Actu Chômage

mardi
21 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique RSA : une pitoyable revalorisation

RSA : une pitoyable revalorisation

Envoyer Imprimer
Jean-Marc Ayrault devrait annoncer tout à l'heure une hausse du RSA de 10% sur cinq ans, dont 2% dès 2013. Ainsi compte-t-il lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale : à moindre frais.

La conférence nationale de "lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale" se poursuit ce mardi 11 décembre. Elle s'achèvera cet après-midi par un discours du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui tracera les grandes lignes d'un plan visant à endiguer la pauvreté...

Annoncée en juillet par François Hollande, cette conférence réunit plusieurs ministres et de nombreuses associations qui ont planché, en amont, sur sept thématiques : l'accès à l'emploi, l'accès aux minima sociaux, l'enfance, le surendettement, le logement, la santé, et la gouvernance des politiques de solidarité. Face à l'évolution récente de la pauvreté, il va sans dire que les attentes sont très élevées.

Nos amis du MNCP (Mouvement national des Chômeurs & Précaires), après avoir été auditionnés sur l'accès aux droits, ont été invités à participer aux tables-rondes sur l'emploi et la gouvernance. Déçus par la faiblesse des propositions, leurs collectifs manifestaient hier dans vingt villes de France et à Paris, place d'Iéna devant le Cese où se tient la conférence => voir notre vidéo ci-dessous.

43% du seuil de pauvreté

L'une des mesures phares de ce plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté sera la revalorisation du RSA-socle (ex-RMI), une demande forte des associations qui dénoncent depuis longtemps le décrochage de ce revenu.

En effet, le RSA est revalorisé tous les ans au rythme de l'inflation, beaucoup plus lentement que le Smic et les salaires en général. A sa création en 1989, le RMI correspondait à 50% du salaire minimum.

Le RSA-socle s'élève aujourd'hui à 475 euros pour un célibataire sans enfant (418 euros une fois déduit le "forfait logement" de la CAF, véritable racket consistant à amputer le RSA de 95% des allocataires => lire en commentaire) et à 598 euros pour un couple (712 avant le forfait). Hors "forfait logement", le montant du RSA représente la moitié du seuil de pauvreté monétaire — 964 euros en 2010 pour une personne seule — contre 80% il y a dix ans. Une fois le "forfait logement" déduit, on tombe à 43%.

Endiguer la pauvreté, vraiment ?

Pour corriger cette dégradation, le Premier ministre devrait annoncer aujourd'hui une hausse de 2% en 2013 [1] en plus de la revalorisation automatique liée à l'inflation. Cette revalorisation se poursuivra les prochaines années pour atteindre 10% sur cinq ans, et coûtera 1 milliard d'euros aux finances publiques en rythme annuel.

Sauf que 2% d'augmentation pour une personne seule équivaut à 9,50 € de plus par mois (hors "forfait logement"). Même si ce "coup de pouce" s'ajoute à la revalorisation automatique annuelle liée à l'inflation — 1,7% l'année dernière, soit 8 € de plus par mois (hors "forfait logement", j'insiste); cette année, on tend vers 1,75% —, ce n'est pas avec ça qu'on endigue la pauvreté [2] !

Pourquoi ne pas avoir appliqué cette augmentation d'un coup ? 47,50 € par mois tout de suite, ça avait de la gueule ! De quoi soutenir la consommation des ménages. Mais non : c'est une question de gros sous et, comme à chaque fois, il y en a plus pour les riches que pour les miséreux qui subiront eux aussi — et durement — la hausse de la TVA (entre autres) pour financer le "crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi" de 20 milliards accordé sans contreparties aux entreprises.

Non-recours au RSA : 5,3 milliards de non-dépenses

Quelque deux millions de foyers bénéficient du RSA, dont 1,39 million du RSA-socle, selon les derniers chiffres de la Caisse nationale d'allocations familiales. Mais 33% des personnes éligibles au RSA-socle ne le demandent pas. Concernant le RSA-activité, qui offre un complément de revenus aux "travailleurs pauvres", le gouvernement annonce une réforme pour le premier semestre 2013 car il est jugé trop complexe à obtenir : ainsi, 68% des personnes éligibles ne le demandent pas non plus.

