Actu Chômage

jeudi
23 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Qui veut tuer le Chômage accuse les Chômeurs – Qu’en pensent nos lecteurs ?

Qui veut tuer le Chômage accuse les Chômeurs – Qu’en pensent nos lecteurs ?

Envoyer Imprimer
Comme chaque année, la chasse est ouverte. Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage, affirme l’adage. Mais en politique c'est : Qui veut tuer le chômage accuse les chômeurs.

Actuchomage est avant tout un site qui donne la parole aux Chômeurs et Précaires.

D’aucuns voudraient reléguer cette population aux rangs des abrutis et des ignares alors que, bien au contraire, nombre d’entre eux sont extrêmement vigilants, curieux et diablement perspicaces dans leur quête de vérité et d’informations fiables (contrairement à beaucoup d’hommes politiques et de journalistes).

Pendant les deux premières années du quinquennat de François Hollande, le débat sur les «Chômeurs fainéants et profiteurs» (si cher à Nicolas Sarkozy et ses aboyeurs) s’est incontestablement pacifié. Mais depuis la nomination de Manuel Valls, François Rebsamen et Emmanuel Macron, le voilà qui s’enflamme à nouveau avec son lot de contrevérités, de mensonges éhontés, d’informations orientées, partielles et partisanes.

Des chômeurs qui ne cherchent pas de travail, évidemment qu’il y en a. Mais ils sont majoritairement (dé)motivés par leurs recherches infructueuses.

Des chômeurs qui trichent, bien sûr qu’on en trouve. Mais les abus sont insignifiants au regard des fraudes fiscales, douanières et sociales (travail dissimulé, cotisations non versées à l'URSSAF) qui se chiffrent en dizaines de milliards d’euros.

Cerise sur le gâteau, les Chômeurs français seraient «trop bien indemnisés», d'après Manuel Valls. Ils ne le sont pas mieux que dans les autres pays européens. Mais surtout, la majorité d’entre eux ne sont pas indemnisés par l’assurance-chômage et doivent survivre avec des minima sociaux de misère (autour de 400/450 euros par mois), quand ils y ont droit.

Nous n’avons pas jugé utile de compiler une fois de plus toutes les inepties prononcées et rédigées sur le dos des «Chômeurs profiteurs» ces dernières semaines. Nos lecteurs et utilisateurs l’ont fait pour nous ET POUR VOUS, sur nos forums.

Les arguments qui tordent le cou à la stigmatisation des Chômeurs se trouvent ici. Il suffit de cliquer sur ce lien. Vous arriverez alors en page 5 des échanges (les précédentes sont aussi instructives). Vous y trouverez toute la matière : articles, analyses, décryptages…

Cette documentation va nous être indispensable. À l’approche des prochaines élections, ils vont tous chercher (à l’exception de la gauche de la gauche) à casser du chômeur pour caresser l'opinion dans le sens du poil, à défaut de lutter contre le chômage. 

Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage. Une chose est exacte dans cet adage : Les Chômeurs l’ont… la rage… à force de se faire taper dessus par les incompétents qui ne leur apportent aucune solution, aucune perspective.
Mis à jour ( Dimanche, 12 Octobre 2014 23:15 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...