en soient. Je reconnais cependant à chacune et chacun le droit de se faire «vacciner». Mais pas pour moi et pas pour Emma (qui a «survécu» à la Dengue et à l’Hépatite C sans traitement et sans vaccin).

D’ailleurs, si j’avais été pro-vaccination, notre relation n’aurait pas tenu. Je me félicite donc qu’on soit, elle et moi, sur la même longueur d’ondes. Elle, par convictions «médicales» et «immunologiques». Moi, par convictions «philosophiques» et «religieuses».

Par ailleurs, tu constateras aussi que ma rébellion n’a en rien interféré dans mes relations avec mes parents. AU CONTRAIRE ! Pas avec mon frère et ma belle-sœur non plus. Moins encore avec mes neveux et nièces.

Pendant les fêtes de fin d’année, le danger d’une possible contamination ne venait pas de moi mais de personnes vaccinées deux et trois doses, dont un Interne en médecine (Alexandre) nullement convaincu de l’intérêt de la «vaccination».

«Comme beaucoup de médecins qui n’osent pas s’exprimer», admet-il.

Les vaccinés contaminés nous ont finalement contraint à ne pas partager Noël en famille.

Tu comprendras aussi que j’établis une hiérarchie relationnelle, à la tête de laquelle je place mes parents et ma compagne. Les uns et les autres ne voyant aucun inconvénient à ma position, je n’en changerai pas. Ce n’est pas mon cher Tonton (que je vois une fois tous les six mois) qui va orienter ma conduite, d’autant que j’accepte de faire un test avant de lui rendre visite le cas échéant. Nous étions testés Emma et moi le jour où tu nous as gentiment conviés.

Je suis pour l’heure mieux immunisé que la plupart des vaccinés que tu fréquentes, et prêt à faire un test pour te rassurer si nécessaire.

QUE DEMANDER DE PLUS ?

Il faut enfin que tu comprennes que ma position est très inconfortable. Difficile à vivre même. Notre «président» menace de m’emmerder (je le suis déjà beaucoup). Il me traite «d’irresponsable» et considère que je ne suis «plus un citoyen». D’autres envisagent sérieusement de poursuivre et condamner les non-vaccinés, de refuser de les soigner… La pression est énorme, 24 heures sur 24, depuis près d’un an, alors que les résultats de la «vaccination» ne sont pas au rendez-vous.

Doit-on menacer de ne plus soigner les fumeurs (8 millions de morts par an dans le monde - 250 millions ces trente dernières années), les gros mangeurs et les obèses (victimes d’incidents cardiaques, première cause de mortalité aux USA), les skieurs (100.000 admissions par an en France pour blessures), les gens qui ne font pas assez d’exercice, ceux qui conduisent trop vite, ceux qui baisent à droite à gauche et chopent des MST ?

Un peu de sérieux !

J’ai posé noir sur blanc mes convictions auxquelles je ne dérogerai pas tant qu’on n’aura pas mis au point un vaccin et/ou des traitements qui fonctionnent à 95 ou 99%, et non à 70% pendant deux mois. Puis, plus du tout ou très peu. Sans parler des effets secondaires… présents et à venir.

J’estime que la meilleure protection À LONG TERME contre cette «arme bactériologique» est l’immunité naturelle. Les «injections géniques préventives» sont utiles aux personnes à risque dont tu es, comme Papa et Maman.

Dès lors que nous n’abordons plus ce sujet polémique, nous pouvons toujours entretenir de bonnes et constructives relations.

Comme déjà évoqué dans un SMS, je respecterai au pied de la lettre mes engagements vis-à-vis de toi. Mais si tu le souhaites, je peux aussi te déposer ou poster l’ensemble des documents dont je dispose, que tu confieras alors à une personne de confiance.

Je reste à ta disposition. Je t’embrasse et te souhaite la Meilleure Santé possible pour 2022.

Ton neveu

PS : Une dernière précision. Suite à ma contamination, je dispose d’un pass et suis donc à jour de mes «obligations sanitaires»… comme une personne vaccinée trois doses. Comme toi quoi ! =;o)

Mis à jour ( Vendredi, 14 Janvier 2022 20:10 )  

Votre avis ?

Que vous inspire la situation (fin décembre 2021) ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...