Au total, l'estimation de la non-dépense engendrée par le non-recours au RSA s'élève à 5,3 milliards d'euros par an. A comparer avec le coût de cette pitoyable revalorisation sur cinq ans : 1 milliard...

Non revalorisation de la prime de Noël

Bien qu'elle soit reconduite et son financement pérennisé, son montant restera inchangé. Là aussi, on se moque du monde puisque le montant de cette prime est le même depuis 14 ans alors que les prix ont flambé. Mais cette "prime aux fainéants" scandalise déjà monsieur et madame Michu : on comprend que le gouvernement ne souhaite pas les froisser davantage.

Tandis que des multinationales planchent sur le potentiel marché de la pauvreté (vendre à des miséreux de plus en plus nombreux, c'est aussi un business), le gouvernement ferait bien de ne pas perdre de vue que nos 9 millions de pauvres et 3 millions de Smicards participent eux aussi à la demande intérieure, donc à l'activité du pays. Lorsqu'on parle de "lutte contre l'exclusion", négliger leur rôle est non seulement un non-sens économique, mais une faute morale. 

SH

[1] Dernière minute : Les 2% promis dès 2013 ne s'appliqueront pas avant septembre !

[2] Dernière minute : Le coût total de ce plan d'ici 2017 ne dépassera pas 2,5 milliards... La montagne a accouché d'une souris !

La conférence n'est même pas terminée (il est 14h) qu'on en connaît déjà les conclusions, qui fleurissent sur les principaux sites d'information. Comme pour la "grande conférence sociale" de juillet, les décisions étaient prises à l'avance; à croire qu'à chaque fois les participants ne sont là que pour amuser la galerie !
Nous attendons la réaction du MNCP, qui doit l'avoir en travers de la gorge.

Lundi soir à Paris, les associations ont manifesté en marge de la conférence :



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 12 Janvier 2013 21:10 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2012-12-11 13:41 Il a dit : "J'ai décidé de redresser la courbe de progression du RSA socle pour amener son niveau à 50% du Smic. Je souhaite que d'ici 2017, c'est-à-dire à la fin du quinquennat, il ait augmenté de 10%, en plus de l'indexation annuelle sur l'inflation, avec une première revalorisation dès septembre 2013"…

Actuellement, le Smic est à 1.117 euros net (moitié : 558 €). D'ici 2017, il approchera de 1.200 euros net. Or, la revalorisation du RSA telle qu'il la prévoit avec son plan pluriannuel n'atteindra jamais cet objectif ! Ce ne sont pas les 50 ou 60 € d'augmentation péniblement obtenus en fin de mandature qui hisseront le RSA à 600 €/mois.

Jean-Marc Ayrault, aussi menteur que Mittal ?
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patdu49 2012-12-11 14:20 Oui des branleurs …

Même en augmentant aujourd'hui de 10% d'un seul coup le RSA net, ça donnerait :

418€ + 41,80€ = 459,80€
ça n'atteindrait donc déjà même pas 50% du smic d'aujourd'hui .. 558,50€

on serait encore à 41,5% du smic 2012 … alors de 2017 .. n'en parlons pas…

En 2010 le RSA 405€, il représentait 42% du taux de pauvreté 2010 qui était de 964€

smic net 2010 : 1056€
RSA 2010 représentait moins de 38.5% du smic

smic net 2012 : 1117€
RSA 2012 représente moins de 37.5% du smic
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # colporte heure 2012-12-14 15:46 Multi-citer superuser:
Jean-Marc Ayrault, aussi menteur que Mittal ?


Pour prolonger le parcours de l'abjection socialiste, un retour sur cette soit disant "hausse" qui programme de fait la baisse des minima et sur la gestion locale de cette même prestation : En Ariège comme ailleurs, le R.S.A.ste est lui aussi une zone à défendre
www.cip-idf.org/article.php3?id_article=6461
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patdu49 2012-12-11 13:49 Un vrai foutage de gueule effectivement, mais rien de surprenant cela dit, de la part de cette gauche bourgeoise déconnectée.

Déja d'entrée de jeu, les données sont faussées puisqu'ils se basent sur des chiffres de 2010 alors qu'en 2 ans, tout c'est largement encore + aggravé.

