Actu Chômage

jeudi
18 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Chiffres du Chômage : Coup de Gueule du MNCP sur LCI

Chiffres du Chômage : Coup de Gueule du MNCP sur LCI

Envoyer Imprimer
Zalie, du Mouvement National des Chômeurs et Précaires (MNCP), ne partage pas le satisfecit de Michel Sapin concernant les chiffres du chômage, à la baisse en août. Elle l’a fait savoir sur LCI.

À peine annoncés, immédiatement contestés, les chiffres du chômage d’août 2013 qui, selon le gouvernement, amorcent une décrue.

Le satisfecit gouvernemental ne trouve pas grâce aux yeux de Zalie du MNCP. Vous trouverez ci-dessous son intervention face aux caméras de LCI.

Si l’entame est un peu brouillonne (la militante passe en revue toutes les facettes du chômage, de la précarité et des populations concernées, au risque de déboussoler les téléspectateurs), la suite est plus posée donc forcément plus compréhensible. Zalie y évoque l’effet «contrats aidés» (largement subventionnés par l’état) et les «sorties massives de Pôle Emploi» qui suscitent bien des interrogations.  

L’exercice (du coup de gueule face aux caméras) est risqué et périlleux à mener. Bravo donc pour cette prestation plutôt audacieuse.

Nous ajouterons cependant un bémol à la clé. Zalie dénonce «la continuité Sarkozy/Hollande sur les problématiques d’emploi et de chômage». Nous estimons, pour notre part, qu’on ne peut affirmer que rien n’a changé.

Les discours du gouvernement et du président actuels sont nettement plus apaisés que ceux tenus par leurs prédécesseurs qui stigmatisaient de façon outrancière les demandeurs d’emploi, considérés comme des fainéants et des profiteurs. Si Zalie évoque cette réalité, elle ne doit pas être minimisée au regard de tout ce que nous avons encaissé entre 2007 et 2012.

Par ailleurs, depuis l’élection de François Hollande, la publication mensuelle des chiffres du chômage par le ministère du Travail s’accompagne généralement de commentaires plus réservés, rappelant que la «décrue» est ponctuelle et qu’un retournement de tendance, le mois suivant, est envisageable.

Ce que confirment nombre d'analystes, notamment Emmanuel Cugny de France Info (le 26 septembre) qui parle d’une baisse en «trompe-l’œil».

Dans ce registre, on est très loin des analyses déconnectées de Madame Christine Lagarde (ministre de l'Économie sous Sarkozy) qui, telle la Marquise de la célèbre ritournelle, voyait toujours des «signes positifs» dans les chiffres les plus calamiteux.

Yves Barraud





Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 26 Septembre 2013 19:32 )  

Votre avis ?

Que vous inspire l’action du président Emmanuel Macron depuis 18 mois ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...