Une cure sévère à Pôle Emploi

Vous pouvez poster ici vos articles de presse, communiqués, bons plans, etc... et réagir à ceux des autres.

Modérateurs: superuser, Yves

Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede fricero » 19 Sep 2017

Parisien du jour

Apparemment, une armée mexicaine de cadres bien payés et pas débordés...

Image
Image
fricero
 
Messages: 1538
Inscription: 26 Mai 2015

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede Yves » 19 Sep 2017

fricero a écrit:Parisien du jour

Apparemment, une armée mexicaine de cadres bien payés et pas débordés...


C'est le cas dans toutes les boîtes (particulièrement les grosses) : 1 qui bosse normalement (ou un peu plus), 1 qui ne branle pas grand-chose. J'ai pu le constater 100 fois au cours de ma carrière… y compris dans les associations. :mrgreen:

Et c'est souvent le plus branleur qui réussit car il ne fait de l'ombre à personne, ne prend aucun risque et aucune initiative (quand il lui arrive d'en prendre, c'est généralement pour jouer le rôle "d'inspecteur des travaux finis", comme on disait de mon temps). :wink:
Yves
 
Messages: 5547
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede fricero » 19 Sep 2017

Dans le privé (association, société...); cela ne me gêne pas : ils font ce qu'ils veulent de leur argent

Mais à PE, ça me chagrine : comment en est-on arrivé là ?

"armée mexicaine : Organisation inefficace dont la structure hiérarchique comprend un surnombre de chefs et supérieurs. "
fricero
 
Messages: 1538
Inscription: 26 Mai 2015

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede Statovore » 19 Sep 2017

fricero a écrit:Mais à PE, ça me chagrine : comment en est-on arrivé là ?


Simple, ce sont les postes que l'on à offert "aux copains". On met un copain à un poste de directeur et on lui colle un adjoint qui fera tout le travail pour un salaire moindre...

La majorité change, les nouveaux veulent faire de la place pour LEURS copains... On fait une petite cure d'amaigrissement en y allant volontairement trop fort puis face à la perte d'efficacité, on créera de nouveau poste où l'on mettra les nouveaux copains à recaser. :roll:
Comprendre, c'est avoir une épée à triple tranchant.
Statovore
 
Messages: 1355
Inscription: 26 Oct 2013

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede carl » 20 Sep 2017

Et dire, que j'avais dans l'idée de postuler comme conseiller Pôle Emploi (sans rire) ! Pas de bol ! :evil: :evil: :evil:
carl
 
Messages: 1871
Inscription: 19 Mai 2005

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede unchti » 20 Sep 2017

Statovore a écrit:
fricero a écrit:Mais à PE, ça me chagrine : comment en est-on arrivé là ?


Simple, ce sont les postes que l'on à offert "aux copains". On met un copain à un poste de directeur et on lui colle un adjoint qui fera tout le travail pour un salaire moindre...

La majorité change, les nouveaux veulent faire de la place pour LEURS copains... On fait une petite cure d'amaigrissement en y allant volontairement trop fort puis face à la perte d'efficacité, on créera de nouveau poste où l'on mettra les nouveaux copains à recaser. :roll:


Vous avez probablement encore raison, des emplois bien rémunérés réservés aux copains c'est souvent le cas en France, dans les mairies les administrations. Ca ne m’étonnerait pas que ce soit encore le cas, au moins ce sera le tour d’autres gens de parasiter.
Mais peut être ne seront t’il pas remplacés du tout on commence par radier sans raisons pour économiser quelques sous, on supprime les emplois aides, on rabote les APL, il est clair que la feuille de route de l’oligarchie donnée à Mr Macron ordonne un plan d’austérité drastique.
On aura très certainement à terme un job center complètement privatisé comme en Allemagne ou en Angleterre avec toutes les joyeusetés qui accompagnent .
unchti
 
Messages: 44
Inscription: 27 Jan 2014

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede Yves » 20 Sep 2017

fricero a écrit:Dans le privé (association, société...); cela ne me gêne pas : ils font ce qu'ils veulent de leur argent
Mais à PE, ça me chagrine : comment en est-on arrivé là ?


Ta naïveté est désarçonnante Fricero ! :wink:

Les administrations nationales, régionales, locales… sont autant d'armées mexicaines grassement rémunérées avec l'argent public. Je suis bien certain que dans l'entourage même du Président, des Premier ministre et autres ministres grenouillent tout un tas de conseillers et de hauts fonctionnaires qui ne foutent pas grand-chose (et nous coûtent très cher).

D'ailleurs, pour revenir à Pôle Emploi (fusion de l'ANPE et des Assédic) et à l'Unédic (organe paritaire qui gère l'assurance-chômage), à chaque fois que les associations de Chômeurs et Précaires engagent un bras de fer contre ces entités (qui disposent d'importants services juridiques), elles gagnent ! :roll:

C'est dire si il y a un paquet de branleurs payés à ne rien foutre, à ne rien anticiper, à prendre des décisions qui seront retoquées par le Conseil d'État… Alors qu'en face, les associations de chômeurs survivent avec quelques milliers d'euros de budget par an, parfois sans permanent, et moins encore de juriste.