Petites erreurs dans ton article Sophie, le forfait logement est ôté, qu'on bénéficie de l'APL ou non, dés lors qu'on a un logement fixe, un abri fixe (donc y compris propriétaire ou hébergé à titre gratuit), les seuls fois ou le forfait logement n'est pas ôté, c'est si on est SDF ou hébergé gracieusement mais qu'on participe aux charges et qu'on peut le prouver (à condition d'en faire demande particulière, pour ce dernier cas de figure, rien d'automatique, et c'est rarement appliqué dans les faits donc).

Sinon pour le plafond atteignable RSA socle couple c'est 598€ (forfait logement ôté), 712 sinon.

Autrement même pas un mot sur l'ASS et pour les plafonds CMU, que du flou, bref du PS pur jus.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # willemijns2 2012-12-11 14:21 Multi-citer patdu49:
Autrement même pas un mot sur l'ASS


exact… sinon ca sera 2% en 2013 et 8% en 2017 ? ^^
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-12-11 14:25 Multi-citer patdu49:
Le forfait logement est ôté, qu'on bénéficie de l'APL ou non, dès lors qu'on a un logement fixe, un abri fixe (donc y compris propriétaire ou hébergé à titre gratuit). Les seules fois où le forfait logement n'est pas ôté, c'est si on est SDF ou hébergé gracieusement mais qu'on participe aux charges et qu'on peut le prouver (à condition d'en faire la demande particulière; pour ce dernier cas de figure, rien d'automatique, et c'est rarement appliqué dans les faits donc).
Exact ! Merci pour cette précision importante.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Mimolette 1er 2012-12-11 20:16 Ca vous étonne de la part de Rose Mafia?
Un pourri reste un pourri, et le P.S est une sous-merde cramouasie.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patdu49 2012-12-11 14:04 Le taux de pauvreté en 2012 doit avoisiner les 1050€ net pour une personne seule. ( on ajoute ensuite 50% de ce montant par adulte en + au foyer et enfant de 14 ans et +, et 30% par enfant de moins de 14 ans, pour connaitre le taux de pauvreté du foyer )

le RSA socle, étant réellement de 418€ pour une personne seule ( de plafond atteignable de revenus RSA compris ) car ne pas oublier qu'ils ôtent jusqu'à une taxe détournée, sur l'épargne, qu'ils ôtent les aides familiales régulières, pensions, etc du plafond pour déterminer le montant du RSA.

On peut donc dire que le RSA d'aujourd'hui, n'atteint même pas 40% (420€) du seuil de pauvreté 2012 (1050€ au bas mot)

Les médias ont une drôle façon de procéder, de prendre le montant du RSA 2012, et de calculer le pourcentage sur le montant du taux de pauvreté, de 2010, 2 ans en arrière, même de presque 3 ans, puisqu'on arrive en 2013 …
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # MacG 2012-12-11 23:49 Multi-citer patdu49:
Les médias ont une drôle façon de procéder, de prendre le montant du RSA 2012, et de calculer le pourcentage sur le montant du taux de pauvreté, de 2010, 2 ans en arrière, même de presque 3 ans, puisqu'on arrive en 2013 …


Je m'en rappelle parce que ça m'a marqué : selon LCI (La Chaîne Intox), à la fin des années 2000 (2007-2008, je sais plus) le RMI, selon eux, était de 600 euros (pour une personne seule on supposait puisqu'aucune précision n'était donnée), donc…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # politeeks 2012-12-11 14:36 Et les nantis avec l'ASS comme moi ? on l'a profond ? (je fait la blague pour éviter de l'avoir en reply).

sinon le plafond CMU est augmenté : 500 000 personnes de plus auront droit à la CMU-C
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-12-11 14:52 Les principales mesures :

www.latribune.fr/actualites/economie/france/20121211trib000736476/conference-sur-la-pauvrete-toutes-les-mesures-du-gouvernement.html

Notez qu'elles ne coûteront qu'entre 2 et 2,5 milliards d'euros d'ici à 2017 : comparé à d'autres dépenses comme les niches fiscales pour les plus riches, c'est vraiment s'en tirer à bon compte !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patdu49 2012-12-11 15:08 Augmenté de combien le plafond, et quand ?

Se méfier comme de la peste des effets d'annonce, de ces gouvernement de bonimenteurs.

ce chiffre de 500 000 bénéficiaires de +, ça ne peut être lié, tout simplement, pour l'écrasante majorité, qu'à l'explosion de la pauvreté, et non pas au relèvement d'on ne sait absolument pas combien des seuils.

