Actu Chômage

vendredi
18 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte

Break !

Envoyer Imprimer

Actuchomage s’accorde un sérieux break après ce long chemin de croix électoral.

alt« De défaite en défaite jusqu’à la victoire », positivait le Grand Timonier, Mao Tse Rien du Tout.

Les défaites, ah ça on les cumule nous autres chômeurs longue durée et bienheureux bénéficiaires du RSA. Pour la victoire il faudra encore attendre !

La patience est inscrite dans nos chromosomes depuis le temps. Mutation génétique irréversible qui touche l'homo sapionce… faute d'obligations matinales.

Nous percevons néanmoins une lueur d’espoir dans notre assoupissement : Cette météo outrageusement ensoleillée qui illumine la France depuis l’élection de notre Jupiter. Signe prémonitoire de lendemains qui chantent ?

Les Cieux furent moins cléments pour l’accession au trône de son prédécesseur tout mou, celui qui se félicitait il y a quelques semaines, devant ses camarades de la rue de Solférino, d’avoir laissé la France en meilleur état qu’il ne l’avait trouvée. Tout comme le Parti socialiste finalement. La bonne blague !

Les éléments déchaînés le saluèrent dès l’entame de son quinquennat quand la foudre s’abattit sur l’avion présidentiel en partance pour Berlin, le 15 mai 2012.

Et des pluies torrentielles s’invitèrent à ses déplacements officiels au point de lui inspirer une formule qui restera gravée au Panthéon de l’Hollandie : « Gouverner, c’est pleuvoir ! », et non prévoir.

Nous nous égarons !

« Il y a du soleil sur la France et le reste n’a pas d’importance ! », fredonnait naguère le duo Stone et Charden. Eh bien nous reprenons ce refrain guilleret à notre compte en attendant de savoir à quelle sauce nous allons être mangés à la rentrée. Parce que, disons-le, « de défaite en défaite jusqu’à la victoire » ça use !

Il est probable que nous fermions boutique quasiment tout l’été tant nous avons le sentiment de prêcher dans le désert depuis des années (Actuchomage a été inauguré en 2004).

Nous qui prônions la Révolution (sociale), nous avons été dépassés par la Révolution en Marche de l’échevelé Macron qui nous a ringardisés en quelques discours enflammés.

Nous pensions prétentieusement personnifier une avant-garde militante ? L’élection du Révolutionnaire Emmanuel nous jette sans ménagement dans les oubliettes où croupissent les has-been du Grand Soir.

Faute d’avenir professionnel, nous espérions incarner l’avenir tout court. Nous n’incarnons rien… ou peut-être la défaite, la loose, comme disent les Marcheurs mondialisés.

Les forums d’Actuchomage seront donc fermés à partir du 21 juin, au solstice d’été, jour le plus long de l’année. Les quelques rares à nous suivre encore nous retrouverons peut-être courant juillet-août si l’actualité le nécessite. Assurément en septembre !

Les grincheux qui s’étonneront de cet abandon de poste, de cette désertion devant l'ennemi, comprendront que cela fait 13 ans que nous émettons quasiment sans relâche… de défaite en défaite.

Il est temps de prendre un peu de recul sur notre engagement en faveur des chômeurs et précaires… jusqu’à la Victoire. ;-)

Profitez de la vie (et du soleil) autant que possible !

Solidairement

Mis à jour ( Mercredi, 12 Juillet 2017 15:49 )  

Votre avis ?

Que vous inspire l'élection d'Emmanuel Macron ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...