Actu Chômage

samedi
25 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements «Un revenu pour exister»

«Un revenu pour exister»

Envoyer Imprimer
Samedi 31 mars à Montreuil, un colloque organisé par le collectif POURS — Pour un revenu social, universel et inconditionnel — se penchera sur ses enjeux, sa mise en œuvre et son financement. Actuchomage sera présent.

L'accroissement du chômage et de la précarité se traduit pour beaucoup par une discontinuité des revenus, l’incertitude d’une vie au jour le jour, l’impossibilité de se projeter, et surtout par un contrôle social de plus en plus féroce.

L’idée d'un revenu social, universel et inconditionnel nous permet d’envisager un dépassement des contradictions du système économique contemporain. Il permet une répartition ambitieuse des richesses pour que chacun puisse vivre dignement.

Ce colloque invite chercheurs, militant-es et citoyen-nes à poser la question de la mise en place de ce revenu. Nous vous proposons d’explorer ensemble les changements qu'il suppose dans l'organisation et dans les représentations de l'homme au travail, la protection sociale des individus, la rémunération des tâches pénibles...

Comment permettre l'existence et la reconnaissance de chacun sans une sécurité durable et saine, source de liberté ? Quels sont les enjeux soulevés par chacune des options concernant le financement et la distribution de ce revenu ?

Ce colloque est organisé par le collectif POURS en partenariat avec la revue Regards, le magazine Alternatives Économiques, l'hebdomadaire Politis, le site d'informations Basta!, Les Zindigné(e)s et Mouvements, et avec le soutien de la Ville de Montreuil.

Il aura lieu samedi 31 mars 2012 à La Maison de l’Arbre,
9 rue François Debergue - 93100 Montreuil (M° Croix de Chavaux - ligne 9)

Au programme...

9h30-10h — Accueil des participants.

10h-11h30L’idée d’un revenu universel/inconditionnel/d’existence/social : concept général
Animé par David Belliard (Alternatives Économiques) avec Laurent Geffroy, politiste (Université Paris 1), Antonella Corsani, économiste (Université Paris 1), et Michel Lepesant (Mouvement des objecteurs de croissance).

11h30-13hUn revenu pour tous, mais à quel montant ? Comment le financer ?
Animé par Jean-Paul Manin (AgoraVox) et Baptiste Mylondo (collectif POURS), avec les économistes Marc de Basquiat (GREQAM) et Yoland Bresson (Université Paris 12).

14h-15h30Ce que les mouvements sociaux ont à dire (et à espérer) du Revenu Universel
Animé par Thierry Brun (Politis), avec les sociologues Emmanuel Porte (Université Lyon 2) et Mathieu Grégoire (CURAPP) ainsi que Catherine Lebrun (Solidaires Emploi) et Sophie Hancart (Actuchomage.org).

15h30-17h - Repenser l’accompagnement et transformer les parcours de vie
Animé par Stanislas Jourdan (Basta!), avec les sociologues David Grange (Grenoble 2) et Isabelle Astier (CURAPP) ainsi que l'économiste Bernard Friot (Université Paris 10).

17h-18h - Conclusion : Une expérimentation locale du revenu universel

Plus d'infos et inscription => http://pourunrevenusocial.org/

SH


L'intégralité du colloque en audio

Quelques vidéos :














Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 12 Mai 2012 07:29 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...