Ce méfier là encore comme de la peste des montants des seuils affichés, car là encore comme pour le RSA, ils rajoutent aux ressources dans ce seuil un forfait logement à nos revenus.

Aujourd'hui en 2012, une personne en AAH par exemple dépasse les seuils pour y prétendre, à la CMU.

Pour expliquer, ils marquent (les médias, les menteurs du gouvernement etc ..) : "Le plafond CMU est actuellement fixé à 7.934 euros"
Soit : 7934 : 12 = 661,16€ …

Mais là est le piège, dans la réalité, c'est + bas que ça, puisqu'ils rajoutent à tes ressources, un forfait logement, pour une personne seule de 56.04€ ..

Donc dans la réalité, tes revenus tout compris (hors apl) ne doivent pas dépasser : 611.16 - 56.04 = 605,12€ par mois de moyenne sur les 12 dernier mois précédents la demande ou le renouvellement.

Si tu as 605.13€ de moyenne mensuelle, tu n'y as pas droit.
Voila les VRAIS CHIFFRES, bien réels.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patdu49 2012-12-12 13:25 D'après certains articles de presse, de ce jour, la hausse du plafond CMU serait de 7% en 2013.

Si c'était le cas, ça ferait donc pour une personne seule : 605.12€ + 7% = 647,48€, de revenus totaux mensuels (hors APL), moyens, au cours des 12 derniers mois à ne pas dépasser.

Le RSA devrait augmenter de 1.75% en janvier ( j'espère que l'ASS aussi .. ) , ça le portera donc à 417.94 + 1.75% = environ 425,25€ (+ 7.31€/mois) ( un petit peu moins si le forfait logement augmente aussi en même temps, il y a des risques que oui, .. )

et 2% en septembre 2013, ce qui donnera environ 433,75€ ( champagne !! ) un peu moins là encore, si le forfait logement déduit augmente donc.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-12-12 14:29 Oui, l'ASS suivra, bien évidemment. Merci pour l'info ! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patdu49 2012-12-12 13:26 suite .. En contrepartie, toujours au conditionnel, le montant de l'AAH serait gelé pour 2013 (aucune augmentation), si c'est vrai ça serait absolument épouvantable de pénaliser les personnes handicapées, elles mêmes sous les seuils de pauvreté, pour économiser sur leur dos, et qu'elles financent donc de façon détournée cette minable aumône aux RSastes !!! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-12-12 14:34 Il faut dire que Sarkozy a revalorisé l'AAH de 25% durant son mandat :

www.agevillage.com/actualite-8696-1-l-allocation-adulte-handicape-aah-arrive-au-terme-de-son-programme-de-revalorisation.html

On ne peut pas tout revaloriser en même temps, n'est-ce pas ?
Pour les gueux, c'est chacun son tour, comme à confesse…
Il n'y a que les dividendes des actionnaires qui sont revalorisés non-stop :

www.bastamag.net/article2830.html
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # MartineG 2012-12-11 14:48 Cette conférence, c'était pour amuser la galerie puisque les jeux étaient faits d'avance ! (Même chose avec la "conférence sociale" de juillet où, le soir-même, Ayrault a annoncé ses mesures alors que cette conférence était censée produire des débats et des pistes de travail.) Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2012-12-11 15:28 Quand on invite seulement, ou presque, que des organisations caritatives (dont des organisations religieuses), il n'est pas étonnant qu'en retour on se prenne en pleine figure des petites pièces jaunes que les riches voudront bien nous jeter en pâture comme à des chiens à la place d'un revenu décent.

Je ne sais même pas si des associations de chômeurs (dont aucune n'est représentative de quoi que ce soit) ont été invitées.
Je sais que l'association "droit au logement" est restée dehors et n'a pas été conviée aux "réjouissances".
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-12-11 15:36 Le MNCP y était (il faut lire l'article avant de commenter, cher ami)… Et, une fois de plus, le MNCP — qui tient beaucoup à participer à ce type d'événement et se bat pour une représentation des chômeurs dans toutes les instances qui décident de leur sort — s'est fait balader. Je n'ose même pas imaginer leur dégoût. Car comme l'a dit MartineG plus haut, tout était joué d'avance et leur participation active à ces tables-rondes, qu'ils ont soigneusement préparée, eh ben c'était pour du beurre. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # anya 2012-12-11 20:22 Ce n'est pas en attendant le changement qu'on l'aura, pas tant qu'il n'y aura pas un gouvernement progressiste à la tête de l'Etat. Il n'y a qu'une solution : grève généralisée, blocage total du pays. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patdu49 2012-12-11 15:46 La "garantie jeune" dans des territoires pilotes, voilà encore du bien discriminatoire .

