Actu Chômage

vendredi
19 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil s'informer La revue de presse Un chômeur s'immole dans une CAF

Un chômeur s'immole dans une CAF

Envoyer Imprimer
Après avoir appris que son RSA était suspendu, il s'est immolé par le feu dans les locaux de sa caisse d'allocations familiales. Il est hospitalisé dans un état grave.

L’homme, âgé de 51 ans, originaire de la commune de Mantes-la-Ville (Yvelines), s’était présenté ce matin peu avant 10 heures dans les bureaux de sa CAF, située dans la cité du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie, pour évoquer sa situation. Au cours d’un entretien en tête-à-tête, un conseiller lui a alors appris que son RSA venait de lui être suspendu pour le mois de mai. Il s’agissait, selon la CAF, d’une suspension provisoire en raison d'un manque de pièces justificatives.

Sans dire un mot, l’allocataire désespéré a sorti une bouteille contenant un produit inflammable de type white-spirit dont il s’est aspergé avant d’y mettre le feu. Il s’est aussitôt embrasé. Le personnel et d’autres allocataires présents lui sont venus en aide pour éteindre les flammes.

"Allocataire lambda"

"Ce rendez-vous était un échange très classique et très paisible, rien ne laissait supposer qu'on pouvait en arriver là", a déclaré une source préfectorale, qui a estimé que cet "allocataire lambda" devait connaître "de multiples difficultés personnelles inconnues". L’agence de la CAF de Mantes-la-Jolie a été fermée et une cellule psychologique a été immédiatement mise en place.

Ce chômeur de longue durée en fin de droits, dont le pronostic vital était dans un premier temps réservé, a été transporté par les secours à l’hôpital Saint-Louis à Paris. Ses brûlures "sérieuses" mais au "deuxième degré" ne seraient pas mortelles, a précisé à la mi-journée la préfecture des Yvelines.

Dans un communiqué, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, "fait part de sa profonde émotion face à cet acte désespéré d'une personne que les difficultés de la vie ont manifestement conduit à un geste tragique". Marisol Touraine tient également à "marquer son soutien à l’ensemble du personnel de la CAF de Mantes-la-Jolie. Le rôle exigeant et attentif joué par les employés de la CAF dans l’accueil d'allocataires souvent en grande difficulté est une mission essentielle de service public", ajoute-t-elle.

(Source : Métro)


NDLR : Nous rappelons que, depuis le 1er avril, un décret a durci les procédures de suspension et de radiation des allocataires du RSA. On peut affirmer jusqu'à un certain point que l'acharnement de l'UMP contre les plus fragiles est résolument criminel.

Il s'appelait Jean-Louis Cuscusa :



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 13 Février 2013 18:06 )  

Commentaires 

 
# superuser 2012-08-08 19:16 Le communiqué du MNCP

C’est avec effroi et compassion que le Mouvement national des Chômeurs & Précaires a appris la triste nouvelle de l’immolation par le feu d’un homme privé de son RSA dans les locaux de la CAF de Mantes-la-Jolie (Yvelines) ce mercredi 8 août. Nous lui exprimons notre soutien, en espérant de tout cœur son prompt rétablissement.

Cet acte illustre de façon dramatique le désespoir d’un grand nombre de chômeurs. Le manque de réponse des pouvoirs publics à l’urgence sociale, partout en Europe, se traduit par une vague de suicides sans précédent.

Dans son rapport 2011 sur la situation des chômeurs et précaires, le MNCP attirait l’attention sur cette situation. On pouvait lire notamment :

«Le suicide au sein des entreprises privées ou publiques est devenue une question de société que les médias prennent désormais en compte surtout depuis l’affaire France Télécom. Les suicides de chômeurs n’ont pas cette visibilité. On meurt encore du chômage dans le silence de la presse, des pouvoirs publics et des responsables politiques.»

Rapport disponible sur Internet : mncp.fr/Accueil/images/stories/Documents/rapport%20chmage%202011%20-%20mncp.pdf

Bien entendu, il n’est pas question pour le MNCP d’encourager des tels actes de désespérance. Nous appelons les chômeurs et précaires à l’action et à la solidarité contre le chômage, ce qui est la manière la plus efficace pour que de tels drames ne se reproduisent pas.

Mais le MNCP constate que, face à la profondeur de la crise, les pouvoirs publics ne répondent pas à la demande de soutien réclamé par les associations de chômeurs et que la situation exige.
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# lebeaupolo 2012-08-09 13:20 Bon, quand j'entends les conneries de certains politiques et journalistes sur les chômeurs, je me dis qu'y sont pas allé se mettre dans la file chez Pole emploi depuis longtemps.
Je cause aux gens que je rencontre et je dois avoir une bonne tête, parce qu'y me racontent leur galère. Des gens près à se foutre en l'air y en a tous les jours, surtout s'y sont seuls dans la vie.
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# col porteur 2012-08-09 18:46 Sur la NDLR. Pointer la responsabilité de l'UMP est partiel au point de paraître partial. C'est les Conseils généraux qui cornaquent les CAF pour le contrôle et les coupure des RSA. L'écrasante majorité des C.G sont gérés par la gauche. Aucun CG ne fournit de données sur les suppressions de RSA (gentiment appelées "suspensions"), on a sa pudeur lorsque l'on se réclame de la gauche… Et cette omerta fonctionne. Qui se souvient, par exemple, que la gauche a préventivement interdits de RMI des générations d'entrants dans le salariat depuis 1988 en fermant l'acès au RMI des moins de 25 ans ? Que cette dernière choisit de réévaluer les montants du RSA de façon tout à fait minable ?
Il faut qu'un type s'immole pour que les coupures de ce revenu minimum apparaissent fugitivement dans l'espace public. Et personne ne cause par exemple des 300 000 visites domicilaires des contrôleurs CAF (voir un guide à ce propos : www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5808)…
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# superuser 2012-08-09 19:40 Tu as tout à fait raison sur la responsabilité et les agissements de "la gauche".
Par contre, le décret n°2012-294 du 1er mars 2012 a bien été établi et signé par l'UMP à deux mois des élections.
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# lobozo 2012-08-10 11:02 le RSA doit être considéré comme une réforme Sarkosyste, même si le très trouble Martin Hirsh n'est pas officiellement encarté UMP. La logique du RSA dégouline des "valeurs" de la droite, notamment la logique du "droits et devoirs" (qui, curieusement ne s'applique pas aux exilé fiscaux ou aux patrons voyous…) Pour le RSA, l'insertion c'est "au boulot feignasse" et rien d'autre. Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# Mona 2012-08-09 19:41 "Dans un communiqué, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, "fait part de sa profonde émotion face à cet acte désespéré d'une personne que les difficultés de la vie ont manifestement conduit à un geste tragique""

