CAE et calcul de l'indemnisation

Problèmes pratiques, casse-têtes administratifs : peut-être qu'un(e) participant(e) de ce forum pourrait vous répondre ?

Modérateurs: Yves, superuser

combien après un CUI CAE

Messagede canelle » 08 Juil 2011

combien je toucherais d'allocation chômage et combien de temps (car j'aurais 50 ans à la fin de mon second contrat)après un CAE de 1 an (je n'avais plus de droits au chômage)
mon salaire brut est de 789 pour 20 heures
merci pour votre réponse
canelle
 
Messages: 17
Inscription: 05 Juin 2011

Re: combien après un CUI CAE

Messagede mabulle » 10 Juil 2011

tu peux faire une simulation ici :

https://www1.pole-emploi.fr/simulation/formulairedroits

bonne journée
mabulle
 
Messages: 1631
Inscription: 04 Juin 2008

Re: combien après un CUI CAE

Messagede romain23 » 10 Juil 2011

D'après mon conseiller Pole-Emploi, les contrats CAE-CUI conclus après 50 ans peuvent etre renouvelés jusqu'a 60 mois, parce qu'on a plus de 50 ans et dans les dispositifs des minimas sociaux.
Après un contrat CAE, cela donne l'ARE, mais par contre on PERD L'ASS. Après l'ARE, on se retrouve en RSA, et, donc, plus de droits à la retraite et les inconvenients du RSA à la sortie!

Je le signale, parce qu'on tend à nous faire croireque le CONTRAT CAE-CUI est une Veritable Insertion dans le monde du travail!On perd tous nos droits !
(moi, je l'ai accepté pour m'ouvrir d'autres horizons dans ma nouvelle commune!En tant qu'educ, une fois connue, je devrais pouvoir me recycler ailleurs , que dans des emplois larbins)
Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité
ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin
romain23
 
Messages: 3842
Inscription: 03 Mai 2007
Localisation: Peteu Land

CAE et calcul de l'indemnisation

Messagede canelle » 25 Juil 2011

bonjour,

j'ai reçu un courrier de pôle emploi

j'ai retrouvé un emploi en CAE à 20 h semaine mon indemnisation sera calculée comme cela
=salaire brut mensuel de l'activité reprise (y compris indemnités de congés payés) divisé par 57.06 (salaire journalier brut de mon ancienne activité.

mais je comprends pas comment on fait

mon brut est de 789.67 euros /mensuel

est-ce que quelqu'un pourrait m'aider en me donnant la formule de calcul ???

merci d'avance pour votre aide.

PS : j'arrivais à la fin de mes droits et j'ai rempli et renvoyé un contrat d'alllocation solidarité à pole emploi ??? est-ce que j'aurais quand même des indemnités ???? ce n'est pas clair pour moi !!!!
canelle
 
Messages: 17
Inscription: 05 Juin 2011

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede superuser » 25 Juil 2011

Tout dépend combien de temps a duré votre CAE.

Si vous totalisez plus de 610 heures de travail, vous ouvrez des droits à l'ARE ainsi calculée :

http://www.pole-emploi.fr/candidat/le-m ... pz?id=4125

Si ce n'est pas le cas, retour à la case départ avec ASS à la clé.

Les cotisations engrangées lors de votre CAE serviront pour une ouverture de droits ultérieure, lorsque vous aurez retravaillé et atteint le nombre d'heures nécessaires.
superuser
 
Messages: 14942
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede canelle » 25 Juil 2011

j'ai effectué au 31 juillet 5 mois de CAE, mon 1er contrat s'arrete au 31 aout et sera renouvellé encore 6 mois

à partir de quand on me donne un complément ????
canelle
 
Messages: 17
Inscription: 05 Juin 2011

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede superuser » 26 Juil 2011

Cinq mois d'un CAE à 20h/semaines, c'est un poil insuffisant pour atteindre/dépasser le minimum requis de 610 heures. Pour rouvrir de nouveaux droits à l'ARE, il faudra attendre la fin de votre deuxième contrat.

Je ne comprends pas bien votre histoire de "complément"... :?
superuser
 
Messages: 14942
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede eths62 » 27 Juil 2011

Bonjour,

Canelle, vous devez divisez votre salaire brut par le salaire journalier de reference indiqué. Le resultat est le nombre de jours qui sera amputé sur votre allocation chomage tous les mois. Donc si je fais le calcul :

789.67/57.06 = 13 jours, Donc PE vous versera 17 ou 18 jours d'are en complement tous les mois. Le cumul est plafonné à 15 mois maximum pour les moins de 50 ans dans la limite de votre droit.