T'as 20 ans t'es à la rue, dans ville X, tu fais la manche, tu te prostitues, ou tu deales pour pas crever.
Dans ville Y, t'auras tes 450€ … drôle de conception de l'égalité … là encore, du fronton de nos mairies.

Vise 100 000 jeunes par an en "vitesse de croisière" … quels sacrés ordures quand même … au PS … on croirait entendre les mêmes ordures de l'UMP en l'épaisseur d'une feuille de papier de moins pire seulement.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2012-12-11 16:05 Ces grands rendez-vous ne sont qu'une sombre farce, il s'agit de faire accroire que la société civile est consultée.

La conférence nationale de "lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale" n'est rien d'autre qu'une "opération pièces jaunes".

J'imagine qu'à cette conférence nationale, il n'a pas été question de la taxation du recours à des emplois précaires ni de taxer les automates.

Le gouvernement a séparé volontairement emploi et précarité-pauvreté.
Mais quand il s'agit de nous demander des comptes sur le couplet, "vous avez des devoirs" ils ne séparent jamais ces deux aspects.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # mugen57000 2012-12-11 16:13 Voici les genres de messages qu on peut voir sur les sites d informations à propos de la revalorisation du rsa:

"Justement aujourd'hui au réveil je me demandais à quoi ça servait de me lever tous les matins pour bosser dans une boîte que j'aime pas et pour des patrons que j'aime pas non plus (le tout pour un salaire que je trouve bien insuffisant évidemment). Et bah J.M. Ayrault m'apporte la réponse à ma question : je me lève tous les matins et vais bosser tous les jours … pour nourir toute cette brochette d'assistés que nous avons dans notre beau pays !! Je me demande bien quel impôt ou taxe ils vont nous créer la semaine prochaine (cette semaine c'est la taxe des plus-values pour les résidences secondaires) pour financer tout ça …"

Je suis au rsa ça donne du baume au coeur ce genre de message…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2012-12-11 16:35 La France de Pétain est nombreuse, rien de nouveau, on sait ce qu'on fait de ces gens-là quand on se libère… Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-12-11 16:46 Oui, c'est à vomir ! On lit ce type de commentaires absolument partout ! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # anya 2012-12-11 18:58 Bienvenue au café du commerce. T'as pas envie de te suicider au moins ? Le mépris des pus fragilisés est assez répandu dans ce pays qui est avant tout un pays de droite. Mais il faut tomber bien bas pour envier les exclus à moins que ce ne soit qu'une manière de se défouler après une journée de boulot merdique à courber le plus docilement possible l'échine devant son petit patron.Avant on crachait sur le juif puis sur l'arabe qui vous "piquait "votre boulot. Maintenant on a les précaires et les "assistés", autant dire les "rebuts" de cette merveilleuse société. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # anya 2012-12-11 20:24 Moi j'ai trouvé ça :

"retirer le droit de vote aux ayant droits sociaux…
Car quand on est pas capable de gagner soi-même sa vie et celle de sa famille, on ne peut pas avoir les capacités de décider pour les autres ce qui est bon pour le pays.
Et ça évitera à la gauche d'être tentée de produire de plus en plus de pauvres… "
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # mugen57000 2012-12-11 21:04 Multi-citer anya:
Moi j'ai trouvé ça :

"retirer le droit de vote aux ayant droits sociaux…
Car quand on est pas capable de gagner soi-même sa vie et celle de sa famille, on ne peut pas avoir les capacités de décider pour les autres ce qui est bon pour le pays.
Et ça évitera à la gauche d'être tentée de produire de plus en plus de pauvres… "


J ai cru que c etait une blague au depart lol
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Mimolette 1er 2012-12-11 21:36 Ben je sais, moi ça me met en fureur aussi quand je vais sur le site de Libé par exemple…et j'en rhabille quelques uns pour l'hiver, crois-moi ! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # MacG 2012-12-12 00:10 Eh oui. Revaloriser le montant du RSA / améliorer les conditions de détention des prisonniers en France : même blocage, mêmes délires hystériques.

