Actu Chômage

dimanche
21 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil s'informer Social, économie et politique Des emplois précaires, c'est tout ce qu'il y a en ce moment

Des emplois précaires, c'est tout ce qu'il y a en ce moment

Envoyer Imprimer
Derrière une (très) légère reprise des embauches au 2e trimestre se cache pléthore de CDD de moins d'un mois ainsi qu'un net recul du CDI, tout à fait préoccupant.

Tel est le revers de médaille de la "bonne nouvelle" annoncée vendredi par l'ACOSS (Agence centrale des organismes de Sécurité sociale, qui fédère les Urssaf et auprès desquelles les entreprises sont tenues de déclarer leurs salariés et de verser leurs cotisations sociales) : après quatre trimestres de baisse, les embauches hors intérim ont légèrement augmenté (+ 1%) et ce "pour la première fois depuis le retournement conjoncturel", une "hausse principalement due à la progression des embauches en CDD de moins d'un mois"...

Explosion de l'emploi précaire et raréfaction du CDI

Au deuxième trimestre 2009, les CDD de moins d'un mois ont donc progressé de 2,5% par rapport au premier, et les CDD plus longs ont aussi légèrement augmenté (+ 1,1%). "En revanche, le nombre de contrats en CDI, après les fortes baisses des deux trimestres précédents (- 12,4% et - 10,7%), est encore en recul de 4,8%" par rapport au 1er trimestre, précise l'ACOSS.

Globalement, les intentions d'embauche sont de 8,2% inférieures à ce qu'elles étaient au 2e trimestre 2008 (- 22,2% pour les CDI !). Et, selon l'ACOSS, il n'y a pratiquement jamais eu autant d'intentions d'embauche d'une durée inférieure à un mois : plus de 63% au 2e trimestre contre 41% en l'an 2000.

Inutile de dire que le phénomène de précarisation/flexibilisation du salariat va s'amplifier et que, inscrit dans la même veine, ce nouveau miroir aux alouettes qu'est le statut d'auto-entrepreneur a également de beaux jours devant lui.

Progression de l'emploi précaire depuis 1982

Dénichée chez Dagrouik, cette courbe du site Educnet de l'INSEE :



On voit que, depuis 30 ans, leur nombre a plus que doublé.
La crise actuelle est une aubaine pour en instaurer davantage.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 03 Août 2009 12:30 )  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Votre avis ?

Les salariés de la SNCF auraient été augmentés de 4% par an ces 10 dernières années. Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...