Les difficultés de la vie…hum

51 ans, se retrouver avec zéro revenu c'est grave, très grave. Une suspension pour la CAF n'est qu'un mot. Je suis choquée par cette triste nouvelle :(
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# superuser 2012-08-09 20:24 Le communiqué de l'APEIS :

Les directives de la CAF entraînent l’immolation d’un homme

A être trop pointilleux, les personnels de la CAF sèment la désolation. Certes, il y a un manque de personnel mais pour 474 euros, réclamer à 4 reprises des papiers dont cet homme ne dispose pas, cela fait figure d’acharnement.

Le préfet dit que l’entretien était «paisible», mais il oublie d’ajouter que cette personne n’avait plus d’allocation depuis le mois de mai.

Tout le monde s’émeut du sort des personnels, jusqu’à leur apporter une cellule de soutien psychologique, mais rien sur cet homme de 51 ans et sa famille !

Combien d’allocataires et de chômeurs se donnent la mort sans que personne n’en parle ? Ce qui est arrivé à la CAF peut arriver à Pôle Emploi demain. Pour les mêmes raisons : la politique du chiffre, les économies en personnel, la déshumanisation des antennes… et le mépris de la dignité humaine.

APEIS - Association Pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité
8, rue de Verdun
94800 Villejuif
01 46 82 52 25
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# Talou 2012-08-10 14:06 Cellules & accompagnement psychologiques … qui seraient bienvenus pour les chômeurs & familles lors des licenciements et tout au long leur galères ! Ce ne serait pas du luxe ! Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# Paulina1 2012-08-10 21:39 C'est une tragédie de voir ce qui arrive à cet homme qui doit être très désespéré en ne voyant aucune issue à son problème. Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# superuser 2012-08-13 13:34 Il paraît qu'il a succombé à ses blessures dimanche matin… Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# Talou 2012-08-13 15:05 Je suis choquée.
Qu'il repose en paix et que sa famille soit, là, vraiment soutenue.
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# tristesir 2012-08-13 16:59 C'est confirmé, il est décédé:

www.liberation.fr/societe/2012/08/09/immolation-d-un-allocataire-les-caf-des-yvelines-fermees-au-public-jeudi_838707

Il a retourné sa rage et son désespoir contre lui-même et cela lui fût fatal. :(
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# Easydor 2012-08-13 23:22 Les médias nous gonflent avec leurs JO et ce monsieur qui est mort dans le feu par immolation, bien évidemment qu'ils n'en ont pas parlé : c la douleur de "Jeanne D'Arc au feminin" ! La CAF est irresponsable de couper 417 euros et de condamner un homme, dans la soi-disant 5éme puissance mondiale, à la mort !!! Ce monsieur parlait "humanité" à la CAF, et la CAF répondait "chiffres". C'est tout simplement scandaleux !!! Ce directeur de cette CAF, comment a-t-il pu se regarder dans la glace le lundi matin ? Mr Melonchon, le défenseur du petit peuple, pourquoi ne réagit-il pas face à ce drame ? Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# superuser 2012-08-14 00:23 Après toutes les claques qu'il s'est prise dans la gueule aux présidentielles et aux législatives, Mélenchon se refait une santé en Amérique du Sud pour voir comment la gauche se débrouille là-bas, et s'en inspirer. Il est absent pour le moment de France (il ne sera pas présent non plus à la Fête de l'Huma) : laissons-le revenir en bonne forme.

Quant aux JO, c'est clair : l'écran de fumée a fonctionné à plein. Tous ces milliards engloutis alors que la pauvreté et le désespoir gagnent du terrain, c'est à vomir.
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# Murie 2012-08-13 23:29 C'est évident que personne ne peut cautionner ce geste de folie désespérée (ni même Laborit dans L'Eloge de la fuite (à lire !) - en référence aux messages précédents - bien au contraire ! La résistance passive ou active, surtout collective peut-être une fuite saine face aux pressions extérieures nocives, pas le suicide. Là, c'est le néant. Et ça nous sapent tous ! :(
Toutefois, j'estime qu'il est en notre devoir de tenter d'expliquer et d'essayer de comprendre, tout en se rapelant que compatir n'est pas pâtir.
Cet homme est dans mes (nos) pensées ce soir.
Chagrin partagé.
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Votre avis ?

Les salariés de la SNCF auraient été augmentés de 4% par an ces 10 dernières années. Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...