Dire au « bon français » qu'une partie de ses impôts et taxes qu'il paie (et qu'on augmente, à cause des pauvres bien entendu ! qu'on lui dit) va servir à améliorer le sort de ces « feignasses de chômeurs professionnels », c'est la même chose que de lui parler d'investir dans les prisons-cloaques françaises pour les mettre aux normes et en faire des lieux de détention décents.
Hors de question que ça relève d'autre chose que du symbolique.

@anya : pas mal celle du retrait du droit de vote, pas mal du tout ^^.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # mugen57000 2012-12-11 16:17 En novembre dernier la banque dexia est renfloué de 5 .5 milliards par la Belgique et la France. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patdu49 2012-12-11 16:45 Des connards comme ça, … il y en a même qui n'ont pas de résidence secondaire lol

Faut hélas faire avec, il y en aura toujours …
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # anya 2012-12-11 19:08 C'est ainsi que le nazisme à commencé. La situation économique et soclale devait être assez comparable et pire encore si on tient compte de la dévaluation. Et puis est arivé un type, un paumé qui compris comment tirer parti de la crise en utilisant le mécontentement de l'Allemand moyen.Là aussi il fallait trouver des boucs émissaires.
Je ne serais pas surprise que les partis de droite, FN compris en profitent encore.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-12-11 16:52 Le communiqué du MNCP

Solidarité : pas de choc, à peine une pichenette !

Le Mouvement national des Chômeurs et Précaires veut exprimer sa colère après les annonces du Premier Ministre Monsieur Ayrault aujourd’hui, en conclusion de la conférence nationale de lutte contre la pauvreté.

Les arguments de la «crise», de l’«austérité» et de la «dette» ont dominé un discours flou et de peu d’envergure politique.

Nous appelions à un choc de solidarité, nous sentons à peine la pichenette : 20 milliards pour la compétitivité face à 2,5 milliards pour la solidarité, le gouvernement a exprimé aujourd’hui clairement ses priorités. Les chômeurs et les précaires n’en font pas partie.

Nous demandions une augmentation immédiate de 250 euros des minima sociaux. Le RSA ne devrait être augmenté que de 10% sur 5 ans, soit 8 euros mensuels d’augmentation par an.

Notre revendication d’un revenu décent garanti pour les jeunes dès la sortie du système scolaire s'est réduite comme peau de chagrin, avec un élargissement sous condition du RSA sous la forme d’une proposition de contrat avec des contraintes très sélectives.

Et sur les autres points, rien ou presque n’a été dit : rien sur l’allocation équivalent retraite (AER), rien sur la dispense de recherche d’emploi (DRE) pour les chômeurs âgés, rien sur l’accompagnemen t et les moyens de Pôle Emploi, rien sur la reconnaissance et le soutien de l’organisation collective des chômeurs et précaires…

Cette conférence est donc pour nous l’occasion d’une déception de plus : aucune ambition politique face à des enjeux immenses, aucune réponse crédible face à des questions urgentes.

mncp.fr/Accueil/Nos-communiques/solidarite-pas-de-choc-a-peine-une-pichenette.html
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patdu49 2012-12-11 17:05 On est ingrat quand même …

Dans 5 ans, l'effort représentera quand même environ une baguette de pain par jour !!
Un crouton dés septembre 2013 … dans 9 mois, si ça c'est pas de la politique de solidarité … de la réactivité face à l'urgence, … déjà que la paix sociale en a un coup dans l'aile.

Plaisanteries à part, les braquages pour seulement pouvoir par exemple seulement se fumer un paquet de clopes qui coute déjà la moitié d'un RSA journalier, n'ont pas fini d'augmenter ..
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2012-12-11 22:26 Est-ce qu'au moins leur subventions pour l'année 2013 sont reconduites?
Si tel est le cas, au moins, ils n'ont pas perdu leur temps en allant se montrer à cette mascarade, à défaut d'avoir pu infléchir sérieusement la politique du gouvernement (et de ses prédécesseur) en matière de lutte contre la pauvreté et la précarité.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Mimolette 1er 2012-12-11 22:28 Ne pensez-vous pas que vous devriez plutôt réclamer l'instauration du Revenu inconditionnel dit aussi "revenu de base" pour en finir une bonne fois pour toutes avec la pauvreté et gomer les conséquences des "accidents de la vie" ?