Deux exemples emblématiques :

- La Bataille des Recalculés de l'UNÉDIC (en 2003/2004) - 800.000 chômeurs concernés - 8 mois de procédures à Paris et Marseille - Une victoire devant le Conseil d'État et d'autres devant les tribunaux - 800.000 chômeurs réintégrés dans leurs droits - 2 milliards d'euros débloqués par l'État !!! :shock:

- Et plus récemment : Annulation dans sa totalité et sur le fond de la Convention d'assurance-chômage en octobre 2015.
http://www.actuchomage.org/201510062701 ... detat.html

Comme quoi l'Unédic et Pôle Emploi prennent des décisions (et les appliquent) qui ne sont pas verrouillées juridiquement.

Sur les dizaines de milliers de salariés Pôle Emploi/Unédic (et par extrapolation Medef, syndicats "réformateurs"), combien de juristes ? Plusieurs centaines probablement.

Sur la dizaine d'associations de chômeurs et précaires vraiment actives, combien de juristes ? Peut-être deux, peut-être trois… en raclant les fonds de tiroir. Moi je n'en connais aucun (seulement des avocats).

Et ça n'empêche pas Pôle Emploi et l'Unédic de faire appel à de prestigieux cabinets d'avocats dès qu'ils sont impliqués dans une procédure.

Donc je confirme, y'en a un paquet qui ne foutent pas grand-chose ou qui le font mal. La preuve !
Yves
 
Messages: 5547
Inscription: 08 Sep 2004
Localisation: Paris

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede carl » 20 Sep 2017

Mais peut être ne seront t’il pas remplacés du tout on commence par radier sans raisons pour économiser quelques sous, on supprime les emplois aides, on rabote les APL, il est clair que la feuille de route de l’oligarchie donnée à Mr Macron ordonne un plan d’austérité drastique


Vu le peu d'opposition, j'ai l'impression que toute ces réformes, vont passer comme une lettre à la poste.
On dirait que la population est anesthésié. Chacun se dit, que les réformes ne l'impacteront pas et basta ! Le summum de l'individualisme. Triste époque !
carl
 
Messages: 1871
Inscription: 19 Mai 2005

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede carl » 20 Sep 2017

C'est dire si il y a un paquet de branleurs payés à ne rien foutre, à ne rien anticiper, à prendre des décisions qui seront retoquées par le Conseil d'État… Alors qu'en face, les associations de chômeurs survivent avec quelques milliers d'euros de budget par an, parfois sans permanent, et moins encore de juriste


Finalement les vrais chômeurs ne sont pas ceux que l'on point du doigt !
carl
 
Messages: 1871
Inscription: 19 Mai 2005

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede Statovore » 20 Sep 2017

unchti a écrit:Mais peut être ne seront t’il pas remplacés du tout on commence par radier sans raisons pour économiser quelques sous, on supprime les emplois aides, on rabote les APL, il est clair que la feuille de route de l’oligarchie donnée à Mr Macron ordonne un plan d’austérité drastique.
On aura très certainement à terme un job center complètement privatisé comme en Allemagne ou en Angleterre avec toutes les joyeusetés qui accompagnent .


Ne rêve pas, le patronat et les plus riches lui fera changer de direction dans quelques mois.

Les emplois aidés sont trop avantageux pour certains entrepreneurs peu scrupuleux qui créent des associations loi 1901 pour sous-traiter à bas coût.
Idem pour les APL qui sont nécessaire pour soutenir la bulle immobilière.
Comprendre, c'est avoir une épée à triple tranchant.
Statovore
 
Messages: 1355
Inscription: 26 Oct 2013

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede fricero » 21 Sep 2017

D'un autre côté, il y a un chômage de masse gluant depuis des années sans compter le halo de tous ceux qui sont hors système sans s'inscrire
25% de jeunes sans boulot,
400 000 ASS.... (une très grosse ville de France)
etc, etc,

Je pense qu'avec notre nouveau Président, ça va bouger enfin...

Comme pour le logement où on s'attaque enfin aux propriétaires qui se gavent la panse sur le dos des miséreux
fricero
 
Messages: 1538
Inscription: 26 Mai 2015

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede paulactu » 21 Sep 2017

Diffusé sur notre intranet

A la suite de la parution ce jour, dans un quotidien, d’un article sur l'évolution des effectifs de Pôle emploi en 2018, je tiens à m'adresser directement à vous pour rétablir certains faits car ces informations sont erronées.

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a été sollicitée sur le sujet. Elle indique une baisse légère de l’effectif de Pôle emploi pour l'an prochain à hauteur de "quelques centaines" de postes, bien loin des milliers de postes évoqués dans la presse. Quant à une possible privatisation de Pôle emploi, elle s'est "inscrite en faux" et a jugé cette hypothèse "hors sujet". Madame Pénicaud a enfin affiché sa "confiance" en notre travail, rappelé que 73% des employeurs et demandeurs d'emploi en étaient satisfaits, et salué nos innovations.

Par ailleurs, je tiens à rappeler que les métiers qui contribuent à notre relation avec les demandeurs d'emploi et les recruteurs représentent plus des trois quarts de notre effectif. Quant au management, loin de constituer un groupe pléthorique, il rassemble 11 % des effectifs.

N’accordons pas de crédit aux rumeurs.

Je sais la difficulté qui est la vôtre dans l’exercice de notre mission au quotidien au service des entreprises et des demandeurs d’emploi. Ce message est donc aussi pour moi l’occasion de vous remercier sincèrement pour votre implication et vous dire toute ma reconnaissance et ma gratitude.

Bien à vous,
Jean Bassères


Belle langue de bois de mon DG

J'ai lu un peu vite vos échanges mais il ne me semble pas y avoir lu que la fusion ANPE/ASSEDIC en 2008 a eu pour effet de créer des doublons ou triplons de poste en DG, DR ou DT car il n'était pas question de licencier qui que ce soit à cette époque. Ce ne sont même des "copains" qui ont été placés mais des fonctions qui ont été créées :oops:
paulactu
 
Messages: 3082
Inscription: 21 Juil 2012

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede fricero » 21 Sep 2017

Surement exact : avec la fusion, ils ont du garder des doubles postes au niveau encadrement
9 ans après, ils s'en aperçoivent...

Quant au DG : "qui ne dit mot consent"
Il faut mieux qu'il démente :D
fricero
 
Messages: 1538
Inscription: 26 Mai 2015

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede paulactu » 21 Sep 2017

Celle là je la découvre à l'instant (je supprime le nom de l'OS, pas là pour leur faire la pub non plus)

Lettre ouverte à M. le Directeur général,

A la suite de votre communication pour tenter de rassurer les agents après les annonces faites par Mme. Penicaud dans les medias, nous tenons à nous adresser à vous pour rétablir certains faits.

La crédulité dont vous semblez nous croire capable est presque injurieuse et méprisante et soyez sûr monsieur le Directeur Général que nous n’accordons aucun crédit aux rumeurs. Les faits sont à eux seuls suffisamment graves pour alarmer les agents.

Dans votre lettre, vous ne démentez en réalité aucune information. Vous confirmez au contraire l’article du Parisien annonçant une suppression « à 3 chiffres » d’effectifs à commencer par les fonctions support. On parle bien de la disparition de centaines de postes dès 2018 que vous balayez d’un revers de main en osant les qualifier de « légère baisse d’effectifs». Les 600 ou 700 (peut-être plus) personnes concernées et leurs familles apprécieront. Pensez-vous vraiment que :

· La suppression de « quelques centaines de postes » pour 2018 ne devrait pas nous inquiéter ?

· L’ordonnance n°8 qui acte le transfert sur la CSG des cotisations salariales et signe l’arrêt de mort de l’assurance chômage ne devrait pas nous inquiéter ?

· L’accord GPEC de 2016 entérinant la quasi disparition des métiers de l’indemnisation au profit d’opérateurs privés ne devrait pas nous inquiéter ?

· La disparition des offres de services spécifiques comme le réseau cadre ne devrait pas nous inquiéter ?

· La suppression de milliers de contrats CUI (dont 350 en Ile de France) ne devrait pas nous inquiéter ?

· L’externalisation massive de nos missions en application du plan de restructuration 2020 ne devrait pas nous inquiéter ?

· Le gouvernement qui cherche à faire 3 milliard d’euros d’économie sur notre dos et celui des demandeurs d’emploi ne devrait pas nous inquiéter ?

Madame Pénicaud peut juger, avec vous, la question de la privatisation « hors sujet » cela ne nous rassure en rien et ne dément pas les propos qu’elle a elle-même tenus dans les medias. Toutes les politiques concernant pôle emploi depuis plusieurs années vont dans ce sens. La privatisation de pôle emploi a déjà commencé même si vous l’appelez pudiquement externalisation.

La XXXXX dénonce depuis des années cette politique de destruction de nos métiers et du service public de l’emploi. Nous mettrons tout en œuvre pour contrer ce projet et défendre nos emplois et nos missions. Nous pensons que seul un mouvement de grève de grande ampleur sera à même de faire plier le gouvernement et nous appelons tous les syndicats et tous les agents à le construire avec nous dans l’unité pour obtenir satisfaction de nos revendications.
paulactu
 
Messages: 3082
Inscription: 21 Juil 2012

Re: Une cure sévère à Pôle Emploi

Messagede paulactu » 21 Sep 2017

fricero a écrit:Surement exact : avec la fusion, ils ont du garder des doubles postes au niveau encadrement
9 ans après, ils s'en aperçoivent...

Il y a surtout eu CREATION de nouvelles fonctions (dont pléthore en SUPPORT) et ça fait du monde que nous pauvres conseillers avons sur le dos toute la journée d'une façon ou d'une autre puisque dans la réalité les SEULS à être au contact direct avec les demandeurs ce sont nous
paulactu
 
Messages: 3082
Inscription: 21 Juil 2012

Suivante

Retourner vers VOS INFOS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré