Actu Chômage

samedi
25 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Chômeurs et précaires franciliens, venez discuter avec la CGT

Chômeurs et précaires franciliens, venez discuter avec la CGT

Envoyer Imprimer
Ce lundi 11 mai à 14H, la CGT-Chômeurs organise une réunion publique d'information et de débat à la mairie du XXe, métro Gambetta. Voici leur communiqué :

Vous ne trouvez pas d’emploi malgré vos recherches ?
Vous n’arrivez pas à être reçu(e) par Pôle Emploi ?
Vous trouvez que le 3949 est trop cher ?
Vous trouvez que le coût d’une recherche d’emploi est trop élevé ?
Vous trouvez anormal que vos indemnités chômage soient dérisoires ?
Vous avez été radié(e) ?
Vos prestations familiales ont un retard de versement ?
Vous avez moins de 25 ans et vous ne percevez aucune aide ?
Vous êtes RMIstes et/ou surendetté ?
Vous rencontrez des problèmes de logement ?
Vous pensez que les transports en commun sont trop chers ?
Vous pensez que comme toujours, se sont les plus en difficulté qui paient la crise ?
Vous êtes en CDD ou CDI seulement quelques heures par semaine ?
Vous vous posez des questions sur le RSA ?
Vous souhaitez des précisions sur la future convention d’assurance chômage ?

Vous n’arrivez plus à vivre décemment, à joindre les deux bouts, vous vous demandez comment, avec si peu, il est possible de vivre ou juste de survivre, comment faire ? Remplir le frigo ou rechercher du boulot ? Accepter la fatalité ou se battre pour obtenir des meilleures conditions de vie ? Rester seul dans son coin ou se regrouper pour se défendre ?

Nous ne pouvons continuer à prendre des coups sans réagir, nous ne sommes pas les responsables de la crise, nous ne voulons pas en êtres les victimes. Des milliards sont distribués aux banques ou aux entreprises et nous, on crève dans notre coin.

Le nombre de chômeurs et précaires augmente de façon vertigineuse, on parle d’un million de chômeurs supplémentaires en 2009, les plans de licenciements se multiplient, les délocalisations continuent de plus belles, les CDD et les intérimaires sont jetés à la rue par milliers.

Il est urgent que cela s’arrête : nous aussi, nous voulons une part du gâteau.
Parce que personne ne se préoccupe de notre pouvoir d’achat.
Parce que l’on nous laisse crever doucement.

Venez discuter avec la CGT-Chômeurs, venez rencontrer d’autres privés d’emploi, venez discuter de vos problèmes, de vos difficultés, venez simplement écouter, mais NE RESTEZ PAS SEUL(E).

Ne jouez pas le jeu du gouvernement et du patronat qui continuent à nous diviser et à nous enfoncer chaque jour dans la misère et la pauvreté.

Chômeurs, précaires, il est temps de se rebeller, de montrer qu’on existe, qu’on veut vivre, et que malgré les coups que l’on nous porte nous sommes toujours debout et dignes.
Ensemble, nous pouvons y arriver !
Ensemble, mobilisons-nous, organisons-nous.
La crise c’est eux, la solution c’est nous !
Tous ensembles pour dire NON à la politique sociale et de l’emploi du gouvernement Sarkozy.

Le Comité des privés d’emploi et précaires CGT de Paris vous invite à venir nombreux discuter et rencontrer :

Patrick PICARD, secrétaire général de l’UD-CGT de Paris
Jean-François KIEFER, secrétaire général de la CGT-Chômeurs
Marie-Line ROBINET, CGT-Pôle Emploi de Paris
Le Syndicat CGT de la CAF de Paris
Françoise RICHEL, responsable INDECOSA-CGT défense des consommateurs
Patrick MARQUETTE, membre du bureau National CGT-Chômeurs
Alain FLORIN, responsable des Comités de chômeurs CGT de Paris.

Ce lundi 11 mai 2009 à 14h – Salle des Fêtes de la Mairie du 20ème
Mis à jour ( Jeudi, 07 Mai 2009 04:31 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...