Actu Chômage

vendredi
15 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique La Prime de Noël a perdu 30% de sa valeur

La Prime de Noël a perdu 30% de sa valeur

Envoyer Imprimer

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, reconduit le versement de la Prime de Noël à 2,5 millions de pauvres. Youpi !

altSelon les termes du communiqué de presse triomphal qui soutient cette annonce, la ministre s'enorgueillit que "le versement de la Prime de Noël traduit l’engagement du Gouvernement dans la lutte contre la pauvreté et pour le pouvoir d’achat des foyers modestes".

 

"Lutte contre la pauvreté" à la rigueur dès lors que l'État verse aux démunis une prime qui reste exceptionnelle, à laquelle le gouvernement pourrait renoncer un jour si l'envie lui vient.

En revanche, la sauvergarde du "pouvoir d’achat des foyers modestes" ne peut être un satisfecit dès lors que la Prime de Noël pour une personne isolée n'a pas été revalorisée depuis 1998. Elle s'élève aujourd'hui à 152,45 euros contre 1.000 francs il y a près de 20 ans (1). Elle a donc perdu - au bas mot - 30% de sa valeur (2).

(1) Cette prime a été revalorisée une seule fois en 2008 sous Sarkozy, à 220 euros (revalorisation qui n'a pas été pérennisée). Son montant s’adapte désormais à la situation familiale des bénéficiaires. Un couple reçoit davantage qu’une personne seule et la somme s’élève en fonction du nombre d’enfants à charge (320,14 euros pour une famille de deux enfants).

(2) À en croire les calculateurs disponibles sur la Toile, une prime de 152 euros (1.000 francs) versée en 1998 devrait s'élever à 197 euros en 2017 pour conserver sa valeur.

Actuchomage.org

Mis à jour ( Lundi, 04 Décembre 2017 18:34 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...