Actu Chômage

mercredi
16 janvier
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique RSA : un «contexte économique défavorable»

RSA : un «contexte économique défavorable»

Envoyer Imprimer
Le nombre d'allocataires du RSA "socle" (ex RMI) a progressé de 11% sur un an. En incluant les bénéficiaires du RSA "activité", la hausse s'élève à 19%.

C'est un système de vases communicants : quand les gens n'ont plus rien (droits au chômage épuisés, radiation de Pôle Emploi…), on les retrouve dans les minima sociaux pour peu qu'ils en remplissent les conditions [1].

Avec la crise, le nombre de chômeurs en fin de droits ne cesse de croître. Si une petite partie (environ 390.000, +4% sur un an) a pu justifier de cinq ans d'activité salariée sur les dix dernières années et ainsi percevoir l'ASS, au 30 juin 2010, ils étaient 1,15 million à se contenter du RSA "socle" (+7% en un an) et 184.000 à cumuler RSA "socle" et RSA "activité" (+41%). Soit un total de 1,33 million d'allocataires et une progression de 11% par rapport à juin 2009 que, sans surprise, la CAF explique par «le contexte économique défavorable».

Quant aux travailleurs pauvres qui ont fait une demande de RSA "activité" afin de compléter leur paie de misère, ils étaient 434.000 à fin juin 2010, soit 154.000 de plus qu'il y a un an.

Au total, au 30 juin dernier, le Revenu de solidarité active était versé à 1,77 million de personnes, soit une augmentation de 19% en un an.

La CAF note que le nombre d'entrepreneurs et de travailleurs indépendants bénéficiant du RSA augmente de façon continue et atteignait 76.000, soit deux fois plus qu'un an auparavant.


[1] L'indemnisation du chômage est accordée à titre individuel, alors que l'attribution d'un minima social (ASS, RSA…) est soumise aux ressources du foyer fiscal : du coup, nombre de chômeurs en fin de droits dont le conjoint travaille et "gagne trop" ne peut y prétendre.
Egalement, si les allocataires de l'ASS continuent à valider leurs trimestres pour la retraite, ce n'est pas le cas pour ceux qui sont au RSA.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 17 Septembre 2010 12:31 )  

Commentaires 

 
0 # pat.du49 2010-09-17 08:53 attention, concernant le RSA dit "chapeau", dans les chiffres.

ça concerne, de +, une majorité de travailleurs pauvres, en contrats aidés.

c'est à dire, que les "employeurs" ne payent RIEN ou quasi RIEN, pour leurs esclaves modernes, voir même ils perçoivent du FRIC car les aides cumulées de l'etat et des coillectivités locales, pour certaines structures vont jusqu'à 105% (souvant des pseudos associations de réinsertion qui servent à trouver des gens pour faire du repassage, du débroussaillage , de l'élimination de gravats, des aides à la personne, de la plonge, des travaux publics, etc etc, bref des travaux pénibles) et à la tête de ces associations, des nantis bourgeois, qui se font du fric sur le dos de leurs esclaves.

faudrait dailleurs faire des enquêtes sur ces personnes qui se font passer dans les medias bientôt pour des sauveurs, des saints qui sauveraient les gens de la pauvreté ou la précarité ..
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # pat.du49 2010-09-17 09:01 le RSA rempli son rôle de multiplier les travailleurs pauvres ..

dailleurs on peut mettre en parrallèle, les + 41% de bénéficiaires de RSA activité, avec le chiffre de + 45% des chomeurs de catégorie E (catégorie qui échappe aux statistiques qui servent aux médias lorsquo'n parle des chiffres du chomage)

et encore c'est sans parler des DOM TOM, les contrats aidés là bas, explosent, et sont classés "top secret", un vrai laboratoire pour les travailleurs gratos pour les patrons.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # dominominus 2010-09-20 11:26 Et, pour rester poli je l'affirme haut et fort, il n'y a pas plus salauds que ceux qui veulent passer pour des saints et sauveurs de l'humanité, des suppos de Satan et autres gouvernants. J'ai tendance à gueuler comme un chômeur qui ne voudrait pas devenir violent. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # jechoux 2010-09-22 14:26 bonjour voici mon probleme: je syis aux assedics depuis 2 ans j'envois regulierement des cv a raison de environ 50 par mois en contant les relances jamais de reponses aujoued'huit j'arrive aux ass (400euros par mois) j'ais demandé un complement de rsa pour une famille de 4 personnes = REFUS disant qu'ils se basent sur les 3 derniers mois donc il faux refaire une demande dans 3 mois . resultat on vas vivre avec 400 euros par mois avec 2 enfants en bas age celas est idnamissible Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # pat.du49 2010-09-22 17:08 salut

tu retournes à la CAF.
les CAF certaines font n'importe quoi, donc t'es pas le premier ni le dernier à avoir ce genre de réponses.

lors d'une fin de droit ASSEDIC, ils n'ont pas à compter les 3 derniers mois, ils gelent ces ressources.
heureusement, sinon imagine le nombre de drames ..

donc ton RSA SERA composé grosso modo :

forfait RSA socle 4 personnes 875,56€ de plafond (forfait logement déduit car t'es pas SDF)
moins donc tes 450€ d'ASS
= 425,56€
moins 0,25% de l'epargne disponible dans le foyer fiscal
moins allocations familiales et prestations familiales
moins eventuelles pensions alimentaires perçues

= réel complement RSA socle que tu percevras.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # pat.du49 2010-09-22 17:16 autrement dit si t'as 177€ de prestation acceuil jeune enfant
+ 124€ d'allocs familiales

t'auras 120€ de RSA à tout casser avec le flicage trimestriel en + ..

par contre t'auras les APL au maxi possible ..

ça sera quand même raide de faire à 4 avec 875,56€ moins par exemple la partie de loyer ou de remboursement d'emprunt non couverte par l'APL.

faudra filer à la CAF pour remplir un dossier CMU complementaire, de toute urgence, pour au moins pas avoir d'emmerdes de santé avec vos momes etc ..
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Comment jugez-vous la façon dont vous êtes informé ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...