Actu Chômage

samedi
25 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil

Il ne doit plus y avoir d'âge pour la retraite, selon l'OCDE

Envoyer Imprimer
Les pays de l'OCDE seront confrontés à une baisse de la population active et à un recul de la prospérité s'ils ne favorisent pas l'emploi des seniors, estime l'Organisation pour la coopération et le développements économiques dans une étude.

"Sans changement de politique d'emploi, on pourrait se trouver dans les pays de l'OCDE, d'ici 2050, avec une moyenne de 70 inactifs âgés pour 100 travailleurs, c'est-à-dire près du double de la proportion actuelle qui se situe aux alentours de 38 inactifs âgés pour 100 travailleurs", souligne l'OCDE dans une présentation de son rapport. "En Europe, le rapport pourrait être de pratiquement un inactif inchangé pour chaque personne au travail", ajoute-t-elle.

"Les politiques en vigueur actuellement dans la plupart des pays de l'OCDE sont, à bien des égards, un héritage du passé. Loin de récompenser la poursuite d'une activité au-delà d'un certain âge, beaucoup d'entre elles la pénalisent", observe l'organisation en notant qu'en dépit de l'allongement de la vie, l'âge effectif de départ à la retraite a baissé dans presque tous les pays de l'OCDE. En moyenne, sur dix personnes âgées de 50 à 65 ans, moins de six avaient un emploi dans les pays de l'OCDE en 2004. En 1970, relève l'organisation, un homme passait en moyenne moins de 11 ans à la retraite alors qu'en 2004 la durée moyenne de la retraite est de 18 ans. Pour les femmes, elle est passée de 14 ans en 1970 à 23 ans en 2004.

"L'OCDE préconise de nouvelles politiques pour contrebalancer les effets du vieillissement de la population sur les budgets publics et la croissance économique, tout en offrant plus de choix aux seniors. L'OCDE engage les gouvernements et les employeurs à exploiter les opportunités qu'apportent la longévité et l'amélioration de la santé de la population, dans l'intérêt aussi bien des seniors que de la santé en général", conclut le communiqué publié avant une conférence de presse. escortinticino


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 10 Octobre 2005 16:01 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...

Soutenir Actuchomage