Actu Chômage

dimanche
22 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique L'apprentissage à 14 ans a du plomb dans l'aile

L'apprentissage à 14 ans a du plomb dans l'aile

Envoyer Imprimer
Plus que le CNE, l'apprentissage à 14 ans - l'une des grandes idées imposées par Dominique de Villepin depuis la rentrée 2006 - semble menacé, son abandon faisant l'unanimité chez les principaux candidats à la présidentielle.

C'est ce que révèlent les réponses obtenues par la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) suite au questionnaire qu'elle leur a adressé.

Nicolas Sarkozy affirme ainsi vouloir supprimer cet apprentissage junior, estimant que si les enfants "ont moins de seize ans, [...] il est trop tôt pour leur faire prendre définitivement ou quasi définitivement une orientation de nature professionnelle". François Bayrou y semble également hostile : "Il faut faire très attention à l'apprentissage dès 14 ans. Est-ce un âge où l'on sait ce que l'on veut faire dans la vie ? Je crois qu'au contraire des élèves trop tôt orientés vers un métier sont des élèves qui ratent leur orientation".

Pareil pour Ségolène Royal : "Après avoir supprimé l'apprentissage à 14 ans et le travail de nuit à 15 ans qui font que tout serait joué à cet âge, je développerai l'apprentissage sous la responsabilité du service public", s'engage-t-elle.
Marie-George Buffet estime de son côté que "ce dispositif est un scandale qui montre bien l'abandon de toute ambition éducative qui caractérise la loi Fillon et la politique du gouvernement actuel". Et Olivier Besancenot y voit "un choix d'élimination des publics populaires" contre lequel il envisage l’"abrogation immédiate" ainsi qu'une "scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans sanctionnée par un diplôme de type bac".

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Dimanche, 01 Avril 2007 08:32 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...