Actu Chômage

samedi
1 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Heureuse nouvelle : Le site Actuchomage tire sa révérence

Heureuse nouvelle : Le site Actuchomage tire sa révérence

Envoyer Imprimer

Actuchomage a l'immense plaisir de vous annoncer sa prochaine disparition ou une possible reconversion en Actu-travail. Éloge funèbre.

altAu lancement d’Actuchomage en 2004, nous avions trouvé un gimmick rigolo : «Le seul site qui n’aspire qu’à disparaître. Le jour où le chômage disparaîtra».

Depuis, notre vœu tardait à se réaliser nous contraignant même à une surcharge de travail tant le chômage progressait, pour atteindre les sommets qu’il connaît aujourd’hui.

«Merde, qu’on se disait. Déjà qu’on est au chomdu, v’là qu’il faut bosser plus encore !».

Car telle est la mécanique schizophrénique de notre engagement : plus il y a de chômeurs, plus notre labeur augmente… comme chez Pôle Emploi, à la CAF et dans les centres d’insertion. Sauf que nous ne sommes pas payés pour ça.

Mais ce STO (1) va enfin connaître un dénouement heureux. Nos libérateurs s’apprêtent à briser les chaînes de notre esclave militant et ouvrir en grand les portes du camp où nous étions incarcérés depuis 13 ans. Putain 13 ans !

Leurs noms s’inscriront en lettres d’or dans le Grand Livre de l’Histoire sociale de notre pays, aux côtés de ceux qui nous accordèrent les congés payés, le SMIC, les tickets resto, les 40 heures hebdomadaires, puis les 35, et la complémentaire santé.

Bénis soient ces Grands Hommes qui trôneront au Panthéon des bienfaiteurs de l’Humanité… Dimanche.

C’est Jean-Pierre Raffarin qui a ouvert le bal du retour au plein emploi en proposant la génialissime idée d’un Pacte républicain contre le chômage. Quelle audace. Quel visionnaire ce JiPé ! Personne n’y avait pensé avant, pas même lui quand il était aux affaires. Et voilà que dans un éclair de génie, la fulgurance l'a irradié.

Ce Pacte républicain fera baisser le chômage plus sûrement que la COP21 réduira le réchauffement climatique, qu’on se le dise.

Mais ça consiste en quoi ce machin-là ? Voilà une question sans intérêt. Ce qui compte, c’est le concept mobilisateur qui dépasse les clivages partisans, auquel a adhéré notre entraînant Premier Sinistre. «Tous ensemble, tous ensemble, ouais, ouais !». Ce match contre le chômage est plus enthousiasmant encore qu’une rencontre PSG/Barça qui se solde toujours par… euh… une belle déculottée. Cette fois, pas d’angoisse, la Dream Team relèvera le défi et terrassera ce cancer mortel qui disperse ses métastases dans tout le corps social.

Le chômage a pris un uppercut au foie. À genou qu’il est, acculé dans les cordes par le poids lourd Raffarin et le poids coq Valls.

Le coup de grâce lui sera porté par François Hollande : Un direct du (centre) gauche en pleine tronche. «Prends 500.000 formations dans ta gueule. Vlan !» (promises lors des vœux du président). Il ne s’en relèvera pas.

Depuis, le chômage ne sait plus où il habite. Il s’est fait dépouiller sa race. Il erre groggy en slibard, le regard vide, les pommettes tuméfiées, l’arcade sourcilière dégoulinante. Raffarin, Valls et Hollande vainqueurs par knock-out. Rambo, Rocky et Stallone peuvent, eux, se rhabiller.

Non Monsieur, non ! Il s’agit nullement d’une manœuvre visant à baisser le chômage de façon artificielle en perspective des élections 2017. Pas du tout ! Oui les 500.000 formés sortiront de la catégorie A de Pôle Emploi (le taux officiel) mais ils retrouveront un vrai boulot, promis craché. Parfaitement ! Parce qu’en France ce n’est pas le travail qui manque mais des formations adaptées aux centaines de milliers d’emplois qui ne trouvent pas preneurs depuis des décennies. Ouais, ouais ! Ça fait 20 ans que nos gouvernements successifs nous alertent de cette absurdité : 300.000, 500.00 ou 700.000 emplois sont non pourvus.

Comment ça ? Chirac, Sarkozy et Hollande (Épisode 1) n’ont rien fait pour corriger le tir ? Eh bien moi je dis qu’il n’est jamais trop tard. Faute avouée, faute pardonnée. Notre Flamby métamorphosé en Chef de guerre va mener campagne, comme au Mali, en Centrafrique et en Syrie. Et notre César en sortira auréolé de lauriers.

Toi, Actuchomage, tu vis tes derniers moments, nananananère ! Tu aspirais à disparaître, eh bien tu vas être exaucé. Ah, tu le regrettes déjà le bon vieux temps des 40.000 ou 50.000 nouvelles inscriptions mensuelles, des stats déprimantes, des revendications d’un autre âge : mes allocs ceci, mes droits à l’assurance-chômage cela ; tout ce qui faisait ton quotidien rasoir, ton train-train d’arrière-garde.

Adieu Actuchomage, on ne te regrettera pas ! Depuis 2004, tu n’as rien fait d’autre que plomber le moral des troupes en déversant les tombereaux de jérémiades et de pleurnicheries des soi-disant exclus du travail qui sont surtout de sacrés fumistes. Oui, je n’hésite pas à l’écrire : Des… des fainéants. Le mot est lâché.

Allez, tu as fait ton temps. Vas chialer dans les jupons de ta mère !

Le Pacte républicain contre le chômage a signé ton arrêt de mort. Et les 500.000 formations vont te creuser une profonde sépulture. Repose en Paix !

Yves Barraud

PS : Nous aurez compris qu'Actuchomage tire sa révérence… à ceux qui vont prochainement terrasser le chômage.

(1) Service du travail obligatoire sous l’occupation allemande.

Mis à jour ( Vendredi, 15 Janvier 2016 01:51 )  

Votre avis ?

Mélenchon estime que "le travailleur détaché vole le pain de celui qui se trouve sur place" (discours du 5/07 devant le Parlement européen). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...