PS: @Superuser, la recherche d'affiliation se fait en jours et non pas en heures, donc une CUI de 5 mois permet d'ouvrir des droits à l'allocation chomage.
eths62
 
Messages: 1287
Inscription: 02 Déc 2010

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede superuser » 27 Juil 2011

Merci Eths62. :D

Mais quand on trouve des explications comme celle-ci sur la période de référence, cela induit en erreur :

Pour prétendre aux indemnités chômage, le demandeur doit justifier d'une durée minimale d'emploi :

• 122 jours, ou 610 heures de travail, au cours des 28 mois qui précèdent la fin du contrat de travail (terme du préavis), pour les moins de 50 ans, la condition d'âge étant appréciée à la date de rupture du contrat.
• 122 jours, ou 610 heures de travail, au cours des 36 mois qui précèdent la fin du contrat de travail (terme du préavis).

http://droit-finances.commentcamarche.n ... emnisation

Dans ma logique (visiblement erronée :oops: ), la condition en jours concerne les emplois à temps plein et celle en heures les emplois à temps partiel.
Si la recherche d'affiliation se fait en jours et non pas en heures, pourquoi indiquer un nombre d'heures minimum ?
superuser
 
Messages: 14942
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede eths62 » 27 Juil 2011

Ce qu'il faut surtout lire c'est le "OU"

Apres, rien n'indique qu'il faut que ce soit du temps plein :D
eths62
 
Messages: 1287
Inscription: 02 Déc 2010

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede superuser » 27 Juil 2011

Bah oui : pour moi, le OU distingue bien le calcul "jours" (que j'attribuais logiquement au temps plein) et le calcul "heures" (que j'attribuais plutôt au temps partiel).

Si "temps plein" ou "temps partiel" c'est finalement la même chose, alors pourquoi parler en heures ? Je capte toujours pas... :?
superuser
 
Messages: 14942
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede mallo83440 » 27 Juil 2011

Pour l'intérim je pense ... Car souvent il y a des missions qui se comptent en heures et qui sont inférieures à une journée de travail... :?:
Carpe Diem

Pfff "le travail c'est la santé" ... parles-en aux salariés blessés dans leur corps


La fonction recherche est notre amie, on peut en abuser sans modération
mallo83440
 
Messages: 799
Inscription: 29 Juin 2011

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede eths62 » 27 Juil 2011

Effectivement pour l'interim et toutes les activités qui relevent du regime intermittents A4*, l'affilation se recherche exclusivement en heure.

Pour le regime général, PE calcule les deux et retiens le meilleur.

Par exemple quelqu'un qui fait 4 mois de cdd a 200h/mois n'ouvre pas 122 jours mais 200X4/5=160 jours. Donc l'affiliation en heure est plus interessante.

L'inverse 7 mois a 100h/mois ouvre 213 jours d'indemnisation car 7X100/5 = 140 jours


*
2061. Sont qualifiés d'intermittents au sens de l'annexe 4 les salariés dont les activités s'exercent, en raison de la nature même de ces activités, d'une manière nécessairement discontinue.

La nature discontinue de l'activité est le principal critère de définition du travail intermittent pour l'application de cette annexe. Elle s'apprécie en fonction du secteur d'activité dans lequel le salarié travaillait avant sa période de chômage.

L'article D. 1242-1 [D. 121-2] du code du travail détermine une liste de secteurs d'activités dans lesquels il est d'usage constant de ne pas recourir au contrat de travail à durée indéterminée en raison de la nature de l'activité exercée et du caractère par nature temporaire des emplois. A titre indicatif, il est possible de s'y référer pour déterminer la nature discontinue des activités exercées. L'article D. 1242-1 [D. 121-2] du code du travail vise, par exemple, les secteurs des enquêtes et sondages et du déménagement.

Cette liste n'étant pas exhaustive, il faut rechercher le caractère irrégulier de l'activité du domaine d'activité professionnelle dans lequel le salarié a exercé ses fonctions pour apprécier la qualité d'intermittent. C'est notamment le cas des secteurs de la sucrerie, de la conserverie, du tourisme ou de la démonstration qui sont des activités par nature discontinues où il existe des salariés intermittents.
eths62
 
Messages: 1287
Inscription: 02 Déc 2010

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede Invité » 27 Juil 2011

Tout un métier l'indemnisation :D
Invité
 

Re: Calcul de l'indemnisation

Messagede superuser » 27 Juil 2011

Merci, Eths62, d'avoir éclairé ma lanterne !
superuser
 
Messages: 14942
Inscription: 29 Juin 2004
Localisation: Paris

Suivante

Retourner vers POSEZ VOS QUESTIONS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré