Actu Chômage

dimanche
24 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Qui sommes-nous ?

Présentation d'APNÉE

Envoyer Imprimer
POUR REFAIRE SURFACE...

Décembre 2003. Une dizaine de chômeurs "Recalculés" s'interrogent avant de s'engager plus avant dans la lutte contre le chômage et pour l'emploi. Ils s'attellent alors à dresser un état des lieux dont le constat s'avère édifiant !

Si le chômage est aujourd'hui la première préoccupation des Français, les initiatives personnelles ou collectives répondant aux craintes qu'il suscite et aux dégâts qu'il provoque sont pratiquement inexistantes. Seules quelques associations très actives (notamment AC! Agir ensemble contre le chômage, le MNCP, l'APEIS et la CGT-Chômeurs) se mobilisent pour la défense des droits des chômeurs. Et quelques "institutionnels" accompagnent tant bien que mal les demandeurs d'emploi dans leurs recherches… Pour vous en convaincre, prenez la peine de taper le mot "chômage" sur un moteur de recherches internet. Si le sujet est abordé en long et en large, les initiatives concrètes pointent aux abonnés absents. Navrant !

Voilà pourtant un sujet qui impose une mobilisation générale pour sortir de l'impasse de 30 ans de chômage endémique, réfléchir et agir ensemble contre ce fléau qui touche des millions d'entre nous. Car le chômage fait peur, dénature et déclasse les citoyens auxquels il s'attaque. En plus de sa propension à fragiliser tout l'entourage de sa victime, cette tare polymorphe se propage dans toutes les couches de la société sans aucune distinction : c'est là son seul aspect non discriminatoire ! On avait moins de pudeur il y a deux siècles à déclarer sa syphilis (maladie dite honteuse, à l'époque) que d'avouer aujourd'hui son appartenance à cette caste infamante que constitue cette énorme minorité "d'inemployés"…

Face à ce terrible constat, nous créons APNÉE, Alternatives Pour une Nouvelle Économie de l'Emploi, association qui a pour objet d'ouvrir de nouveaux champs d'expression et d'initiatives pour les chômeurs qui veulent s'informer, échanger et entreprendre.
Cette structure indépendante n'a pas de couleur politique marquée - ses initiateurs venants de divers horizons -, ce qui en fait toute sa richesse. La pluralité d'opinions émises est la garante du fonctionnement démocratique de cette assemblée de bons vouloirs bénévoles.

Nous espérons avec l'aide de tous concourir à faire reculer le chômage par nos idées, nos propositions et nos actions. C'est uniquement en prenant conscience de l'ampleur du drame et des dégâts qu'il inflige que nous réussirons. Notre ambition est de rendre leur dignité aux plus démuni(e)s, de l'énergie aux découragé(e)s et de proposer des solutions à tous ceux qui se battent.

(Texte introductif rédigé en septembre 2004, lors de la création d'Actuchomage.)

L'association APNÉE est régie par la Loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. Déclaration à la préfecture de Paris le 5 mai 2004. Parution au Journal Officiel le 5 juin 2004. Activité : Economie/Social. N° de parution : 2004023. N° d'annonce : 1211. N° de Siren : 477 638 175 - N° de Siret : 477 638 175 00018. Code APE : 913E.

Mis à jour ( Mardi, 02 Décembre 2014 00:30 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...

Soutenir Actuchomage