Actu Chômage

jeudi
23 mars
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Forum : Un revenu et des droits pour exister !

Forum : Un revenu et des droits pour exister !

Envoyer Imprimer
Le forum "Chômeurs, Précaires, Intermittents : Un revenu et des droits pour exister !" se déroulera les 24 et 25 octobre 2015 à Paris et à Saint-Denis. Venez nombreux.

Il est initié par AC ! (Agir ensemble contre le chômage), avec le soutien et la participation de plusieurs organisations et collectifs :

Mouvement national des chômeurs et des précaires (MNCP), Association pour l’emploi, l’information et la solidarité (APEIS), Coordination des intermittents et précaires (CIP), Réseau salariat, Actuchomage.org, Syndicats SUD Pôle Emploi et SNU-FSU Pôle Emploi, Collectif national pour les droits des femmes, Fondation Copernic.  

Le mouvement des chômeurs de la fin des années 1990 fut l’occasion d’affirmer des revendications afin de répondre aux urgences sociales liées au chômage (baisse du temps de travail, nécessité d’un droit au revenu, transports gratuits). Depuis lors, nous avons assisté au durcissement des conditions d’accès aux indemnités de chômage, à la dégradation des conditions d’accueil des demandeurs d’emploi, à l’extension des contrôles et des menaces de radiations.

Il paraît donc indispensable d’effectuer un nouvel état des lieux du chômage et du service fourni par Pôle Emploi.

Nous faisons aujourd’hui le constat d’une aggravation sans précédent du chômage et de la précarité en France (avec 6,3 millions de personnes inscrites à Pôle Emploi), d’une discontinuité croissante de l’emploi, et en même temps d’une large diversification des situations, qui entraîne un éparpillement des forces. Plusieurs millions de personnes passent ainsi chaque année par Pôle Emploi, et connaissent, de façon récurrente, des périodes de chômage, de petits boulots, de contrats précaires ou en CDI – les conditions de licenciement ayant été considérablement assouplies, même pour ce dernier.

De nombreuses personnes qui tentent de créer leur propre activité ou de survivre avec une petite entreprise, se retrouvent dans la pauvreté. Les femmes sont les plus concernées à la fois par le travail informel, les contrats précaires, de courte durée et à faible volume horaire, donc à faible salaire.

Face à cette réalité d’un monde du travail éclaté, le régime d’indemnisation du chômage apparaît de plus en plus inadapté et menacé, alors que moins d’un chômeur sur deux est indemnisé. De nombreuses luttes de travailleur-se-s précaires se sont développées (intermittents, intérimaires, salariés de la sous-traitance, postiers, contractuels et vacataires du secteur public) avec des objectifs revendicatifs qui peuvent sembler très différents, mais qui font ressurgir la nécessité de droits sociaux communs à tous, par-delà la diversité des situations.

Les associations de chômeurs et de précaires avaient élaboré et signé en 2008-2009, une plateforme commune pour une garantie de revenu et la continuité des droits. Nous avons assisté depuis 20 ans à une évolution du mouvement des chômeurs et des précaires, et à un développement de réflexions et de propositions en vue d’instaurer un modèle d’indemnisation du chômage alternatif, voire un nouveau statut du salarié ou du producteur (salaire socialisé, revenu de base inconditionnel).

Nous souhaitons engager à nouveau une confrontation autour de ces différentes propositions afin d’avancer dans la construction d’une position commune sur ces questions, et en prévision de la négociation d’une nouvelle convention UNÉDIC en 2016.

Alors que les richesses créées et la productivité du travail n’ont jamais été aussi élevées, il est indispensable de mener une lutte offensive afin d’obtenir la reconnaissance de droits sociaux  permettant des conditions de vie décentes pour toutes et tous.

++++++++++

Demandez le programme !

Samedi 24 octobre : Salle Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, Paris 2e (Métro : Sentier).

13h30 : Accueil des participants - 14h00 : Introduction par AC !
14h30 : Table ronde n°1 - Pour un nouveau statut du salarié ou du producteur.
Intervenants : Mathieu  Grégoire (sociologue), Christine Jakse (Réseau salariat), Marc  Slyper (CGT-spectacle), Catherine Lebrun, (Solidaires), Alain Véronèse (sociologue, AC !), Samuel Churin, CIP - 16h00 : Débat - 17h00 : Pause  et spectacle
18h00 : Table ronde n°2 - Indemnisation du chômage, minima sociaux, fonctionnement de Pôle Emploi. Les enjeux et les propositions face aux prochaines échéances. Interventions de : AC !, MNCP, APEIS, CIP, SUD Pôle Emploi, SNU-FSU Pôle Emploi, FSU - 19h30 Débat et 21h00 Clôture.

Dimanche 25 octobre : Bourse du Travail de Saint-Denis, 9-11 rue Génin, Métro Porte de Paris (ligne 13).

9h30 Ateliers thématiques :
• Luttes et revendications des travailleuse-r-s précaires • Élaboration d’un texte d’appel à mobilisation et de propositions d’action • Revenu garanti ou bien salaire socialisé ? • Accès aux droits : logement, santé, transports, formation • Contre les dérives à Pôle Emploi, exiger un vrai service public
13h00 : Pause déjeuner - 14h30 : Assemblée plénière - 16h30 : Clôture                          

Inscriptions : Dans le cas où vous souhaitez déjeuner sur place le dimanche à midi, une inscription est nécessaire à l'adresse suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Plus d'informations et documents préparatoires sur www.ac-chomage.org

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 19 Octobre 2015 10:40 )  

Votre avis ?

Les élections présidentielles approchent. Pour quel candidat envisagez-vous de voter ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...