Actu Chômage

jeudi
20 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Les associations de chômeurs bientôt reçues par Michel Sapin

Les associations de chômeurs bientôt reçues par Michel Sapin

Envoyer Imprimer
Suite aux récentes immolations de chômeurs désespérés, le ministre du Travail a accepté de recevoir les principales organisations le 15 mars prochain.

Mercredi, un chômeur en fin de droits est mort de ses brûlures devant son agence Pôle Emploi de Nantes-Est, rue de la Garde. Ce suicide sacrificiel, déjoué malgré la surveillance policière mise en place suite à ses avertissements à la presse locale et au 3949, a suscité une vive émotion. Peut-être encore plus vive que le suicide de Jean-Louis Cuscusa, 51 ans, allocataire du RSA qui s'est immolé par le feu dans sa CAF de Mantes-la-Jolie en août dernier.

Djamal Chaab, 43 ans, subissait déclassement et précarité depuis quatre ans malgré tous ses efforts. Pour ouvrir de nouveaux droits, il s'était résolu à travailler en intérim, à temps partiel et de nuit en tant que manutentionnaire. Parce qu'il n'a pas déclaré son activité en août 2012 alors qu'il percevait ses derniers mois d'ARE, Pôle Emploi lui a réclamé un indu de 600 € correspondant à son misérable salaire et annoncé que de nouveaux droits ne pourraient lui être accordés à cause de cette non-déclaration, la centaine d'heures qu'il avait effectuées sur la période incriminée étant exclue du calcul. Djamal Chaab, épuisé, redevable de 600 € à Pôle Emploi et condamné à l'ASS (480 €/mois), a craqué.

A Nantes, un rassemblement en hommage à cet homme désespéré s'est tenu dès le lendemain sur le lieu du drame. Un autre est prévu aujourd'hui, samedi 17 février à 15 heures Place Royale. Et une journée nationale de rassemblements devant tous les Pôle Emploi de France pourrait suivre mardi 20 février.

Simultanément, jeudi à Paris, des militants des associations de chômeurs (MNCP, AC!, APEIS…) et du syndicat SUD-Pôle Emploi ont occupé l'agence Alésia, dans le 14e arrondissement. Puis le lendemain vendredi, alors qu'un autre chômeur de longue durée à l'ASS tentait de s'immoler au pied de son immeuble à Saint-Ouen et qu'un SDF menaçait du même geste sur le parking d'un supermarché à Beaune, un rassemblement unitaire (MNCP, APEIS, AC!, CGT-Chômeurs, CNT, Recours-Radiation, réseau Stop Précarité, DAL, SUD-Pôle Emploi et Solidaires) a eu lieu devant le siège national de Pôle Emploi, à la Porte des Lilas :



Finalement, malgré la fermeture du lieu pour "risque de manifestation", trois délégués (Recours-Radiation, CNT et AC!) ont été reçus : lire un compte-rendu de l'entretien en commentaire.

Les associations, MNCP en tête, ont bien évidemment sollicité le ministre du Travail, qui a accepté de les recevoir… le 15 mars prochain, dans le cadre d'un comité national de liaison exceptionnel où un dialogue se tiendra entre Michel Sapin, les organisations de chômeurs et les organisations syndicales. Une réunion préparatoire se déroulera au ministère le 7 mars avec les organisations de chômeurs.

Même si leur demande d'être reçues en urgence par le ministre après le suicide de Djamal Chaab à Nantes n'a pas vraiment abouti, elles prennent acte de cette ouverture au dialogue. De nombreux sujets seront à l'ordre du jour : fonctionnement de Pôle Emploi, moratoire sur les indus et fin des radiations automatiques, loi sur les "droits et devoirs" des privés d'emploi, futures négociations Unedic, participation des chômeurs aux institutions qui les concernent...

Les associations avertissent qu'elles poursuivront sans relâche leurs actions et mobilisations pour la défense des droits et l'amélioration des conditions de vie des chômeurs et précaires.

A suivre, donc.

SH


DERNIÈRE MINUTE : On apprend que les immolations de chômeurs ne feront pas partie de l'ordre du jour de cette rencontre, dixit un conseiller technique du ministère avec lequel Recours-Radiation est en contact, car ce sujet sort du "format du Comité de liaison" !



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 19 Février 2013 13:53 )  

Votre avis ?

Actuchomage tire sa révérence début 2019 (faute de sous et d'énergie pour poursuivre l'aventure engagée en 2004). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...