Actu Chômage

vendredi
30 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Un chômeur s'immole dans une CAF

Un chômeur s'immole dans une CAF

Envoyer Imprimer
Après avoir appris que son RSA était suspendu, il s'est immolé par le feu dans les locaux de sa caisse d'allocations familiales. Il est hospitalisé dans un état grave.

L’homme, âgé de 51 ans, originaire de la commune de Mantes-la-Ville (Yvelines), s’était présenté ce matin peu avant 10 heures dans les bureaux de sa CAF, située dans la cité du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie, pour évoquer sa situation. Au cours d’un entretien en tête-à-tête, un conseiller lui a alors appris que son RSA venait de lui être suspendu pour le mois de mai. Il s’agissait, selon la CAF, d’une suspension provisoire en raison d'un manque de pièces justificatives.

Sans dire un mot, l’allocataire désespéré a sorti une bouteille contenant un produit inflammable de type white-spirit dont il s’est aspergé avant d’y mettre le feu. Il s’est aussitôt embrasé. Le personnel et d’autres allocataires présents lui sont venus en aide pour éteindre les flammes.

"Allocataire lambda"

"Ce rendez-vous était un échange très classique et très paisible, rien ne laissait supposer qu'on pouvait en arriver là", a déclaré une source préfectorale, qui a estimé que cet "allocataire lambda" devait connaître "de multiples difficultés personnelles inconnues". L’agence de la CAF de Mantes-la-Jolie a été fermée et une cellule psychologique a été immédiatement mise en place.

Ce chômeur de longue durée en fin de droits, dont le pronostic vital était dans un premier temps réservé, a été transporté par les secours à l’hôpital Saint-Louis à Paris. Ses brûlures "sérieuses" mais au "deuxième degré" ne seraient pas mortelles, a précisé à la mi-journée la préfecture des Yvelines.

Dans un communiqué, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, "fait part de sa profonde émotion face à cet acte désespéré d'une personne que les difficultés de la vie ont manifestement conduit à un geste tragique". Marisol Touraine tient également à "marquer son soutien à l’ensemble du personnel de la CAF de Mantes-la-Jolie. Le rôle exigeant et attentif joué par les employés de la CAF dans l’accueil d'allocataires souvent en grande difficulté est une mission essentielle de service public", ajoute-t-elle.

(Source : Métro)


NDLR : Nous rappelons que, depuis le 1er avril, un décret a durci les procédures de suspension et de radiation des allocataires du RSA. On peut affirmer jusqu'à un certain point que l'acharnement de l'UMP contre les plus fragiles est résolument criminel.

Il s'appelait Jean-Louis Cuscusa :



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 13 Février 2013 18:06 )  

Votre avis ?

Mélenchon estime que "le travailleur détaché vole le pain de celui qui se trouve sur place" (discours du 5/07 devant le Parlement européen). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...