Un revenu garanti pour tous et sans conditions, équivalent à un vrai salaire, versé de la naissance à la mort, voilà un vrai "choc de solidarité" que j'appelle de mes voeux ! Mais pour l'obtenir, il faudra changer de système, et donc faire la Révolution !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-12-11 23:32 Les associations de chômeurs n'y songent pas. Pour elles, c'est le droit à l'emploi qui prime :

www.dailymotion.com/video/xqct2b_revenu-d-existence-colloque-pours-sophie-hancart-table-ronde-3_newsundefined

Nous, à Actuchomage, croyons à la nécessité d'un revenu universel inconditionnel :

www.actuchomage.org/Les-dossiers/le-revenu-universel-dans-tous-ses-etats-ou-presque.html
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # MartineG 2012-12-11 17:04 Zoom sur le pactole des patrons du CAC 40 :
lexpansion.lexpress.fr/entreprise/zoom-sur-le-pactole-des-patrons-du-cac-40_364509.html
Eux n'ont pas souffert de la crise, du tout du tout !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # anya 2012-12-11 20:25 On te dira qu'eux, on mérité leur pactole et qu'ils ont "travaillé" pour. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # col porte 2012-12-11 17:06 La bande à HEC se fout du monde avec sa messe pour la pauvreté, c'est pas une surprise:
• 1998 :À gauche poubelle, précaires rebelles
www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5374
• 2012 : Ariège, le conseil général socialiste supprime le RSA à des centaines de personnes
www.cip-idf.org/article.php3?id_article=6332

Ils croient que la stigmatisation des assistés ("ton revenu tu nous le dois") a tué toute velléité de lutte, la surprise ce serait de les détromper.
On aura rien d'autre que ce que l'on saura imposer.

Une des première riposte possible à l'abjection des oligarques socialistes, serait de faire partout campagne pour l'exonération de la taxe d'habitation, car ils commencent à faire payer les RSA et ASS. La CGT chômeurs mobilise là dessus dans les B-dR et d'autres collectifs le font aussi localement, voir : Nous ne paierons pas la taxe d’habitationwww.cip-idf.org/article.php3?id_article=6421
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # nanard 2012-12-11 17:59 Citer:
Jean-Marc Ayrault, aussi menteur que Mittal ?


Ben si c'était moi que j' l'avais écrite, j'aurai pas mis le point d'interrogation.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # anya 2012-12-11 18:48 Comment dire…Ca ressemble fort à du fffoutage de gueule. Bravo. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # octus 2012-12-11 18:53 une honte.. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # liboue 2012-12-11 21:23 La notion de pauvreté est très ambiguë à manier; actuellement, elle est calculée sur 60% du salaire médian ce qui fait environ 960€ pour une personne (d'autres prennent 50%; c'est comme cela que l'on "joue" avec les chiffres!).

Rassurez-vous, les petis gars de l'UMP ont déjà dit que c'était une honte d'encourager l'assistanat! C'est notamment la petite gueule d'ange de Geoffroy DIDIER qui avec son compère Guillaume PELTIER ont fondé la droite forte (groupuscule facho de l'UMP où d'ailleurs ils sont surnommés adolf et Bénito!).

La vérité est que un travailleur seul, en couple sans enfant, avec un enfant ou 3 enfants "gagne" plus que que quelqu'un au RSA (en comptant les allocs et aide au logement).

Mais ces 2 petits énervés ne connaissent pas les chiffres!

En fin de compte, il faut: revaloriser le SMIC et les autre salaires tout en diminuant l'écart entre les salaires; faire payer les cotisations et impôts patronales en annulant les cadeaux de la gauche et la droite
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # MacG 2012-12-12 00:25 Multi-citer liboue:
ils sont surnommés adolf et Bénito!.

Excellent. C'est leur pseudo sur les réseaux sociaux je suppose… '^^
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Actuchomage tire sa révérence début 2019 (faute de sous et d'énergie pour poursuivre l'aventure engagée en 2004). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...