Actu Chômage

mercredi
24 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil LES ACTUS Mobilisations, luttes et solidarités Samedi 5 décembre, manifestation nationale des chômeurs

Samedi 5 décembre, manifestation nationale des chômeurs

Envoyer Imprimer
Avec cette septième édition de la manifestation nationale contre le chômage et les précarités, les quatre organisations principales - AC!, APEIS, MNCP et CGT-Chômeurs - appellent les privés d'emploi à se mobiliser dans toute la France.

Dans le contexte de crise que nous connaissons actuellement, caractérisé par une montée sans précédent du chômage et une chute drastique des offres d'emplois disponibles, les quatre organisations jugent plus que jamais nécessaire la mobilisation des chômeurs et des précaires afin de peser sur les décisions les concernant, qu'elles soient individuelles (sanctions, radiations ou convocations abusives par Pôle Emploi) ou collectives (loi sur les "droits et devoirs des demandeurs d'emploi" et son offre "raisonnable").

Elles invitent les privés d'emploi à se regrouper pour protester contre les dysfonctionnements de Pôle Emploi qui font trop souvent, de chacun d'entre eux, une victime isolée ignorant ses droits et incapable de se défendre.

Elles revendiquent :
• un emploi de qualité, librement choisi et correctement rémunéré
• ou un revenu décent pour tou-te-s, avec ou sans emploi
Et dans l’urgence :
• la revalorisation des différents revenus des chômeurs et précaires
• l’arrêt des sanctions, indus, radiations abusives…

Les quatre organisations de chômeurs exprimeront le ras-le-bol et l'exaspération des privés d'emploi et des précaires par un événement fort et hautement symbolique qui se tiendra sur le point de rassemblement en début du cortège parisien, samedi 5 décembre à 14 heures. A cette occasion, les organisations remettront aux parlementaires et aux représentants syndicaux présents sur les lieux leur plateforme commune de revendications afin que rendez-vous soit pris dans les plus brefs délais pour évoquer ces sujets qui nous préoccupent prioritairement.

Chômeurs, précaires, ne restez pas invisibles, ne gonflez-pas seulement les statistiques et les files d’attente à Pôle Emploi ! Montrez-vous le 5 décembre en rejoignant la manifestation unitaire contre le chômage et les précarités.

À PARIS, départ place Stalingrad à 14 heures, direction place Clichy.
À RENNES, rendez-vous à 15 heures place de la Gare.
À BORDEAUX, rendez-vous à 15 heures place de la Victoire.
À MARSEILLE, rendez-vous à 15 heures place Charles de Gaulle.
À LYON, rendez-vous à 10 heures au Mas-du-Taureau de Vaulx-en-Velin.
À AGEN, rendez-vous place de la Préfecture à midi pour un pique-nique collectif.
À BESANÇON, rendez-vous à 15 heures place de la Révolution.

Plus d'infos (mails et téléphones en commentaire).

• Plus d'infos sur les manifestations en province (Toulouse, Montpellier…) dans les jours à venir.

Le programme des Marches Régionales des Chômeurs dans toute la France => CLIQUEZ ICI ou CLIQUEZ LÀ



Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 07 Décembre 2009 21:03 )  

Votre avis ?

Mélenchon estime que "le travailleur détaché vole le pain de celui qui se trouve sur place" (discours du 5/07 devant le Parlement européen). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...